Le thermalisme, une pratique ancestrale, demeure un pilier essentiel du développement économique et touristique dans les Pyrénées. Conscient de ce potentiel, l’Agence des Pyrénées a entrepris une démarche proactive pour soutenir et revitaliser le secteur thermal tout au long de la chaîne pyrénéenne. Jeanine Dubié, ancienne députée et présidente de l’ANEM (Association Nationale des Élus de la Montagne), Présidente du COPIL de cet accompagnement, souligne l’importance de cette distinction : « Le thermalisme est un acteur crucial de l’économie montagnarde, notamment dans ma circonscription où nous avons quatre stations thermales. Ces stations jouent un rôle essentiel dans la diversification économique, en offrant une activité économique et des services en dehors de la saison de ski. »

Modernisation et diversification de l’offre thermale pyrénéenne

La problématique centrale du développement du thermalisme dans les Pyrénées repose sur plusieurs axes majeurs. Tout d’abord, il s’agit de repositionner les stations thermales pyrénéennes dans un contexte où la concurrence est de plus en plus vive. D’autres régions thermales, tant en France qu’en Europe, ont réussi à moderniser et à diversifier leur offre, captant ainsi une clientèle toujours plus exigeante et diversifiée. Les Pyrénées doivent se distinguer non seulement par la qualité de leurs soins mais aussi par une communication claire et cohérente de leurs atouts spécifiques.

Jeanine Dubié insiste sur cette nécessité de coordination des actions de communication collectives : « Il est crucial de développer des activités complémentaires à l’activité thermale traditionnelle. Cela permettrait d’attirer une clientèle plus jeune, en quête de bien-être, tout en maintenant l’importance de la cure thermale pour les personnes âgées et souffrant de maladies chroniques. »

Thermes de Bagnères de Bigorre dans les Hautes-Pyrénées

Le thermalisme dans les Pyrénées doit également relever le défi de moderniser ses infrastructures et d’innover dans les services proposés. Certaines stations souffrent encore d’une image désuète, avec des équipements qui ne répondent pas toujours aux standards actuels de confort et d’attractivité. Sur ce point, Jeanine Dubié précise : « Il est important de monter en gamme pour attirer des clients prêts à payer pour des services haut de gamme, similaires à ceux des thalassothérapies avec de l’eau de mer. »

Une adaptation du thermalisme aux nouveaux modes de vie : un p’tit truc en plus

Le thermalisme a traditionnellement été perçu comme une activité de cure médicale, souvent longue et contraignante. Aujourd’hui, il est essentiel de proposer des séjours plus courts, plus flexibles, avec des formules de cure et de bien-être adaptées aux modes de vie modernes, notamment pour les actifs et les télétravailleurs. Cela inclut des offres flexibles et des activités complémentaires telles que le sport et la culture. Jeanine Dubié explique : « La possibilité de télétravailler tout en suivant une cure thermale est une idée innovante qui pourrait améliorer le bien-être au travail. Cela permettrait de ne pas prendre sur ses congés et d’allier soins et travail de manière harmonieuse. »

L’objectif est de mettre l’accent sur les aspects préventifs du thermalisme, en promouvant la santé et le bien-être dans une approche holistique. Les programmes de prévention et de remise en forme peuvent répondre à une demande croissante pour des séjours axés sur la santé préventive.

Initiative innovante des Thermes de Barèges : « Cure’Activ »

Les Thermes de Barèges, sous la direction visionnaire de Christophe Fabre, se distinguent par leur initiative novatrice « Cure’Activ », qui redéfinit le thermalisme en répondant aux besoins contemporains de santé et de bien-être des salariés et de leurs familles. Ce projet se démarque à deux niveaux.

Tout d’abord, les Thermes de Barèges, comme une majorité des établissements thermaux, ont adapté leurs horaires pour accueillir les curistes de proximité, incluant notamment les commerçants locaux qui peuvent ainsi venir tôt le matin avant de rejoindre leur travail.

Selon le Baromètre Absentéisme 2023 de Malakoff Humanis, « 50 % des salariés ont été arrêtés au moins une fois cette année, avec une forte augmentation des troubles psychologiques à l’origine des arrêts longs. » En répondant à ces enjeux, Christophe Fabre et son équipe démontrent qu’il est possible d’agir efficacement sur l’absentéisme en proposant des solutions de santé globales intégrant les sphères professionnelle et personnelle des salariés.

De plus, en tenant compte des nouvelles tendances post-COVID, où 56 % des employés souhaitent désormais télétravailler contre seulement 4 % avant la pandémie, les Thermes de Barèges proposent aux entreprises de permettre à leurs collaborateurs de venir faire une cure tout en télétravaillant, sans avoir à poser des congés. Cette flexibilité permet aux salariés de se soigner tout en maintenant leur activité professionnelle, revenant ainsi en pleine forme après leur cure et s’inscrit dans une vision de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) et de Qualité de Vie et des Conditions de Travail (QVCT), visant à anticiper et prévenir les arrêts maladie.

La deuxième innovation du projet « Cure’Activ » concerne l’accompagnement des enfants asthmatiques ou allergiques. Les Thermes de Barèges offrent un service complet où les parents peuvent accompagner leurs enfants en cure. Pendant que l’enfant est pris en charge par le centre de loisirs et suit sa cure, le parent peut travailler à distance et bénéficier d’un programme de remise en forme spécialement conçu pour eux.

Christophe Fabre, venant d’un milieu sportif et non thermal, reconnaît les débats autour du mélange entre thermalisme et bien-être. Il soutient toutefois la nécessité de faire cohabiter ces deux publics et pouvoir faire découvrir les bienfaits des eaux thermales à une clientèle plus large. « Je pense que le bien-être est une porte d’entrée à ne pas négliger pour faire connaître les bienfaits de nos eaux thermales. »

« Cure’Activ » des Thermes de Barèges est déjà en phase de commercialisation et promet de révolutionner l’approche du thermalisme en offrant des solutions de santé et de bien-être intégrées et flexibles, parfaitement adaptées aux exigences modernes.

Synergie entre Tourisme et Thermalisme

L’intégration des stations thermales dans leur environnement naturel et culturel est une autre dimension critique. Les Pyrénées, avec leur patrimoine naturel exceptionnel, leur climat bénéfique et leur riche histoire, offrent un cadre unique qui doit être pleinement exploité. Cela implique de créer des synergies entre les activités thermales et les autres offres touristiques des Pyrénées (randonnées, sports d’hiver, visites culturelles) pour proposer des expériences complètes et attractives. Cela permet de prolonger la durée de séjour des visiteurs et d’augmenter leur satisfaction. Jeanine Dubié insiste sur cette synergie : « Découvrir les aspects naturels et culturels des Pyrénées participe à une acculturation à la montagne et une éducation citoyenne sur la préservation de l’environnement. »

Thermes de Luz Saint Sauveur

La cure permet de soigner, renforcer son capital santé, mais aussi se « Pyrénéiser » ! Un bienfait certes peu connu mais particulièrement attrayant. Quel que soit son style de vacances, que l’on soit curiste ou accompagnant, le thermalisme dans les Pyrénées se décline pour chaque envie. Pour les sportifs, il permet de préparer son niveau sportif, d’accompagner ses performances (vélo, trail…) et de récupérer.

Pour ceux qui préfèrent un rythme plus lent, il offre un séjour respirant et inspirant.

Pour bien vivre, les stations proposent un accueil vivant, des produits généreux et des savoir-faire authentiques.

Enfin, pour le bien-être, les visiteurs peuvent bénéficier de détente, de sérénité, d’offres ludiques et de parenthèses vertueuses.

Cela passe par des partenariats stratégiques avec des acteurs du tourisme, des fédérations sportives, et des institutions culturelles pour développer des offres combinées et promouvoir les Pyrénées comme une destination de choix pour le bien-être et la découverte.

Le thermalisme, outil de renforcement de l’identité pyrénéenne

Les acteurs pyrénéens travaillent aujourd’hui à positionner les Pyrénées en tant que destination unique pour la santé et le bien-être. Cela implique de mettre en avant les caractéristiques spécifiques de la région, telles que ses paysages préservés, son climat bénéfique et ses sources thermales uniques. L’objectif est de créer une image de marque forte et distincte qui attire les visiteurs en quête d’authenticité et de nature. Jeanine Dubié affirme : « Les Pyrénées ont un petit truc en plus. Il est crucial de montrer que la montagne est un lieu de ressourcement et de bien-être, tout en valorisant le patrimoine culturel et historique de la région. »

Termes de Luchon en Haute-Garonne

La valorisation de ces atouts passe par une communication coordonnée, cohérente et unifiée des atouts et des offres des différentes stations thermales. Une promotion collective permettra de maximiser l’impact des campagnes marketing et de mieux positionner les Pyrénées sur le marché global du thermalisme.

Initiatives et actions mises en place

L’Agence des Pyrénées a organisé une action de formation-développement impliquant un groupe de 22 acteurs clés du secteur. Ce groupe a consacré 360 heures de travail réparties sur quatre journées pour réaliser un positionnement collectif de l’offre thermale pyrénéenne. Les participants comprenaient des établissements thermaux, des fédérations thermales, des offices de tourisme, des agences départementales touristiques, et d’autres acteurs régionaux.

Le positionnement élaboré met l’accent sur la santé, avec des soins thermaux sérieux et de qualité, tout en intégrant le cadre naturel et climatique des Pyrénées, avec un message fort :

Les eaux thermales des Pyrénées, c’est une garantie capital santé, en curatif, en préventif.

Deux axes principaux ont été définis : les cures conventionnées et les mini-cures. Les mini-cures visent à attirer une clientèle plus large, notamment les actifs ne disposant pas de trois semaines.

Une série d’ateliers ont été organisés pour développer des idées et des outils de communication, facilitant l’intégration des stations thermales aux canaux promotionnels existants.

Plusieurs idées ont émergé de ces rencontres, et notamment l’organisation d’une journée annuelle du thermalisme où tous les acteurs pourraient se retrouver pour échanger sur des bonnes pratiques et avancer ensemble sur l’avenir du thermalisme dans les Pyrénées.

Il est également prévu de développer une boîte à outils comprenant un dossier de présentation et de valorisation de l’offre thermale pyrénéenne. Ce dossier est destiné à renforcer l’impact lors des actions BtoB, en particulier lors des actions de presse mutualisées. Il servira également à alimenter la stratégie de communication de chaque établissement thermal et destination thermale.

Thermes de Cauterets

Le développement du thermalisme dans les Pyrénées est porteur de multiples enjeux qui touchent à la fois à l’économie locale, à l’attractivité touristique et à la santé publique. Ces enjeux sont cruciaux pour garantir la pérennité et le rayonnement de cette filière sur le long terme. La démarche entreprise par l’Agence des Pyrénées illustre une volonté claire de revitaliser le secteur thermal à travers une stratégie collective, innovante et bien coordonnée. En mettant en avant les atouts naturels et thérapeutiques uniques des Pyrénées, et en améliorant la communication et la promotion, l’Agence pave la voie à un renouveau du thermalisme pyrénéen, bénéficiant à la fois aux curistes et à l’économie locale.