Alors que les flocons de neige fondent doucement sur les majestueuses Dolomites, Dolomiti Superski tire un bilan particulièrement positif de sa saison hivernale. Avec une croissance de 8% des passages journaliers, la saison a surpassé toutes les attentes. Comment expliquer ces résultats ? Quels investissements et innovations ont permis d’atteindre de tels objectifs ? En exclusivité, Andy Varallo, Président de Dolomiti Superski, partage avec nous les détails de cette saison marquée par une fréquentation en hausse, des investissements significatifs et des innovations audacieuses.

Dolomiti Superski séduit toujours plus de skieurs

La saison hivernale de Dolomiti Superski a été marquée par une croissance significative de la fréquentation. Les premières entrées (primo ingressi totali) ont augmenté de 5% par rapport à la saison précédente, témoignant d’un afflux accru de visiteurs uniques sur le domaine skiable. Cette augmentation est complétée par une hausse de 2,45% des passages (passaggi), qui représentent le nombre total de fois où les skieurs utilisent les remontées mécaniques. De plus, les passages journaliers (passaggi giornalieri) ont enregistré une progression remarquable de 8%, « ce qui prouve que le public de proximité qui ne nous visite qu’une fois par jour et sans passer la nuit chez nous est fidèle et passionné de ski. Le ski s’avère être à la mode, représentatif d’un certain statut et offre un divertissement dans un style de vie ».

La différence observée entre l’augmentation des premières entrées et celle des passages s’explique par la nature de ces deux indicateurs. Les premières entrées représentent le nombre de visiteurs uniques qui fréquentent le domaine skiable, tandis que les passages correspondent au nombre total de fois où les skieurs utilisent les différentes remontées mécaniques.

Dolomiti Superski. ®Harald Whisthaler

« En théorie, une augmentation de 5% des premières entrées devrait se traduire par une augmentation équivalente des passages. Cependant, les conditions météorologiques peuvent fortement influencer ce rapport. Par exemple, si un skieur décide de skier six jours, il pourrait ne skier que le matin et pas l’après-midi en raison de chutes de neige ou de mauvaises conditions météorologiques. De ce fait, même si le nombre de skieurs a augmenté, le nombre de passages par skieur peut diminuer si les conditions ne sont pas favorables, entraînant ainsi une moindre utilisation des remontées mécaniques », nous explique Andy VARALLO.

Cette analyse met en lumière l’impact significatif des conditions météorologiques sur les comportements des skieurs et, par conséquent, sur les statistiques de fréquentation des infrastructures de Dolomiti Superski.

Des conditions météorologiques fluctuantes mais favorables

La saison hivernale a commencé sous de bons auspices avec un mois d’octobre froid et des premières chutes de neige. La mi-novembre a également apporté de la neige, et les dix derniers jours de novembre ont été marqués par des températures froides, permettant une ouverture des pistes de Dolomiti Ski comme prévu.

Andy VARALLO revient avec nous sur le reste de la saison d’hiver : « Le mois de décembre a surpassé nos attentes grâce à des températures hivernales idéales et des conditions météorologiques stables. Cela a permis d’accueillir les skieurs dans des conditions optimales, même sur les terrasses des refuges de montagne. Janvier a connu un succès remarquable auprès du public international, tandis que février, malgré quelques périodes de chaleur, a maintenu une bonne fréquentation jusqu’après le carnaval.

En mars, les températures élevées ont légèrement freiné les réservations, et nous espérions une meilleure affluence pour Pâques. Néanmoins, la saison s’est terminée sur un excellent résultat en termes de fréquentation, dépassant nos attentes. Nous avons accueilli un public très varié, avec une excellente participation des résidents locaux et des enfants des écoles primaires et secondaires, ce qui témoigne de l’intérêt croissant pour le ski dans notre région ».

Dolomiti Superski : 110 millions d’euros d’investissements en 2023-2024

Le volume des investissements pour la saison 2023-2024 s’élève à 110 millions d’euros, principalement orientés vers l’amélioration des pistes de ski avec l’acquisition de nouveaux enneigeurs, l’installation de nouvelles lignes d’enneigement, la construction de réservoirs d’eau et de stations de pompage pour garantir une couverture neigeuse optimale.

De plus, des dameuses de dernière génération, équipées de moteurs respectueux de l’environnement ont été achetées pour une gestion durable des pistes.

Quatre installations de remontée ont été rénovées pour améliorer la capacité et l’efficacité du transport des skieurs.

Par ailleurs, l’application My Dolomiti a été développée et intègre de nombreux services utiles permettant aux visiteurs de s’orienter dans la plus vaste destination skiable du monde.

Dolomiti Superski. ®Harald Whisthaler

Enfin, un nouveau calculateur de prix a été mis en place pour informer les clients du prix exact du forfait de ski en fonction de la période choisie, de la durée, du domaine skiable (comprenant un seul domaine ou l’ensemble de Dolomiti Superski), et du profil de l’utilisateur (adulte, junior, senior ou enfant). « Ce système permet de calculer précisément le coût, incluant les réductions liées à l’âge, aux jours multiples et aux achats en ligne, offrant ainsi une transparence totale sur les tarifs. En outre, nous avons atteint un taux de 30% de ventes totales via le canal en ligne, réduisant ainsi les files d’attente aux guichets des forfaits et les déplacements en voiture le jour de l’arrivée. Cette initiative facilite non seulement l’organisation des vacances, mais contribue également à la réduction du trafic dans les centres de vacances lors des jours de changement. Ces investissements témoignent de notre engagement à offrir une expérience de ski exceptionnelle tout en respectant l’environnement et en améliorant la satisfaction de nos clients », ajoute Andy VARALLO

Une baisse de la clientèle allemande au profit des visiteurs d’Europe de l’Est et des pays scandinaves

« Nous avons observé des changements notables dans la composition de notre clientèle en termes de provenance géographique, d’âge et de profil, ce qui a influencé nos stratégies de marketing. Tout d’abord, la clientèle allemande a légèrement diminué, tandis que le marché italien est resté stable. En revanche, nous avons constaté une forte augmentation du nombre de visiteurs provenant des pays scandinaves et d’Europe de l’Est, ce qui a contribué à diversifier notre base de clientèle.

Dolomiti Superski. ®Harald Whisthaler

Le Royaume-Uni s’est positionné au quatrième rang dans plusieurs de nos destinations, montrant une croissance significative de la clientèle britannique. De plus, les États-Unis, grâce à l’IKON Pass, sont devenus un marché de plus en plus important pour nous. L’IKON Pass permet aux skieurs américains de bénéficier d’un accès facilité à notre domaine skiable, ce qui a considérablement augmenté leur nombre ».

Acheter intelligent : comment Dolomiti Superski facilite l’accès aux pistes

Dolomiti Superski travaille continuellement à améliorer son offre. Plusieurs stratégies de prix et promotions ont été mises en place pour attirer et fidéliser la clientèle du groupe Dolomiti Superski. L’une des principales initiatives a été d’offrir une réduction immédiate de 5% aux clients qui achetaient leur skipass via la boutique en ligne au moins deux jours à l’avance.

« Nous avons également introduit des avantages pour les familles avec enfants. Les enfants de moins de 8 ans pouvaient skier gratuitement lorsqu’un adulte accompagnateur achetait simultanément le même type de skipass (à l’exception des forfaits saisonniers). De plus, les juniors de moins de 16 ans bénéficiaient d’une réduction inconditionnelle de 30% sur le prix de liste des adultes.

Pour les familles nombreuses, nous avons proposé le forfait familial Dolomiti Superski et des options saisonnières, permettant des économies significatives. Nous avons également offert des avantages spéciaux aux supersenior, nés en 1953 ou avant.

Nos promotions de début et de fin de saison ont été maintenues, incluant le « Dolomiti Superpremière » qui permettait d’obtenir 4 jours d’hébergement et de skipass au prix de 3 (ou 8 jours au prix de 6) du début de la saison jusqu’au 23 décembre 2023. Les « Dolomiti Springdays » offraient deux options : la version L (large) avec 7 jours d’hébergement au prix de 6 et 6 jours de skipass au prix de 5 (du 16 mars au 1er avril 2024), et la version S (short) avec 4 jours d’hébergement et de skipass au prix de 3 (du 2 avril 2024 jusqu’à la fin de la saison dans le domaine concerné).

Nous avons également proposé le « Superdays Dolomiti Superski », permettant aux skieurs de choisir 8 jours non consécutifs, ainsi que des forfaits à choix de 8, 10 ou 12 jours non consécutifs dans une vallée spécifique.

Ces stratégies tarifaires et promotions ont été conçues pour offrir une flexibilité maximale et des incitations attractives, renforçant ainsi notre engagement à rendre le ski accessible et flexible pour un large éventail de visiteurs », précise Andy VARALLO.

Dolomiti Superski. ®Harald Whisthaler

Les stratégies tarifaires et promotions de Dolomiti Superski ont eu un impact significatif sur le nombre de visiteurs. Les forfaits Superski Family et les abonnements saisonniers ont connu une croissance notable, soutenue par d’excellentes conditions de neige en début de saison, ce qui a encouragé les réservations précoces et l’engagement des familles.

La facilité d’achat via le canal en ligne a également joué un rôle crucial. Elle permet aux clients d’obtenir toutes les informations nécessaires au moment de l’achat et de se rendre directement aux points d’entrée du domaine skiable sans passer par les caisses physiques.

« Responsibility Ranger », le programme « durable » de Dolomiti Superski 

Andy VARALLO revient en détail sur les engagements pris par Dolomiti Superski pour une montagne plus durable : « Nous avons lancé le programme « Responsibility Ranger » en collaboration avec un consultant en durabilité. Ce programme a commencé par une évaluation détaillée de la situation existante dans chaque vallée du domaine Dolomiti Superski. Nous avons collecté des données sur les émissions de CO2, les consommations énergétiques hivernales et estivales, les consommations de carburant et les équipements en place pour chaque société gérant les remontées mécaniques.

À partir de ces données, nous avons créé un indicateur d’efficacité énergétique et de consommation de CO2, permettant de dresser un état des lieux pour chaque vallée. Cette analyse a conduit à un deuxième volet du projet, où chaque vallée a été chargée de développer un projet unique de développement durable. Ces projets impliquent le fonds de vallée et les associations ou consortiums touristiques, et comprennent une documentation complète : analyse de projet, étude de faisabilité, analyse des risques, coûts, obstacles urbanistiques et bureaucratiques, obtention des autorisations nécessaires, calendrier de réalisation, et bilan final.

Dolomiti Superski Été. ®Harald Whisthaler

Chaque vallée dispose de deux ans pour développer ce projet et créer une documentation exhaustive. Cette documentation sera ensuite partagée avec les onze autres vallées consorciées, permettant ainsi une mise en œuvre rapide et efficace de projets similaires adaptés à chaque vallée.

Ce système, nommé « Responsibility Ranger », vise à accélérer l’acquisition et l’application de connaissances pour des projets de développement durable.

Ces initiatives montrent notre engagement envers l’environnement et sont bien reçues par nos clients, qui apprécient notre démarche proactive en faveur de la durabilité et de la réduction de notre impact écologique ».

Dolomiti Superski : perspectives et innovations pour la prochaine saison

La prochaine saison hivernale s’annonce prometteuse en terme d’investissements sur Dolomiti Superski.

Nous prévoyons des investissements compris entre 100 et 120 millions d’euros, destinés à diverses améliorations et expansions de nos infrastructures.

En ce qui concerne l’achat en ligne, Dolomiti Superski envisage d’introduire des facilités pour rendre les processus et les interfaces plus intuitives. L’objectif est de simplifier et d’optimiser l’expérience utilisateur, permettant aux clients d’acheter leurs forfaits de manière plus efficace.

Ces initiatives visent à renforcer la position de leader de Dolomiti Superski dans l’industrie du ski italien, en offrant une expérience client améliorée et en adoptant des technologies de pointe pour répondre aux attentes croissantes des visiteurs. « Nous sommes convaincus que ces investissements et innovations nous permettront de continuer à attirer un public diversifié et à offrir des services de haute qualité à nos skieurs », conclut Andy VARALLO.