La saison de ski 2024 en Argentine s’annonce particulièrement coûteuse pour les passionnés de sports d’hiver. Avec une inflation annuelle de près de 288%, les stations de ski argentines ont été contraintes d’augmenter drastiquement les prix de leurs forfaits pour la saison 2024. Des augmentations dépassant les 300% vont mettre à rude épreuve les skieurs locaux, laissant ces loisirs hivernaux principalement accessibles aux touristes étrangers. Cet article examine les implications économiques et politiques de cette flambée des prix dans un contexte économique difficile marqué par une inflation galopante et une dévaluation continue de la monnaie nationale.

L’inflation en Argentine : un facteur décisif

L’industrie du ski en Argentine représente un secteur important du tourisme national, avec plusieurs stations de ski renommées réparties dans les régions montagneuses du pays. Les plus importantes se trouvent dans les Andes, principalement dans les provinces de Río Negro, Mendoza, Neuquén, et Tierra del Fuego. Parmi les stations de ski les plus populaires, on compte Cerro Catedral (Bariloche), Las Leñas (Mendoza), Chapelco (Neuquén), Cerro Bayo (Neuquén) et Cerro Castor (Tierra del Fuego).

L’industrie du ski en Argentine génère près de 800 millions de dollars par an

Les marchés étrangers jouent un rôle crucial dans l’économie du ski en Argentine. Le tourisme international représente environ 50% des revenus totaux, soit 400 millions de dollars par an. Selon les chiffres fournis par l’Institut National de la Statistique et des Recensements (INDEC), environ 30% des visiteurs dans les stations de ski argentines proviennent de l’étranger.

ski catedral argentina

Toujours selon l’INDEC, 200.000 touristes étrangers en moyenne visitent les stations de ski argentines chaque année. Les touristes proviennent principalement du Brésil (40% des touristes étrangers), du Chili (30% des touristes étrangers), des États-Unis et de l’Europe.

Cette dépendance s’explique par le pouvoir d’achat plus élevé des touristes étrangers en raison du taux de change avantageux. La forte dévaluation du peso argentin par rapport aux principales devises étrangères rend les forfaits et services beaucoup plus abordables pour les visiteurs internationaux.

Le ski en Argentine : une dépendance de plus en plus grande des marchés internationaux

En 2024, le peso argentin a subi une dévaluation spectaculaire en raison d’une conjoncture économique et politique défavorable. La monnaie nationale a perdu plus de 50% de sa valeur par rapport au dollar américain au cours des douze derniers mois, contribuant à une inflation galopante atteignant 287,9% en glissement annuel (source : INDEC). Cette dévaluation s’explique par un ensemble de facteurs, dont la gestion macroéconomique inefficace, l’accumulation d’une dette extérieure importante, des déficits budgétaires persistants et une instabilité politique prévalente.

Quand l’inflation rend les pistes inaccessibles aux skieurs locaux

L’érosion du pouvoir d’achat qui en résulte a sévèrement touché la population argentine. Les revenus fixes, non indexés sur l’inflation, ont vu leur valeur réelle s’effondrer, et les prix des biens de consommation, dont une large part est importée ou dépendante de l’importation, ont grimpé en flèche. Dans le contexte du ski, cette dévaluation a eu un impact direct sur le marché intérieur, excluant un grand nombre d’Argentins des loisirs d’hiver.

Selon des chiffres fournis par l’Institut National de la Statistique et des Recensements (INDEC), les prix des forfaits de ski ont augmenté de 300% à 355% dans certaines stations, rendant l’accès aux sports d’hiver presque impossible pour la majorité des habitants. Cette augmentation spectaculaire s’inscrit dans un contexte économique national marqué par une inflation démesurée, atteignant 287,9% sur les douze derniers mois.

Le Salaire Minimum Vital et Mobile (SMVM) en Argentine est de 616,62EUR (mai 2024)

L’Argentine traverse actuellement une crise économique majeure. L’inflation a atteint des niveaux alarmants, poussant les prix de biens et services à des sommets historiques. Les forfaits de ski ne font pas exception. Les stations de ski ont dû répercuter cette inflation sur les tarifs, provoquant une réaction négative des locaux et restreignant davantage l’accès à ces activités aux seuls touristes aisés.

En raison de cette flambée des prix, le marché du ski est devenu principalement accessible aux touristes étrangers, dont les devises fortes bénéficient d’un taux de change avantageux. Les Brésiliens, les Chiliens et les Européens représentent désormais 70% des visiteurs des stations de ski argentines, profitant de forfaits jusqu’à dix fois moins chers comparativement à leurs propres marchés nationaux.

La dévaluation du peso a donc créé une forte asymétrie entre les visiteurs locaux et étrangers, bouleversant l’industrie du ski en Argentine et renforçant sa dépendance aux marchés internationaux.

Flambée des prix dans les stations de ski argentines

Dans ce contexte, les stations de ski ont augmenté leurs prix pour maintenir leurs marges bénéficiaires et s’ajuster aux coûts d’exploitation croissants. Cela a conduit à une hausse spectaculaire des tarifs, impactant le marché touristique local.

Pour offrir une vision claire de ce qui se passera cette saison en matière de prix, Infobae a réalisé un relevé des tarifs pratiqués par certains des principales stations de ski du pays. Dans chaque cas, seuls les prix annoncés par chaque station pour les semaines correspondant à la haute saison (mois de juillet) ont été pris en compte. Les tarifs varient considérablement d’une station à l’autre.

La station de ski Cerro Catedral, située à San Carlos de Bariloche, a vu ses tarifs grimper de manière spectaculaire pour la saison 2024. Le forfait journalier atteint cette saison 115.000 ARS (~120€), une augmentation drastique par rapport aux prix de l’année précédente (29.000 ARS, soit environ 30€) et plus de 10 fois supérieur aux tarifs de 2022 (10.000 ARS, soit environ 10€). Malgré cette forte hausse, le Ente Autárquico Municipal Cerro Catedral (EAMCEC) de Bariloche a revu ses prétentions à la baisse, puisqu’il avait initialement prévu de fixer le forfait journalier à 155.000 ARS (~167€).

Pour faciliter l’achat des forfaits, la station de ski la plus importante d’Amérique du Sud a rénové sa boutique en ligne tout en élargissant les points de vente physiques. Les forfaits peuvent désormais être achetés dans le centre de Bariloche, à l’Aéroport International de la ville, au Shopping Unicenter à Buenos Aires et dans les terminaux de l’entreprise Vía Bariloche dans les principales villes de l’intérieur du pays.

Cerro-catedral-ski
Cerro-catedral-ski

La station de ski Las Leñas, située dans la province de Mendoza, a également appliqué une augmentation significative de ses tarifs pour la saison 2024. Les skieurs peuvent opter pour un forfait demi-journée à partir de 60.800 ARS, tandis qu’une journée complète pour un adulte coûte désormais 81.000 ARS (~87€). Cela représente une augmentation de 355% par rapport à l’année précédente, où le forfait journalier était de 17.800 ARS (~19€), et près de dix fois plus que le tarif de 2022, qui s’élevait à seulement 8.900 ARS (~9€).

Cependant, comme dans toutes les stations de ski, le coût quotidien diminue proportionnellement au nombre de jours achetés. Ainsi, un forfait de deux jours coûte 153.900 ARS, tandis que trois jours reviennent à 218.700 ARS. La saison complète s’élève quant à elle à 2.071.600 ARS (~2150€) par personne.

Station de ski de Las Leñas

Pour ceux qui choisissent de skier à Chapelco, dans la province de Neuquén, diverses options tarifaires sont disponibles. Le forfait journalier pour un adulte coûte 54.600 ARS (~58€). Les skieurs qui préfèrent arriver plus tard peuvent opter pour un « passe tarde », leur permettant d’accéder aux pistes à partir de 13 heures pour 43.700 ARS (~46€).

Le forfait pour un accès en télécabine, incluant une montée et une descente sans équipement, s’élève à 21.800 ARS (~23€). Pour ceux qui envisagent de skier toute la saison, le forfait saison complète est de 1.424.000 ARS (~1520€) pour les adultes et de 1.139.200 ARS (~1215€) pour les enfants de moins de 12 ans.

Au sud-ouest de la province de Neuquén, le forfait journalier pour un adulte au Cerro Bayo est de 50.700 ARS (~54€), tandis que le forfait demi-journée est disponible pour 42.100 ARS (~45€).

La durée de forfait la plus longue disponible est de 15 jours pour un coût total de 534.400 ARS (~570€) par personne. De plus, un forfait spécial pour les étudiants universitaires, valable sept jours, est proposé pour 282.200 ARS (~302€).

Station de Cerro Bayo

Plus au sud, à Tierra del Fuego, se trouve Cerro Castor. Selon les informations publiées par l’entreprise en charge de la concession de la zone, le forfait journalier pour un adulte coûte 81.900 ARS (~88€), tandis que les enfants paient 57.300 ARS (~61€). Comme dans les autres stations, des forfaits de plusieurs jours sont disponibles.

La durée la plus longue est de 30 jours, pour un coût total de 1.229.500 ARS (~1315€) pour un adulte, soit environ 40.983 ARS (~44€) par jour.

Station de Cerro Castor

Skier en Argentine en 2024 : une évolution tarifaire similaire pour la location de matériel

Les tarifs mentionnés précédemment ne concernent que les forfaits journaliers et saisonniers, mais d’autres coûts doivent être pris en compte lors d’un séjour au ski, notamment la location du matériel.

En moyenne, dans les cinq stations de ski majeures d’Argentine, un équipement complet pour un adulte (incluant les chaussures et les bâtons) coûte environ 30.000 ARS (~32€). Toutefois, certaines options haut de gamme dépassent les 75.000 ARS (~80€). Les tarifs varient considérablement en fonction de la qualité du matériel.

Exemples concrets par station de ski

  • Las Leñas:
    • Équipement « sport »: 29.600 ARS (~32€) par jour.
    • Équipement haut de gamme: 39.900 ARS (~43€) par jour.
  • Cerro Catedral:
    • Équipement standard: 32.000 ARS (~35€) par jour.
    • Équipement haut de gamme: 50.000 ARS (~54€) par jour.
  • Cerro Castor:
    • Équipement complet standard: 27.500 ARS (~30€) par jour.
    • Équipement premium: 45.000 ARS (~48€) par jour.
  • Chapelco:
    • Équipement complet basique: 30.000 ARS (~32€) par jour.
    • Équipement professionnel: 48.000 ARS (~52€) par jour.
  • Cerro Bayo:
    • Équipement complet basique: 28.000 ARS (~30€) par jour.
    • Équipement avancé: 42.000 ARS (~45€) par jour.

L’évolution tarifaire des locations de matériel a suivi une tendance similaire à celle des forfaits, avec des hausses significatives. Le coût moyen d’un équipement complet est désormais d’environ 30.000 ARS (~32€) pour les options standards, mais peut dépasser les 75.000 ARS (~80€) pour les options haut de gamme.