La deuxième saison hivernale sous l’égide de Grandvalira Resorts, regroupant toutes les stations d’Andorre, s’est clôturée avec un total de 2.230.604 journées de ski vendues, un chiffre légèrement inférieur par rapport aux données accumulées lors de la précédente saison. L’absence de précipitations en début de saison et lors de périodes clés a impacté les chiffres globaux de fréquentation de l’hiver, qui se sont finalement situés à 5,5% en dessous de ceux de la saison précédente, où 2.364.359 journées de ski avaient été vendues entre les trois stations de Grandvalira Resorts.

Malgré cette baisse légère de fréquentation, les domaines andorrans se sont une fois de plus affirmés comme une destination sûre pour la neige, grâce aux investissements récents dans la modernisation et l’extension du réseau de neige de culture, permettant de disposer tout l’hiver de l’offre skiable la plus étendue des Pyrénées et du sud de l’Europe. De plus, les trois stations ont terminé l’hiver sans connaître un seul jour de fermeture totale, de l’ouverture officielle jusqu’à la fin de la saison. « Les investissements que nous avons réalisés ces dernières années pour améliorer notre réseau de neige artificielle ont été déterminants. Associés à l’excellent travail de nos équipes sur le terrain, qui ont prouvé une fois de plus qu’ils sont les meilleurs spécialistes du traitement des pistes, surtout dans des conditions difficiles, nous avons réussi à compenser l’arrivée tardive des chutes de neige », explique Juan Ramón Moreno, directeur général de Grandvalira Resorts. Il est important de noter que les chutes de neige de cet hiver ont été légèrement supérieures à celles de l’hiver précédent, bien que la plupart soient survenues en fin de saison.

Bilan général Grandvalira Resorts 2023-2024 ®Grandvalira Resorts

D’autre part, Juan Ramón Moreno estime que l’offre globale des stations andorranes a également joué un rôle positif dans les résultats finaux de la saison. « Le modèle de gestion intégrée de Grandvalira Resorts, qui englobe aussi bien les remontées mécaniques et les pistes que les zones d’affaires telles que la restauration, les écoles de ski, les activités dans les domaines skiables et les propositions alternatives comme l’après-ski, nous permet d’être plus résilients lors de saisons comme celle-ci, où nous avons continué à voir une augmentation de la dépense moyenne par client », précise-t-il.

Légère baisse des journées de ski à Grandvalira avec un total de 1.653.417

La station de Grandvalira a enregistré un total de 1.653.417 journées de ski vendues, marquant ainsi une baisse de 5,4 % par rapport à l’hiver 2022-2023. Toutefois, il convient de préciser que cette saison a duré 125 jours à Grandvalira, soit 11 jours de moins que l’année précédente.

La fréquentation quotidienne moyenne à Grandvalira a été plus élevée cette année, avec 13228 skieurs par jour contre 12848 l’hiver dernier.

Le lundi 12 février a été le jour le plus fréquenté avec un total de 23.493 personnes, tandis que l’ensemble des stations de Grandvalira Resorts a compté ce jour-là 32.526 skieurs.

Les marchés de proximité ont, une fois de plus, joué un rôle prédominant, comme cela a été le cas ces dernières années. Les visiteurs en provenance d’Espagne (53,6%) ont constitué le principal contingent de clients de Grandvalira, mais il est également important de souligner la bonne performance des marchés britannique et irlandais, qui ont continué à représenter une part significative des clients avec 12,1 %, ainsi que le marché français avec 9,4 %.

Bilan 2023-2024 de l’hiver 2024 sur la station de Grandvalira. ®Grandvalira Resorts

De plus, la croissance sur des marchés stratégiques tels que ceux de l’Amérique Latine a été notable, avec un accent particulier sur les clients du Brésil, de Colombie et d’Argentine, ainsi que sur ceux d’Amérique du Nord, principalement des États-Unis. À cet égard, l’accord commercial avec Ikon Pass, qui offre l’accès à plus de 50 stations dans le monde et dont Grandvalira Resorts fait partie depuis deux hivers, a joué un rôle clé. Cette année, plus de 3.500 journées de ski ont été enregistrées par des visiteurs possédant ce forfait provenant des États-Unis.

D’autre part, la stratégie de tarification dynamique s’est consolidée et a entraîné une augmentation des ventes via les canaux en ligne de Grandvalira de 8,51% par rapport à l’hiver précédent, qui avait déjà connu une hausse très significative de 34,7%.

Pas de la Casa. @Grandvalira Resorts

Des précipitations tardives

Grandvalira a enregistré jusqu’à 337 cm de neige accumulée durant cet hiver, contre 320cm lors de la saison précédente. Il est important de noter que la majeure partie de cette neige s’est accumulée vers la fin de la saison, particulièrement au mois de mars, tandis que durant les premiers mois, le réseau de neige de culture a joué un rôle plus prépondérant.

Au total, 1 495 000 m³ d’eau ont été transformés en neige de culture

, ce qui a permis d’assurer la pratique du ski durant de nombreuses périodes clés tout au long de l’hiver, également grâce à l’excellent travail des équipes sur le terrain.

Coupe du Monde féminine et Championnats du Monde 2029

La Coupe du Monde féminine, qui s’est tenue les 10 et 11 février à Soldeu, a représenté le dernier grand test pour Grandvalira avant la désignation de la ville hôte des Championnats du Monde 2029. La décision sera prise le 4 juin prochain lors du gala annuel de la FIS à Reykjavik.

La candidature d’Andorre se présente sous de bons auspices, et l’un des atouts majeurs pour prouver que le pays est prêt à accueillir cet événement réside dans son expérience en compétitions de haut niveau : de la Coupe du Monde de cette année aux deux finales organisées, en passant par les Coupes d’Europe et de nombreuses épreuves FIS, avec un total de 14 courses disputées cette année à Grandvalira. Il est également important de prendre en compte les défis météorologiques qui ont dû être surmontés lors de cette édition, ainsi que lors des éditions précédentes. Il est à noter qu’Andorre a été la seule hôte de la Copa du Monde capable de respecter le programme tout au long du mois de février.

Grandvalira : musique, ski et après-ski

L’Abarset a clôturé une nouvelle saison réussie. Plus de 100 000 personnes ont fréquenté ce lieu emblématique du secteur El Tarter à Grandvalira, qui a confirmé son statut de référence de l’après-ski dans le sud de l’Europe. Cette réussite est due à son engagement à offrir une expérience globale de divertissement et de restauration ainsi qu’une programmation musicale de premier ordre avec les DJ internationaux les plus renommés du moment.

L’Abarset a également renforcé ses partenariats avec de grands promoteurs internationaux tels que Brunch Electronik, qui a rassemblé plus de 10 000 personnes au cours de la saison lors de cinq événements, tous sold out, ou encore la Bresh, qualifiée de « plus belle fête du monde », qui a connu deux éditions cette année. La salle a aussi vibré au rythme des têtes d’affiche des meilleurs festivals internationaux tels qu’Andrea Oliva, Josep Capriati, John Digweed, DJ Gordo et Paco Osuna. D’autres talents émergents comme Layla Benitez, Franky Rizardo, Miss Monique et Eli Brown ont également marqué cette saison, apportant une riche diversité musicale.

L’Abarset, le rendez-vous incontournable de l’après-ski à Grandvalira

Par ailleurs, le festival Snowrow a constitué l’autre grand succès musical de Grandvalira. Ce prestigieux festival immersif de la marque elrow a célébré sa deuxième édition sur la neige, attirant plus de 6.000 participants quotidiens avec une offre unique combinant activités neigeuses, musique, jeux et compétitions diurnes pour toute la famille, suivies de soirées réservées aux plus de 18 ans sous la célèbre tente rose caractéristique des festivals elrow. Le Snowrow a vu la participation de plus de 40 artistes de renommée mondiale et de talents émergents, avec en vedettes Marco Carola, le célèbre DJ et producteur napolitain, le Suédois Adam Beyer, et Ilario Alicante, DJ et producteur de Livourne.

Pal Arinsal, 377.857 journées ski vendues

La station de Pal Arinsal a conclu la saison avec 377.857 journées de ski vendues, un chiffre qui n’a pas atteint les objectifs fixés en début de saison et qui représente une baisse de 11,7 % par rapport à l’hiver précédent. Le domaine de la Massana a subi les effets de l’arrivée tardive des chutes de neige ainsi que d’autres facteurs météorologiques, tels que le vent, particulièrement dans le secteur d’Arinsal.

Bilan 2023-2024 sur la station de Pal Arinsal. ®Grandvalira Resorts

Toutefois, il convient de noter que les épaisseurs de neige accumulée en fin de saison ont été significativement supérieures à celles de la saison 2022-2023. Plus précisément, le secteur de Pal a enregistré un total de 275 cm de neige accumulée, contre 176 cm l’année précédente, et Arinsal a reçu jusqu’à 344 cm, par rapport aux 279 cm de la saison passée.

Bien que les principales précipitations soient survenues en fin de saison, Pal Arinsal a réussi à maintenir au moins 70% de ses pistes ouvertes durant pratiquement toute la saison, en grande partie grâce à la production de neige de culture qui a transformé 388 352 m³ d’eau en neige, et au formidable travail des équipes sur le terrain, qui ont été particulièrement cruciales cette saison. L’inauguration du nouveau télésiège Port Negre à Arinsal, un appareil débrayable de six places de Doppelmayr, marque également une première étape vers la modernisation future de la station. Il est aussi important de souligner que, sur les 124 jours d’ouverture de la station, le jour le plus fréquenté à Pal Arinsal a été le lundi 12 février, avec un total de 6 250 skieurs.

Station de Pal Arinsal. ®Grandvalira Resorts

Concernant la provenance des skieurs de Pal Arinsal, la clientèle fidèle de l’hiver, principalement issue d’Espagne (47,5 %) et d’Andorre (15,5 %), s’est consolidée. La part du marché britannique et irlandais a également augmenté, représentant 20,6 % de la clientèle totale. Par ailleurs, la stratégie de tarification dynamique a également eu un impact positif sur les ventes en ligne de Pal Arinsal, qui ont connu une croissance de 10,54% par rapport à la saison précédente,

Ordino Arcalís bat son record absolu avec 210.276 passages

La position privilégiée d’Ordino Arcalís, favorisant une accumulation importante de neige et une meilleure conservation de sa qualité, a été une fois de plus déterminante pour que ce domaine batte son record de fréquentation depuis son intégration dans Grandvalira Resorts. Ainsi, la station a enregistré un total de 210.276 passages, en grande partie grâce aux skieurs venant d’autres stations de Grandvalira Resorts qui ont également profité des excellentes conditions d’Ordino Arcalís. La station a atteint 199.330 jours de ski vendus, soit une augmentation de 7,5 % par rapport à la saison précédente, qui avait déjà marqué un record historique.

Bilan 2023-2024 sur la station d’Ordino Arcalis. ®Grandvalira Resorts

Le domaine a offert la saison la plus longue des Pyrénées avec un total de 137 jours d’ouverture, le jour le plus fréquenté étant le samedi 13 janvier avec 3 565 skieurs. Grâce aux précipitations de fin novembre, la station a pu réaliser une préouverture pendant quelques jours dans le secteur de La Coma, étant la première des Pyrénées à le faire, et a également pu retarder sa fermeture d’une semaine plus que prévu.

Ordino Arcalís a aussi été la station ayant reçu le plus de neige, avec 379 cm accumulés, soulignant une fois de plus son emplacement privilégié et renforçant son prestige comme destination souvent dotée de la plus grande quantité et qualité de neige, ce qui en fait une référence dans le monde du freeride. De plus, la neige de culture a également contribué à maintenir l’offre skiable lors des moments clés de la saison, offrant au minimum 80 % des pistes ouvertes, et souvent 100 %, en partie grâce aussi aux 108 000 m³ d’eau transformés en neige de culture cet hiver.

Station d’Ordino Arcalis. @Grandvalira Resorts

Par ailleurs, comme les autres stations de Grandvalira Resorts, Ordino Arcalís a connu une croissance de ses ventes en ligne, précisément de 17,85 %. En ce qui concerne la provenance des skieurs, Ordino Arcalís conserve une grande fidélité de ses clients locaux, avec les Espagnols représentant 68,4 % du total, suivis des Andorrans à 24,4 %.