Le groupe espagnol Aramón a conclu la saison 2023-2024 ce dimanche, annonçant « un bilan positif » pour une période durant laquelle le secteur du ski a été confronté à la nécessité de s’ajuster à des variations climatiques significatives. Le groupe clôture la saison avec 124 jours d’activité répartis entre les sites situés dans les Pyrénées espagnoles (Cerler et Formigal-Panticosa) et à Teruel (JavalambreValdelinares).

Au cours de cette période, les compétitions, les activités récréatives, l’offre gastronomique ainsi que les événements musicaux ont joué un rôle prépondérant, contribuant à l’attractivité de ces destinations montagneuses.

Cette offre diversifiée a permis d’attirer plus de 800 000 skieurs

Des conditions météorologiques difficiles

Cette saison 2024-2025 s’est caractérisée par une progression ascendante, débutant avec une période de faible enneigement. Les investissements en neige de culture se sont révélés cruciaux, permettant l’ouverture et le maintien opérationnel de l’ensemble des stations de ski du groupe. Le réinvestissement des bénéfices générés par le groupe dans ses sites s’avère une démarche stratégique ayant permis l’amélioration notable de l’efficacité et de la durabilité des méthodes de production de neige de culture au fil des ans. Cette approche a été déterminante pour la saison actuelle, en particulier pour les stations situées à Teruel. Malgré une localisation géographique moins avantageuse au regard des conditions climatiques de cette saison, ces dernières ont su garantir une activité régulière. Elles ont ouvert leurs portes dès le long week-end marquant la Constitution, proposant ainsi 110 jours d’activité. Cette performance souligne l’importance de l’investissement technologique et stratégique dans le maintien de la viabilité des stations de ski face aux défis posés par les variations climatiques.

Après ce début de saison compliqué, un travail intense s’est poursuivi pour maintenir les stations d’hiver dans les meilleures conditions, ce qui a permis de développer l’offre de loisirs et de divertissement caractéristique du groupe Aramón. Cette dernière se consolide année après année en tant que référence pour un modèle diversifié sur le marché national espagnol. C’est précisément cette proposition différentielle, qui combine sport, gastronomie et loisirs pour tous les publics, qui renforce l’attractivité des destinations du groupe, quelles que soient les conditions météorologiques. Enfin, les épisodes de fortes chutes de neige de février et mars ont entraîné une reprise de l’afflux de skieurs pour profiter des meilleures conditions d’enneigement de la saison, ce qui a permis aux stations pyrénéennes de prolonger la saison d’hiver jusqu’au dimanche 7 avril.

Station de ski de Formigal. @Groupe Aramon

En résumé, une saison fortement marquée par la météo, qui a conditionné les résultats, avec toutefois un bilan final satisfaisant pour l’ensemble du groupe. Dans une année de conditions défavorables, qu’un secteur lié à la météo subit cycliquement, il a réussi à maintenir ouvertes les quatre stations, avec un afflux important de skieurs et avec lui l’activité économique de la zone environnante (hôtels, magasins, restaurants, etc.), ce qui met en évidence la stratégie développée par le groupe pour s’adapter à des scénarios incertains.

Cette stratégie a permis de maintenir une moyenne de plus d’un million de skieurs au cours des dernières saisons, confirmant le rôle de moteur économique et social du groupe Aramón dans les vallées où il opère.

Au cours de la saison actuelle, le groupe a généré plus de 1 100 emplois directs et le nombre d’emplois indirects est estimé à plus de 11 000.

Bilan du groupe Aramon : des résultats liés à l’effort et au travail des 1100 salariés

Cette saison, le groupe a généré plus de 1100 emplois directs et le nombre d’emplois indirects est estimé à plus de 11 000.

Sur les 1100 personnes ont été embauchées, 80 % sont des employés permanents.

Chaque employé a contribué de manière significative au bon fonctionnement des stations de ski et à l’offre d’expériences inoubliables aux clients. En outre, avec un grand sens des responsabilités, l’entreprise et les syndicats ont convenu de mesures de flexibilité et d’adaptation pour atténuer l’impact des conditions météorologiques défavorables.

Station de ski de Cerler. ®Groupe Aramon

Un modèle de loisirs et de divertissement qui se distingue dans le secteur

Une saison de plus, le sport a été très présent dans les stations du groupe Aramón. Cela concerne bien évidemment l’initiation au ski ou au snowboard avec des programmes comme Learn to ski et tous les conseils pour faciliter cette première approche, mais également les compétitions de haut niveau comme les Championnats d’Espagne à Formigal-Panticosa ou la première édition du Freeride World Tour Junior à Cerler.

Panticosa a ouvert plusieurs pistes de Skimo et de raquettes, dans le but de continuer à élargir son offre à tous les publics, renforçant ainsi l’une des principales valeurs d’Aramón,

L’APP Aramón et le Club Aramón : 2 services majeurs du groupe Aramón

Le Club Aramón compte plus de 370 000 utilisateurs enregistrés depuis 2019 et l’APP 80000 utilisateurs. Il convient de noter que Club Aramón a enregistré près de 7 500 000 kilomètres skiés. Les pistes les plus skiées selon les registres de l’application ? Ampriu à Cerler et Sarrios à Formigal-Panticosa. Les amateurs de Javalambre ont une prédilection pour Ventisquero et, à Valdelinares, pour Central. Chaque skieur a ses préférences.

Water Slide sur la station de Formigal lors du dernier week-end de la saison. @Groupe Aramon

Une offre de neige différenciée

Les stations du groupe Aramon offrent des expériences au-delà d’une journée de ski, comme Open Footprint, la SkyLine à Cerler, la luge à Formigal-Panticosa ou les descentes aux flambeaux à Valdelinares et Javalambre. Outre les expériences pour les amoureux de la montagne, la gastronomie est également très présente avec des expériences telles que Las Mugas et son menu de Cancook, les dîners à La Glera ou Snowcooking. Tous ces établissements, ainsi que les 56 points d’offre gastronomique que compte le groupe Aramón, s’engagent auprès des fournisseurs du kilomètre 0 avec des produits aragonais qui permettent d’offrir un voyage gastronomique à tous ceux qui visitent ces destinations.

Ski et Musique : la recette du cocktail Aramon

L’association du ski et de la musique a été une autre des attractions qui ont renforcé l’offre du groupe tout au long de cette saison. Le concept M-Experience, qui a réuni cette saison toute la programmation musicale de la station de Formigal-Panticosa, a permis aux skieurs de faire un voyage musical à travers le meilleur de la scène musicale nationale et internationale sur les 7 scènes réparties dans la destination. Ainsi, dans le cadre de la proposition du Groupe Aramón ouverte à tous les publics, chaque usager a pu trouver le style et la scène qui s’adaptent le mieux à ses goûts musicaux.

Concert sur la station de Cerler. @Groupe Aramon

Des artistes de l’envergure d’Yves, W&W, La Pegatina et Belén Aguilera ont participé à cette campagne. Mais il n’y a pas que des artistes, il y a aussi des collaborations avec de grands festivals et événements musicaux comme Nevalia et Vive Latino. L’après-ski de Cerler continue également à s’imposer comme l’un des meilleurs choix pour profiter d’une journée de ski et, cette saison, il a accueilli des DJ tels que Michenlo, Albert Neve et Andrea Vandall.

A l’occasion de ce dernier week-end, les stations du groupe Aramón, Cerler et Formigal-Panticosa, ont fait leurs adieux à la saison avec des activités pour tous les âges. Sur Cerler, la Bajada Tropical et le concert de reprises sur la terrasse d’Ampriu ont été les vedettes du spectacle. À Formigal, la station de la vallée de Tena, le toboggan aquatique avec ses deux piscines parallèles, Carlos Jean sur l’une des scènes M experience et la 2e édition du Vive Latino Snow Weekend avec le spectacle de La Pegatina, ont fait du samedi une journée haute en couleurs.