À ce jour, le réseau de stations N’PY, incluant Peyragudes, Piau, Grand Tourmalet, Pic du Midi, Luz-Ardiden, Cauterets, Gourette, et La Pierre Saint Martin, a comptabilisé 1,880 million de visiteurs, contre 1,992 million lors de la saison antérieure. La saison hivernale a été caractérisée par une variabilité notable du manteau neigeux, particulièrement dans la partie ouest du massif. Les récentes chutes de neige de dimanche dernier indiquent une fin de saison prometteuse pour les stations de Cauterets et du Pic du Midi, prévoyant leur fermeture le 21 avril prochain.

Croissance des détenteurs de la carte No Souci et des visiteurs à pied

Au cours de la saison hivernale, les stations ont accueilli un total de 1 880 000 visiteurs. Parmi ceux-ci, une tendance croissante vers l’adoption d’achats en ligne, ainsi que l’utilisation de la carte No Souci Pyrénées, a été observée, constituant désormais 39% du chiffre d’affaires total des stations, enregistrant une augmentation de 1% par rapport aux années précédentes. Cette dynamique souligne l’importance croissante de la digitalisation des services proposés par les stations de ski, alignée sur deux décennies d’innovation par la marque N’PY Nouvelles Pyrénées, visant à améliorer l’accessibilité, le divertissement, la durabilité, et la simplicité de l’expérience en montagne.

La carte No Souci Pyrénées s’est distinguée comme le produit connaissant la plus forte croissance.

Pour la saison 2023-2024, 106 121 cartes ont été vendues, permettant aux skieurs d’accéder à 14 stations situées entre l’Atlantique et la Méditerranée. Cette performance représente une hausse de 12% par rapport à l’année précédente, où 94 966 cartes avaient été écoulées.

Station de ski de Luz Ardiden. @Paul Quintana

En outre, au-delà du nombre de visiteurs, l’utilisation des remontées mécaniques pour des activités autres que le ski alpin a enregistré une augmentation significative de 7,5%, avec un total de 166 000 passages. Les stations de ski offrent désormais une gamme variée d’activités non liées au ski, telles que la luge, le tubbing, des parcours de tyroliennes, l’accès à des restaurants d’altitude, des parcours de raquettes, le Snooc, ainsi que l’accès à de nouveaux espaces comme la Maison du Tourmalet. Cette diversification répond à une demande variée et confirme l’intérêt pour les stations de proposer des alternatives au ski alpin, validant ainsi l’intensification des efforts de diversification entrepris ces dernières années.

Défis et résilience : l’investissement remarquable des équipes sur le terrain

Au sein du réseau de stations de ski, la qualité du ski tout au long de la saison a été assurée grâce à l’engagement quotidien des équipes de pisteurs, dameurs, et nivoculteurs, ainsi qu’aux investissements réalisés au cours des cinq dernières années. Les stations de Piau et Cauterets ont initié la saison le 8 décembre, suivies par les autres stations le 16 décembre. Cette phase initiale a facilité la préparation des équipes pour une ouverture des pistes variant de 40 à 100% en fonction des domaines, effective dès le 23 décembre, correspondant au premier jour des vacances.

Durant les vacances de Noël, les stations ont comptabilisé 292 148 passages, observant une affluence particulièrement élevée durant la première semaine. En définitive, entre le 8 décembre et le 10 février, les stations ont enregistré plus de 705 000 journées ski, marquant une augmentation de 5,3% en comparaison avec la saison précédente.

Station de ski de La Pierre Saint Martin. @Paul Quintana

Pour la période des vacances de février, un retour spectaculaire de la neige a été noté, avec des cumuls atteignant jusqu’à 2,40 mètres en certains points. Durant les quatre semaines de février, les stations ont enregistré 880 000 journées ski, ce qui représente un recul de 4% par rapport à l’année précédente, avec un pic de fréquentation le 28 février, totalisant 45 890 passages.

En mars, près de 300 000 skieurs ont été accueillis, profitant des importantes chutes de neige qui ont favorisé le retour des skieurs locaux.

A Cauterets et au Pic du Midi, la saison de ski n’est pas encore terminée

Conformément à sa tradition, la station de Cauterets prolonge son activité jusqu’au dimanche 21 avril, adoptant une politique tarifaire avantageuse, notamment une réduction de 30% pour les porteurs de la carte No Souci Pyrénées. Les horaires d’ouverture des pistes sont ajustés pour cette fin de saison, établis de 8h15 à 15h00.

Il est également important de souligner les opportunités de descentes freeride depuis le Pic du Midi proposées jusqu’au 21 avril, sous réserve de conditions météorologiques favorables. Pour ceux ayant une prédilection pour des activités moins risquées, la visite du site est recommandée, offrant des attractions telles que le Ponton dans le ciel, le planétarium, et l’espace expériences.

L’été démarre bientôt dans les stations N’PY

L’approche de la saison estivale marque le début des activités de descente VTT dans les stations pyrénéennes, avec un calendrier d’ouverture progressif pour diverses installations. La première ouverture est prévue le 8 mai à Peyragudes pour les descentes VTT, inaugurant la saison. Cette initialisation sera suivie par l’ouverture du bike park du Grand Tourmalet et la réouverture du Pic du Midi le 1er juin. Les installations de Gourette et de La Pierre Saint Martin seront accessibles à partir du 29 juin, tandis que Cauterets ouvrira le 6 juillet, et Piau accueillera les visiteurs à partir du 14 juillet.

Cette période estivale offre l’opportunité aux visiteurs d’explorer les nouveautés proposées par chaque station : des pistes de VTT à Peyragudes, des parcours VTT agrémentés de modules à Piau, une zone ludique au Grand Tourmalet, des concerts au Pic du Midi, une halte gourmande à Luz-Ardiden, un espace aventure à Cauterets, un espace découverte à Gourette, et un bungy trampoline à La Pierre Saint Martin, enrichissant ainsi l’expérience des amateurs d’activités en montagne.


A lire aussi…

No Souci : une carte pour skier sur toutes les Pyrénées