Les chutes de neige font leur grand retour sur les massifs avec des cumuls parfois très importants. Près d’un mètre de neige est notamment attendu dans les prochains jours sur le massif des Pyrénées. Cette fin du mois de février nous offre un épisode hivernal intense, marqué non seulement par les précipitations, le vent et la baisse des températures dans les jours à venir, mais aussi par la neige comme élément phare de la semaine.

Au cours de cette semaine, la transition atmosphérique sera marquée par l’intrusion de plusieurs systèmes frontaux. Ces systèmes seront responsables d’importantes précipitations sur une large étendue du territoire national. Les masses d’air froid associées à ces fronts transformeront les précipitations en neige, particulièrement dans les régions montagneuses de France.

Des chutes de neige conséquentes sont attendues dans les Alpes du Sud dès le début de la semaine, s’étendant du Queyras dans les Hautes-Alpes jusqu’au Mercantour dans les Alpes-Maritimes. Le potentiel d’avalanches atteindra un pic mardi, avec des prévisions de 50 cm à 1,50 m de neige fraîche à des altitudes avoisinant les 2 000 mètres. Une amélioration temporaire des conditions est prévue pour mercredi, avant l’arrivée d’un nouveau front qui provoquera d’importantes chutes de neige dans le massif des Grandes Rousses, notamment dans la région de l’Alpe d’Huez, ainsi que dans le secteur de Saint-François Longchamp.

Chutes de neige dans les Pyrénées

Un carrousel de systèmes frontaux et de tempêtes touchera l’Europe, provoquant des pluies dans une grande partie du pays. Après le passage de ces systèmes, des masses d’air froid d’origine polaire maritime feront leur apparition. Ce scénario nous plongera dans une oscillation des températures et des variations des niveaux de neige. Des chutes de neige continues affecteront tous les principaux massifs montagneux du pays.

« Les PRÉVISIONS DANS LES Pyrénées ANNONCENT plus d’un mètre de neige accumulée »

Mardi, la neige est attendue en quantité dans les Pyrénées. Les stations de ski des deux versants des Pyrénées, comme Baqueira Beret, Peyragudes, Saint Lary et Font Romeu, accumuleront de généreuses quantités de neige dans toute leur orographie.

Des alertes jaunes et orange pour les chutes de neige ont été émises pour toutes les grandes chaînes de montagne

Les Pyrénées connaissent depuis ce week-end un épisode significatif de chutes de neige, en particulier dans le tiers nord, où Météo France a mis en garde contre d’importantes accumulations de neige à partir de 600-700 m d’altitude. Localement, de fortes gelées et de très fortes rafales d’ouest et de nord-ouest accompagneront ces chutes de neige. Les stations de ski de cette région annoncent plus d’un mètre de neige à haute altitude, ce qui assurera des journées spectaculaires aux amateurs de ski.

Chutes de neige à Baqueira Beret. ®Facebook

Il devrait continuer à neiger au-dessus de 1200 mètres tout au long de la journée, atteindre 1000 mètres ce soir et descendre à 700 mètres dans les vallées entre mardi et mercredi matin. Le risque d’avalanches sera maximal à haute altitude. On attend entre 50 cm et 1,50 m de neige fraîche vers 2 000 mètres d’altitude. L’ouest et le centre des Pyrénées seront les premiers à en bénéficier, suivis par l’est de la chaîne. La fin des chutes de neige est prévue pour mercredi après-midi ou en fin de journée, selon Météo Pyrénées.

Si une accalmie est attendue mercredi, jeudi, avec l’arrivée d’un nouveau front, la couche de neige devrait s’abaisser dans l’après-midi, avec de nouvelles chutes de neige possibles dans le nord-ouest de la péninsule dès 900 à 1000 mètres.

Samedi, une nouvelle masse d’air froid pourrait réduire la couverture neigeuse à 900 mètres dans le nord et entre 1 000 et 1 200 mètres dans la zone centrale. Une nouvelle série de chutes de neige dans tous les systèmes montagneux de la péninsule est attendue au cours du week-end prochain. Les montagnes du nord accumuleront le plus de neige, en particulier dimanche, bien que la couverture neigeuse doive augmenter.

D’ici la fin de la semaine, les Pyrénées occidentales devraient accumuler plus d’un mètre de neige.

Chutes de neige en Andorre : un front froid sibérien provoque une tempête hivernale

L’Andorre est sous l’influence d’un front froid sibérien qui a provoqué d’importantes chutes de neige sur l’ensemble du pays. D’importantes accumulations de neige sont attendues, en particulier dans le nord, où elles pourraient atteindre jusqu’à 30 cm au cours des prochaines 48 heures.

  • Les chutes de neige les plus importantes sont attendues demain, 27 février, avec une limite pluie/neige située à 1 200 mètres. Les températures baisseront aussi considérablement, avec des températures minimales pouvant atteindre -14ºC au Pas de la Casa.
  • Mercredi 28 février, les chutes de neige auront tendance à diminuer, bien que quelques flocons soient encore attendus dans le nord du pays. Les températures resteront basses, avec des minima de -2ºC à Andorre-la-Vieille.
  • À partir du jeudi 29 février, le ciel sera nuageux avec la possibilité de quelques chutes de neige légères dans le nord. Les températures commenceront à augmenter légèrement.

À Grandvalira, 138 des 210 kilomètres de pistes skiables sont actuellement ouverts, avec des épaisseurs de neige allant de 55 à 122 cm. Les pistes sont en excellent état, grâce au travail des équipes de damage et à la production de neige de culture.

 

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida de Pal Arinsal (@palarinsalandorra)

La station de Pal Arinsal propose quant à elle 46 de ses 63 kilomètres de pistes skiables ouvertes, avec une hauteur de neige de 55 cm. L’état des pistes est bon, avec une surface lisse et compacte qui permet de profiter des joies de la glisse. Ordino Arcalís, pour sa part, a ouvert la totalité de ses 30 kilomètres de pistes, avec une épaisseur de neige de 100 cm. L’état des pistes est très bon, avec une qualité de neige poudreuse idéale pour le ski et le snowboard.

Chutes de neige dans les Alpes françaises

Les conditions météorologiques raviront sans doute de nombreux amateurs de ski dans la région des Pyrénées, mais les Alpes ne seront pas en reste de la fête de la neige. Alors que la plupart des stations de ski françaises déplorent le manque de neige en ce début d’année 2024, d’importantes chutes de neige ont été enregistrées dans les Alpes du Sud dimanche 25 février, par exemple dans le Val d’Allos, selon Météo-France.

Chutes de neige au Val d'Allos. ®FacebookLes stations de ski françaises, par exemple, ont appelé les skieurs et les snowboarders à la prudence, en particulier dans les secteurs hors-pistes, en raison du risque d’avalanches et de l’imprévisibilité du manteau neigeux à cette époque de l’année.

Des chutes de neige allant jusqu’à 60 centimètres ont été enregistrées à partir de 1 600 mètres d’altitude et ces chutes de neige devraient se poursuivre jusqu’à la nuit du mardi 27 février, selon le bulletin X Nice Météo 06.

« Au total, plus d’un mètre de neige devrait tomber en 48 heures »

Les chutes de neige concerneront une grande partie des Alpes, avec en point d’orgue la station de ski d’Avoriaz, qui recevra près d’un mètre de neige en plus des 455 cm dont elle dispose actuellement à 2200 mètres d’altitude.

Chutes de neige à Avoriaz. ®Facebook

D’importantes chutes de neige sont également attendues dans les Alpes du Sud lundi, du Queyras dans les Hautes-Alpes au Mercantour dans les Alpes-Maritimes. La situation sera similaire mardi, avec un risque maximal d’avalanches. Entre 50 cm et 1,50 m de neige fraîche sont attendus vers 2 000 mètres d’altitude.

Chutes de neige à Montgenèvre. ®Facebook

Une amélioration des conditions est attendue à partir de mercredi en journée qui laissera ensuite place à un nouveau front qui laissera à nouveau de généreuses chutes de neige dans le massif des Grandes Rousses où la mythique station de l’Alpe d’Huez accumulera d’importantes épaisseurs de neige ainsi que dans le secteur de Saint-François Longchamp.

 

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida de Saint Francois Longchamp (@mysfl)