Au cœur des Alpes françaises, Avoriaz capte tous les regards avec sa silhouette singulière. Cette station fondée dans les années 1960 défie les conventions avec ses constructions dont les volumes et les matériaux se fondent dans le paysage. Sa singularité réside autant dans son architecture, que dans ses voies de circulation dépourvues de voitures et recouvertes de neige. Tout autour, le plan des pistes d’Avoriaz se dessine en parfaite continuité de la station en venant s’appuyer sur les courbes naturelles des montagnes. Explorons ensemble cette destination où le génie architectural entre en osmose avec l’esprit des sports d’hiver.

Avoriaz, l’incarnation ultime de la station de ski

Dès sa création, Avoriaz a été conçue avec l’ambition de proposer une expérience unique et naturelle, au cœur des montagnes, centrée sur la pratique du ski.

A Avoriaz, il n’existe pas de frontière entre la station et le domaine skiable. Les rues se métamorphosent en pistes de ski dès les premières chutes de neige. Skieurs et snowboardeurs se déplacent alors librement au milieu des piétons et de pittoresques calèches tirées par des chevaux. Chaque résidence dispose d’un accès direct aux pistes, donnant ici tout son sens au terme de station « skis aux pieds ». On chausse ses skis devant chez soi et on y revient sans même avoir déchausser, ni porté ses skis : une expérience unique en montagne !

Située à 1800 mètres d’altitude et bénéficiant d’une exposition favorable, Avoriaz offre de bonnes conditions d’enneigement et la saison hivernale d’étend de mi-décembre à fin avril. Son domaine skiable propose 35 remontées mécaniques, 50 pistes, 4 snowparks, 1 boardercross et 4 snowcross pour satisfaire tous les niveaux et les styles de ski.

Avec ses différents secteurs et altitudes, le domaine skiable d’Avoriaz promet une diversité d’expériences ; que ce soit de la glisse en altitude, du ski en forêt, de larges pistes baignées de soleil, des combes plus confidentielles ou encore le défi d’un mur de bosses. Il y en a pour tous les goûts, avec la certitude de ne jamais se lasser … Et ce n’est pas tout ! Car au-delà de ses frontières, Avoriaz fait partie intégrante du vaste domaine skiable des Portes du Soleil. Cette connexion élargit encore le champ des possibles et la position centrale et culminante d’Avoriaz en font le point de départ idéal pour partir à la découverte du domaine.

Calèche sur la station de ski d’Avoriaz. ®Avoriaz1800

Les Portes du Soleil, un domaine skiable exceptionnel

Les Portes du Soleil sont formées par un réseau de 12 stations reliées par 209 remontées mécaniques, créant ainsi l’un des plus grands domaines skiables au monde avec 308 pistes. Ces dernières offrent un large choix avec 39 vertes, 131 bleues, 105 rouges et 33 noires pour s’adapter à tous les niveaux de skieurs.

Skieur sur le secteur Chavanette. Au fond, la station de ski d’Avoriaz. ®celineducrettet

L’autre particularité du domaine, c’est son identité franco-suisse permettant de skier à saute-frontière, tout en découvrant 2 pays et 2 cultures. Ici le dépaysement est renforcé par l’intonation indolente de l’accent suisse, on peut aussi comparer les recettes de la fondue savoyarde et celle de la fondue moitié-moitié suisse, on goûte aux saveurs de différents terroirs, on succombe au folklore helvète et à la gastronomie française …

Télésiège débrayable Les Choucas. ®celineducrettet

Pour partir à la découverte des Ports du Soleil, Avoriaz propose 6 liaisons avec ses stations voisines : Morzine et Châtel en France, et Champéry et les Crosets en Suisse. Cette remarquable accessibilité favorise l’exploration d’un grand nombre de pistes tout en découvrant le charme unique offert par chaque station.

Comme la grandeur des Portes du Soleil couvre plusieurs vallées, on les parcours dans une incroyable variété de paysages. Chaque sommet révèle une vue nouvelle et souvent spectaculaire sur les Alpes Suisses et Françaises. Le majestueux massif du Mont-Blanc, les impressionnantes Dents du Midi, ou encore la grandeur du Lac Léman font partie du tableau. On peut découvrir le domaine à la journée, en itinérance de station en station, par le célèbre tour des Portes du Soleil.

Les Dents du Midi. ®celineducrettet

Trois incontournables qui font la renommée du domaine d’Avoriaz

Le Mur Suisse

Un mur dans le vocabulaire du ski, c’est une portion de piste particulièrement raide. Dans le cas du mythique « Mur Suisse », c’est une piste entière qui défie les lois de l’équilibre et qui est réputée comme l’une des plus difficiles au monde. Jugez plutôt : une pente moyenne de 37° sur 1km de longueur et 350m de dénivelé, une déclivité de 76% (voire 90% sur certaines portions), des bosses culminant jusqu’à 2m de hauteur.

Son départ à la frontière franco-suisse entre Avoriaz et Champéry-Les Crosets et son arrivée en Suisse lui valent son surnom de « mur suisse » mais son véritable nom est « Chavanette »

Mur suisse. Station d’Avoriaz

Le « Mur Suisse » est un véritable défi pour les très bons skieurs, avide de tester leur courage ou leurs limites. Pour les autres, il peut également se descendre en télésiège pour apprécier sa difficulté, sans adrénaline, ni risque de chute.

La Coupe du Monde

La piste noire de la « Coupe du Monde » rend hommage aux épreuves de descente de Coupe du Monde de ski alpin qui se sont déroulées en partie sur cette piste entre 1974 et 1986. Ces compétitions prenaient leur départ au sommet de l’actuelle piste rouge « Jean Vuarnet » dont le nom est aussi un hommage fait, celui-ci, à l’enfant du pays champion olympique de descente en 1960, inventeur de la position de recherche de vitesse dite de « l’œuf » et créateur de la station d’Avoriaz aux côtés de l’architecte Jacques Labro et du promoteur Gérard Brémond.

Le snowcross des Crozats

Les snowcross sont une appellation propre au domaine skiable d’Avoriaz. Ce sont des pistes de freeride non damées mais balisées, sécurisées contre les risques potentiels (dont le risque d’avalanches), et patrouillées par les pisteurs-secouristes : le goût du hors-piste sur piste en quelque sorte.

Il existe 4 snowcross à Avoriaz, de différentes difficultés classées de bleu à noir comme pour les pistes de ski.

Le snowcross des Crozats, avec sa couleur noire, est le plus réputé d’entre eux. Cette combe sauvage s’étire sur 3km et 600m de dénivelé négatif sous les Hauts-Forts, le toit du massif du Chablais. Il offre des espaces vierges de toute installation dans une nature magistrale et ouverte sur de superbes panoramas face aux falaises d’Avoriaz et en surplomb de la vallée de Morzine. Le snowcross des Crozats est particulièrement prisé les jours de poudreuse, en faisant toutefois attention aux risques d’avalanches.

Secteur les Mossettes sur la station de ski d’Avoriaz ®celineducrettet

Révolutionnaire et avant-gardiste, Avoriaz offre la vision d’une station en symbiose avec son environnement. Plus de 50 ans après sa création, cette vision est plus que jamais d’actualité et continue d’animer l’évolution du domaine de montagne.