Suite à l’accueil des compétitions féminines de la Coupe du Monde de ski alpin, Grandvalira a démontré une nouvelle fois sa capacité à organiser des événements de ski de calibre international. La destination andorrane prisée des amateurs de sports d’hiver se profile désormais comme un prétendant de premier plan à l’organisation des prochains Championnats du Monde de ski 2029.

Cette réussite marque un tournant décisif pour Grandvalira, qui aspire à transformer ses pistes légendaires en arènes mondiales pour accueillir les plus grands noms du ski alpin, affirmant ainsi son statut de capitale incontournable du ski sur la scène internationale.

Grandvalira, candidate à l’organisation de des Championnats du Monde de Ski Alpin 2029. ®Oriol Molas

AJ Hurt des États-Unis monte sur son premier podium en Géant à Avet

La compétition de Géant qui s’est tenue samedi à Soldeu, Grandvalira, a vu Lara Gut-Behrami de Suisse s’adjuger la victoire, récoltant 100 points pour s’emparer de la première place du classement mondial du ski alpin féminin, détrônant ainsi Mikaela Shiffrin, l’Américaine absente de cette épreuve andorrane. Malgré une neuvième place en première manche et une erreur dans le dernier tronçon de la seconde, Gut-Behrami a réussi le meilleur temps avec 1:59.27. Alice Robinson de Nouvelle-Zélande a fini juste derrière elle, à un centième seulement, tandis que l’Américaine Amelia Josephine Hurt a créé la surprise en décrochant son premier podium en Géant, marquant un moment clé de sa carrière.

Gut-Behrami, visiblement émue, a partagé que la journée n’avait pas été de tout repos, mentionnant des difficultés à trouver ses marques lors de la première descente, ce qui l’a poussée à adopter une approche très offensive dans la seconde. La Suissesse a témoigné de son affection pour Soldeu, lieu de son premier titre en Coupe d’Europe, soulignant son attachement particulier au parcours du Géant d’Avet, qu’elle considère parmi ses favoris.

Cette victoire renforce la position de leader de Gut-Behrami en Géant, sans bouleverser le haut du classement de la discipline. L’Italienne Federica Brignone, quatrième, conserve sa deuxième place, tandis que la Suédoise Sara Hector, neuvième ce samedi, reste troisième. Clara Direz de France, n’ayant pas terminé la première manche, se retrouve désormais à la seizième place du classement de la discipline.

Anna Swenn Larsson de Suède triomphe au Slalom de Soldeu

Le 11 février 2024 à Soldeu, la compétitrice suédoise Anna Swenn Larsson, âgée de 32 ans, a décroché la médaille d’or en Slalom sur la piste Avet. Ayant enregistré le temps le plus rapide durant la première course, elle a su conserver son avance et s’imposer, même après avoir réalisé le septième meilleur temps lors de la seconde manche. Anna Swenn Larsson, médaillée d’argent aux Championnats du Monde en 2019, signe ici sa deuxième victoire en Coupe du Monde, ce qui lui permet de monter de la neuvième à la sixième place dans le classement de sa spécialité. Zrinka Ljutic de Croatie a pris la deuxième position, juste 35 centièmes derrière, tandis que l’Américaine Paula Moltzan a complété le podium, marquant son premier top trois de la saison.

Les conditions de la piste, malgré quelques chutes de neige, ont été saluées par les participantes pour leur excellente tenue, soulignant le caractère exigeant de cette piste parmi le circuit de la Coupe du Monde.

Grandvalira – Podium de l’épreuve de Slalom. Dimanche 11 février 2024. ®Oriol Molas

Du côté français, Chiara Pogneaux, 21 ans, a fini dixième, signant ainsi son deuxième top 10 en carrière à Soldeu. Grâce à un excellent deuxième run, le meilleur de la manche avec un temps de 53 »76, elle réalise la remontée la plus impressionnante de la journée, finissant à 1 »61 de Swenn Larsson et grimpant de trois places dans le classement de sa discipline (18ème). Marion Chevier, une autre Française en compétition, s’est classée 21ème dans ce slalom.

Les conditions climatiques ont joué un rôle, avec un retour de la neige pendant la nuit, obligeant les équipes à préparer intensivement la piste tôt le matin, comme cela avait déjà été le cas la veille. La baisse des températures a toutefois facilité le travail en rendant la neige moins humide. Les précipitations continuant durant les deux runs, Soldeu a su présenter au monde entier, via les retransmissions télévisées, le décor parfait d’un weekend en pleine saison hivernale.

Soldeu redéfinit le classement général féminin de la Coupe du Monde

L’événement de Soldeu a marqué un tournant décisif dans le classement général féminin de la Coupe du Monde, avec Lara Gut-Behrami qui s’est emparée de la tête du classement après avoir devancé Mikaela Shiffrin samedi, suite à sa victoire en épreuve de Géant. Shiffrin se retrouve désormais en deuxième position, tandis que l’Italienne Federica Brignone conserve sa troisième place.

Cependant, les classements au sommet des disciplines de Géant et de Slalom restent inchangés. En Géant, le trio de tête composé de Gut-Behrami, Brignone et Sara Hector demeure intact, alors qu’en Slalom, Shiffrin et Petra Vlhová continuent de dominer malgré leur absence à ce week-end de compétition. Elles sont suivies par l’Allemande Lena Duerr, qui n’a fini que sixième ce dimanche, conservant néanmoins sa place dans le top trois de la discipline.

Un climat d’effervescence exceptionnel à Soldeu pour la Coupe du Monde

Les compétitions de la Coupe du Monde féminine tenues à Soldeu ce week-end se sont distinguées par une atmosphère particulièrement vibrante à l’arrivée, attirant près de 7 000 fans sur les deux jours, et ce, même en l’absence de Mikaela Shiffrin, considérée comme la meilleure skieuse de tous les temps dans l’histoire de la Coupe du Monde.

L’événement a vu la participation de 1 700 personnes accréditées, incluant les athlètes et leurs encadrements, les techniciens de la FIS, ainsi que les représentants des médias. Il a également bénéficié du soutien de 265 volontaires et de la collaboration de 28 hôtels, contribuant à l’organisation réussie et à l’ambiance festive de ces épreuves.

Épreuve de Slalom le Dimanche 11 février 2024 à Soldeu Grandvalira. ®Oriol Molas

Un pas décisif vers l’accueil des Championnats du Monde

Ce week-end à Soldeu marquait la dernière chance de démontrer que la station possède toutes les qualifications requises pour organiser des compétitions de renommée internationale. Avec un objectif clair de se positionner comme hôte des Championnats du Monde en 2029, les organisateurs ont déployé tous les efforts nécessaires en anticipation de l’annonce officielle prévue pour le 4 juin.

La Fédération Internationale de Ski (FIS) affirme que l’Andorre a fait ses preuves, comme l’a confirmé Peter Gerdol, Directeur de la Coupe du Monde Féminine, en soulignant non seulement la réussite des Finales de l’année précédente mais aussi l’excellence réitérée cette année. Il a loué l’efficacité de l’équipe en charge de la piste pour la gestion impeccable de la logistique et la qualité des services, notamment au niveau du Ski Room et de l’hospitalité des équipes. Gerdol a admis que, bien que des améliorations soient nécessaires, Andorre part d’une base solide.

Grandvalira, candidate à l’organisation de des Championnats du Monde de Ski Alpin 2029. ®Oriol Molas

Xavier Espot, Premier Ministre d’Andorre, présent à Soldeu pour les compétitions, s’est montré optimiste quant à l’atteinte de cet objectif, affirmant que cet événement a renforcé la conviction d’une préparation adéquate du pays. Il a mis en avant l’engagement national pour ce projet, soulignant l’implication collective, des institutions aux entreprises, en passant par la fédération, les clubs, les citoyens et les bénévoles, ce qui, selon lui, distingue Andorre des autres candidats.

Célébration du soixantième anniversaire de Soldeu

La commémoration des 60 ans de Soldeu – El Tarter a pris place juste après la première épreuve de Géant ce samedi, rendant hommage aux figures marquantes qui ont façonné l’histoire de la station. Cet hommage a vu la participation des dignitaires locaux et nationaux, notamment le Consul de Canillo, Jordi Alcobé, qui a exprimé sa fierté pour cette étape significative et a reconnu l’apport des pionniers ainsi que de tous ceux qui ont contribué au développement de Soldeu. Alcobé a fait remarquer que deux éléments originels perdurent : la piste d’Avet, témoin de longue date, et la passion transgénérationnelle des équipes en charge de la station, preuve d’une remarquable pérennité.

Soldeu. Grandvalira. ®Oriol Molas

En outre, un moment particulier de reconnaissance a été accordé avant le début de la compétition à Jordi Argemí, un bénévole emblématique de la station disparu l’été précédent à 91 ans. En présence de sa famille, une vidéo en son honneur a été diffusée, et son nom a été gravé dans l’espace dédié aux animations au pied de la piste d’Avet, immortalisant ainsi sa contribution à la communauté de Soldeu.