Pistes de ski indoor, pistes recouvertes de matériaux permettant de glisser toute l’année en l’absence de neige ou encore tapis roulants sont autant de moyens qui permettent de pratiquer le ski et le snowboard en tout lieu sans avoir à gravir une montagne.

Voici une nouvelle invention qui vient de voir le jour pour les amateurs de neige : le Snowtunnel.

Un énorme tube rotatif avec de la neige : bienvenue dans le Snowtunnel

La proposition de l’entreprise qui a créé Snowtunnel consiste en un ingénieux dispositif de trois étages qui ressemble à une roue de hamster géante, mais recouverte de neige. Cette invention particulière est un gigantesque cylindre rotatif avec une couche de neige à l’intérieur.

L’aspect le plus fascinant du Snowtunnel réside dans sa capacité à générer de la neige. D’après le prototype actuel, exposé en plein air à Melbourne, en Australie, où les températures atteignent 29°C, le tunnel est toujours opérationnel. Les ingénieurs du Snowtunnel soulignent cette prouesse lorsqu’ils présentent la proposition à des investisseurs potentiels. La stratégie virale consistant à installer cette structure, semblable à un tube rotatif de trois étages sur la plage, tout en invitant les gens à pratiquer le snowboard, est indéniable. Comparée à la « vraie » vidéo du prototype, la reconstitution semble encore plus impressionnante.

Des aspects tels que le coût de l’installation, la maintenance et la consommation d’énergie, entre autres facteurs cruciaux pour la faisabilité du projet, n’ont pas encore été révélés publiquement. La première installation permanente n’a pas non plus été annoncée ; il semble plutôt que l’on soit dans une phase active de développement et de collecte de fonds. L’avenir nous dira si ce concept se matérialise par une innovation réussie ou s’il reste dans le domaine des bonnes idées.

Skier partout toute l’année

La promesse d’une glisse accessible toute l’année, quelles que soient les conditions, c’est ce que proposent les inventeurs de cette « roue à neige ». Ces riders australiens sont convaincus que, face au changement climatique, il est temps pour les skieurs et les snowboarders de cesser de se plaindre de la fonte des neiges et de se lancer dans quelque chose de nouveau… Cela n’a t’il pas l’air excitant ?

Plus impressionnant encore que les vagues artificielles pour le surf ou les pistes de ski synthétiques, voici ce « snowtunnel ». Il s’agit d’une innovation développée depuis 20 ans, qui rappelle la roue d’exercice d’un hamster, et qui a donné lieu à d’intenses séances de remue-méninges en Australie, son pays d’origine. Ses créateurs se définissent comme des « snowboarders, skieurs, inventeurs, ingénieurs et entrepreneurs qui repoussent les limites du possible ».

L’évolution des habitudes de consommation, expliquent-ils, révèle que 76 % des gens préfèrent désormais dépenser leur argent en expériences plutôt qu’en biens matériels. Et 70 % des consommateurs recherchent des expériences où ils peuvent rire et s’amuser. Conscients que les individus veulent avoir accès à des expériences passionnantes et abordables près de chez eux, ils soulignent que pour plus de 125 millions de participants dans le monde, le snowboard et le ski sont des passions essentielles.

Cependant, il n’est pas toujours facile de se rendre à la neige…
– La moitié des pays du monde ne connaissent pas de chutes de neige.
– Les saisons d’enneigement sont courtes, seulement 3 à 4 mois par an.
– Se rendre dans une station de ski peut prendre plusieurs heures, voire plusieurs jours.
– La pratique peut être onéreuse, avec de nombreux pratiquants et des conditions météorologiques parfois défavorables.

Snowtunnel : le plus grand « full Pipe » du monde

Les créateurs expriment leur enthousiasme à l’idée d’offrir « une expérience de vol à voile totalement nouvelle et inédite ». Le prototype se trouve en plein air à Melbourne, en Australie, où il a été testé « avec succès », même par des journées où la température atteignait 29°C.

Comment fonctionne le Snowtunnel ?

« De l’eau est pulvérisée sur la surface intérieure du tunnel pour former une série de couches distinctes de cristaux de neige, qui sont compactées pour créer des couches de neige semblables à la neige artificielle des stations de ski. Ensuite, grâce à un procédé unique, des températures ambiantes inférieures à zéro sont générées à l’intérieur du tunnel pour produire de la poudreuse artificielle, offrant une couche supérieure de neige blanche et floconneuse sur laquelle il est possible de flotter ou de sculpter. Vous serez surpris de constater à quel point la poudreuse est sèche. Des moteurs font tourner le tunnel à des vitesses variables, choisies par le rider, fournissant une puissance et un élan constants qui peuvent être exploités« , expliquent les concepteurs du projet.


A lire aussi…

La meilleure station de ski du monde, selon l’intelligence artificielle