Baqueira Beret, nichée dans les majestueuses Pyrénées espagnoles, est célèbre pour ses pistes de ski impeccables et son environnement pittoresque. Mais derrière ce paysage hivernal se cache une technologie avancée et des efforts dédiés pour assurer une qualité de neige exceptionnelle.

Une des clés du succès de Baqueira Beret réside dans son processus de production de neige. Les équipes travaillent avec un professionnalisme et une précision remarquables, utilisant des systèmes de monitoring avancés pour évaluer les conditions météorologiques et ajuster la production de neige en conséquence. Retour en détail sur cette magie de la nuit …

Un paradis des skieurs soutenu par la technologie

La proximité de Baqueira Beret avec l’Atlantique joue un rôle crucial dans son climat. Cette influence atlantique apporte une certaine humidité et des précipitations qui contribuent à la formation d’une neige dense et compacte, idéale pour les sports d’hiver.

Vue générale de la station de Baqueira Beret

Le travail de la neige à Baqueira Beret débute dans les années 90. « La saison 1989-1990 s’est avérée particulièrement sèche, sans précipitations notables. Face à cette situation, la direction a rapidement compris la nécessité d’intervenir pour sauvegarder la saison. C’est en 1990 que nous avons fait nos premiers pas avec la neige de culture. Au cours des trois dernières décennies, nous avons assisté à trois grandes évolutions technologiques.

Initialement, nous utilisions d’énormes canons à neige, véritables dinosaures de la technologie, projetant de l’eau en l’air, une méthode entraînant une importante perte énergétique. La deuxième génération marqua une avancée significative, fonctionnant avec des systèmes de minuscules ouvertures pour l’eau et l’air. Cette innovation permit de pulvériser de fines gouttelettes d’eau, accélérées par un jet d’air, dans le but de minimiser la taille des gouttes pour une cristallisation plus rapide, réduisant ainsi la perte d’eau et la formation de glace superflue sur les pistes.

La troisième et actuelle étape de cette évolution concerne les canons modernes, conçus pour produire des microgouttes. Dans ce système, le jet d’air est parfaitement synchronisé avec chaque goutte d’eau, optimisant ainsi l’utilisation de l’eau et de l’énergie. Nous sommes désormais en pleine ère de la troisième génération de canons à neige », nous explique Bertran Montoya du Département Montagne de Baqueira Beret.

Canons à neige de nouvelle génération : économie d’eau et durabilité

Le domaine skiable de Baqueira Beret est équipé de 775 canons à neige, répartis stratégiquement sur l’ensemble du territoire. « Nous disposons de deux types de canons : ceux à haute pression et ceux à basse pression, chacun jouant un rôle clé dans la production efficace et responsable de neige. Récemment, nous avons remplacé 50 canons par des modèles de dernière génération », précise Bertran Montoya.

Production de neige sur la station de Baqueira Beret

Ces canons sont conçus pour utiliser un minimum d’eau tout en maximisant l’efficacité de la production. L’objectif est de maximiser la production a température marginale, en moins temps et avec plus simultanéité. Ce progrès technologique contribue non seulement à une meilleure qualité de neige, mais aussi à une gestion plus durable des ressources hydriques.

« Dès la mi-novembre, nous entamons un processus méticuleux d’observation des températures et de l’humidité, sur la base desquelles nous établissons nos prévisions. Notre objectif est de préparer l’ouverture de la station aux alentours du 25 novembre. Pour ce faire, nous analysons en détail toutes les données météorologiques disponibles, en vue de faire des projections fiables et d’assurer une ouverture ponctuelle de la station.

Notre stratégie repose sur une capacité de production conséquente. Nous cherchons à maximiser l’exploitation des heures les plus froides pour produire un volume optimal de neige. Dans les premières phases de notre développement, notre capacité était limitée. Cependant, à présent, nous avons la capacité de couvrir l’intégralité du domaine skiable. Par exemple, à 1 heure du matin, si la température chute à -8°C et que les conditions sont idéales pour produire de la neige de haute qualité, nous avons la capacité d’activer l’ensemble des canons à neige. Cette flexibilité s’applique à toutes les zones de notre domaine », détaille Bertran Montoya.

Production de neige sur la station de Baqueira Beret

L’eau, source de vie : priorité au développement durable

La station de Baqueira Beret s’engage à minimiser son empreinte écologique, en veillant à ce que l’utilisation de l’eau pour la production de neige n’affecte pas négativement les écosystèmes locaux. Elle insiste d’ailleurs sur le fait qu’aucun prélèvement en rivière n’est réalisé pour la production de neige.

« A Baqueira Beret, la production de neige de culture ne consiste pas à puiser de l’eau directement des cours d’eau. Nous utilisons des réservoirs d’eau spécialement dédiés à la fabrication de neige qui se réalimentent chaque année. Les 190.000 m3 d’eau sur Beret sont réalimentés chaque année avec l’eau de fonte et l’eau de ruissellement. Après la saison, lorsque la neige fond, nous récupérons cette eau et la stockons dans nos bassins. Ce processus est autonome et n’implique aucun prélèvement dans les ruisseaux ou autres sources naturelles », insiste Bertran Montoya.

Innovation et expertise : les secrets d’un damage de qualité

L’objectif principal de Baqueira Beret est de damer 70% de son domaine skiable quotidiennement, un défi de taille. Pour optimiser leur utilisation, les 35 dameurs de la station travaillent en deux équipes : une de 17h à 1h du matin et l’autre de 1h du matin à 9h. Le parc d’engins de damage de Baqueira se compose de 18 engins (9 d’entre elles sont équipées d’un treuil). Durant la journée, un ou deux d’entre eux sont habituellement en activité.

« Pour y parvenir, nous nous efforçons de renforcer notre équipe de dameurs. C’est un défi en soi de maintenir une continuité professionnelle pour des personnes travaillant seulement 4 à 5 mois par an, que ce soit au sein de la station ou dans les secteurs connexes comme les gros engins ou la sylviculture. Cette politique vise à maximiser la qualité de nos pistes. Toutefois, avec un turnover de 8 personnes, la fidélisation de notre personnel reste un défi ».

Damage sur la station de Baqueira Beret

Une analyse précise et quotidienne du manteau neigeux

En plus de ses 18 machines de damage, la station dispose de dameuses spécifiques pour le Snow Park et les pistes de ski de fond. Chaque soir, ces 18 machines cartographient l’ensemble de la station, permettant ainsi de surveiller en temps réel l’épaisseur de la neige depuis l’ordinateur du responsable du pôle Montagne. « Notre plan de damage vise principalement à améliorer les liaisons à travers la station. De nos 2273 hectares de domaine, et nos 114 pistes, 431 hectares sont régulièrement damés. L’utilisation optimisée de la neige de culture est rendue possible grâce à un programme GPS intégré dans toutes nos machines, qui mesure l’épaisseur de la neige en temps réel.

Cette année, nous avons innové en acquérant un drone matrice 300, équipé d’un lidar pour effectuer les relevés topographiques estivaux, remplaçant ainsi les coûteux survols aériens. Ces données sont ensuite intégrées dans notre système GPS. Cela nous rend autonomes : en cas de travaux ou de pannes, nous pouvons mettre à jour les informations et le dameur dispose alors d’une vision actualisée à 100% du terrain. Un système de couleur facilite la planification des travaux nocturnes, optimisant les déplacements car nous savons précisément où aller chercher la neige. Depuis 2019, cette technologie nous aide à économiser du carburant et du temps, et rend la planification des travaux bien plus efficace. Les machines communiquent entre elles, assurant une mise à jour constante en temps réel. Nous estimons avoir économisé plus de 8% de carburant», nous dévoile Bertran Montoya.

Un savoir-faire 100% pyrénéen

« Les dameurs des Pyrénées sont généralement très polyvalents. En effet, ils sont quotidiennement confrontés à des conditions météorologiques très exigeantes. Dans les Pyrénées, les chutes de neige d’un mètre sont rares et les fluctuations de température fréquentes. En conséquence, nos équipes doivent maîtriser parfaitement le travail de la neige de culture. De plus, avec des vents changeants qui déplacent la neige, il est crucial de savoir la compacter et la remettre en place. Ces défis demandent aux dameurs un haut niveau de compétence technique, leur permettant d’opérer efficacement même avec peu de neige ».

Au delà de ces missions quotidiennes, chaque année, un travail considérable est effectué sur les pistes en été avec des mouvements de terrains. « L’objectif est de les orienter au maximum vers le nord pour mieux conserver la neige. Nous favorisons également la croissance de l’herbe, créant ainsi un tapis naturel propice au maintien de la neige. L’absence de cailloux est essentielle pour garantir une expérience de ski sécurisée et agréable. Ce savoir-faire est le résultat d’une combinaison de nombreuses compétences et techniques ».

Un drone est utilisé durant l’été pour recenser et cartographier toutes les pistes de la station et en informer les dameurs. « Grâce à sa caméra infrarouge, il facilite les tâches de maintenance, comme l’inspection des lignes de télésièges et la vérification de la température des roulements, éliminant ainsi le besoin d’intervention d’un technicien sur place », complète Bertran Montoya.

Ski sur la station de Baqueira Beret

La station de Baqueira Beret se positionne comme un leader dans la production de neige durable, alliant technologie de pointe et respect de l’environnement. Cette harmonie entre innovation et durabilité garantit non seulement des expériences de ski exceptionnelles pour les visiteurs, mais aussi un avenir prometteur pour le ski dans les Pyrénées espagnoles.


2 forfaits pour profiter de Baqueira Beret en toute liberté :
BaqueiraPASS est une carte nominative et non transférable, qui comprend le nom, prénom et la photo du titulaire. Elle offre des tarifs réduits par rapport au tarif général et permet la recharge en ligne du forfait de saison ou du forfait journée, non seulement pour le titulaire, mais aussi pour sa famille et ses amis. Cette carte, qui coûte 25€ à commander en ligne, est envoyée à domicile et peut être utilisée durant plusieurs saisons.
Elle permet de gérer tous les services en ligne (recharge de forfait, consultation de factures, suivi des jours de ski, etc.) et donne accès à des services exclusifs via l’application Baqueira Beret, tels que la réservation de restaurants ou le Skitrack.

BaqueiraTICKET, en revanche, est une carte de forfait non nominative et gratuite, réutilisable pendant toute la saison. Elle se recharge en ligne au tarif général, par jour. Cette carte peut être obtenue dans différents établissements partenaires de la station (magasins et écoles de ski, hôtels , guichets de la station, offices de tourisme du Val d’Aran et Valls d’Àneu). Les recharges de forfaits peuvent se faire en ligne, avec ou sans disposer du BaqueiraTICKET. Si l’achat est fait sans la carte, un email est envoyé avec les informations nécessaires pour associer l’achat à un BaqueiraTICKET ultérieurement.

En résumé, BaqueiraPASS est une option personnalisée, offrant des avantages et services exclusifs pour le titulaire et son entourage, utilisable sur plusieurs saisons. BaqueiraTICKET est une solution plus flexible, non nominative, idéale pour des recharges ponctuelles et sans frais supplémentaires.

A lire aussi…

Baqueira Beret, la glisse en 4 B !