L’artiste renommé Saype a récemment révélé sa dernière création, une peinture éphémère intitulée « Encordés », réalisée sur les pentes enneigées des Alpes françaises à plus de 2 000 mètres d’altitude pour célébrer les 20 ans du domaine skiable de Paradiski. Cette œuvre unique, formée de deux fresques de 1 000 m2 chacune, a été peinte avec une peinture écologique à base de charbon de bois.

Saype, un land artiste de renom

À travers ses fresques éphémères et monumentales, créées sur des supports naturels variés comme l’herbe, la terre, le sable et la neige, l’artiste Saype a marqué de son empreinte des lieux emblématiques à travers le monde – de New York à Paris, en passant par Venise, Genève, Le Cap, Turin, Dubaï, Nairobi, Istanbul, Ouagadougou et Miami. Chaque œuvre de Saype est une réflexion poignante sur la fragilité de nos sociétés et les défis universels auxquels nous sommes confrontés. L’éphémérité de ses fresques, destinées à se dissoudre naturellement, vise à susciter une prise de conscience tout en préservant l’environnement. Réalisées avec des peintures éco-responsables, principalement composées de craie et de charbon, ces œuvres laissent une empreinte durable dans les esprits, bien après que les éléments naturels les aient effacées.

C’est ainsi que, même après leur disparition physique, les créations de Saype continuent de vivre et de résonner dans les musées, galeries et institutions culturelles du monde entier, témoignant de leur impact profond et de leur message universel.

 

Une création artistique pleine de sens

Dans cette création artistique, l’image de deux enfants s’entraidant pour escalader une montagne illustre un puissant message d’unité et de coopération. Liés par une corde, ces jeunes protagonistes incarnent la nécessité d’une collaboration étroite : aucun des deux ne peut progresser sans l’autre. Leur symbiose parfaite leur permet de relever ensemble des défis qui sembleraient autrement insurmontables.

Le contraste est saisissant entre la splendeur et la féérie des montagnes enneigées et le cadre austère dans lequel ces enfants entreprennent leur périple. Cette œuvre est une métaphore de la connexion établie par Paradiski, qui a su unir deux vallées et stations autrefois isolées, désormais liées et proches, reflétant ainsi la force de l’union et de la solidarité.

Saype offre un aperçu minutieux de la genèse de son œuvre, mettant en lumière les éléments qui l’ont inspiré dans ce projet initié par Paradiski. Au cœur de cette inspiration se trouve la liaison établie entre les différentes stations par un remarquable système de téléphérique, ainsi que l’engagement communautaire des résidents qui, depuis deux décennies, choisissent de vivre, collaborer et œuvrer ensemble dans ce domaine unique.

La montagne, pour Saype, est à la fois une source de beauté pittoresque et un environnement montagneux potentiellement hostile, un défi particulier pour ses créations éphémères. Face à des conditions difficiles telles que les caprices météorologiques, le vent et le froid, l’artiste et son équipe ont dû surmonter de nombreux obstacles logistiques.

Saype souligne également l’importance récurrente de la thématique de l’enfance dans son œuvre, qu’il utilise pour aborder des sujets avec poésie et profondeur. En représentant deux enfants liés par une corde, il vise à illustrer la nécessité de collaborer et de se faire mutuellement confiance pour avancer et surmonter les obstacles. Cette idée de connexion entre les individus est un fil conducteur dans son travail artistique, et le projet de Paradiski pour son 20ème anniversaire résonne parfaitement avec cette vision.

Saype, une histoire pour rassembler des hommes et des femmes

Du côté de Paradiski, la décision de collaborer avec l’artiste Saype s’est imposée comme une évidence. Ses fresques, chargées de sens, racontent des histoires captivantes qui ont le pouvoir de rassembler les gens. Son engagement envers une peinture écoresponsable, élaborée à partir de craie et de charbon, ainsi que sa vision artistique, axée sur l’impact positif sur les mentalités et la société tout en préservant l’environnement, ont grandement séduit. Cette approche trouve un écho particulier dans le contexte montagnard, où les effets du changement climatique sont palpablement ressentis.

Dès le 20 décembre, les amateurs de ski auront l’occasion unique de découvrir les coulisses de la création de ces deux œuvres. Des photographies du processus de réalisation seront exposées dans les stations du téléphérique Vanoise Express, situées à Montchavin-Les Coches et Peisey-Vallandry, offrant ainsi une fenêtre fascinante sur l’univers artistique de Saype.