Dans l’édition récente de l’histoire de Font-Romeu Pyrénées 2000, une page s’est tournée en avril 2022, lorsque le SIVU de la région et Altiservice ont apposé leurs sceaux sur une Délégation de Service Public pour un périple de 25 ans. Ce contrat marque le début d’une saga d’investissement, avec une enveloppe de 30 millions d’euros destinée à enrichir le récit de cette destination au fil des quatre saisons.

Première phase de ce plan, le remplacement de la télécabine, permettant la liaison entre le centre-ville de Font-Romeu et le secteur des Airelles sur le domaine skiable de Font-Romeu Pyrénées 2000. Meilleur débit, gain de vitesse, réduction de la consommation énergétique, parcours client optimisé, réduction d’emprise au sol, gain de place… les avantages sont nombreux.

Nouvelle télécabine Airelles Express : Font Romeu tourne la page  

Le rideau se ferme sur les « Œufs » historiques de Font-Romeu après une épopée de presque un demi-siècle et sept millions de skieurs portés à travers les chapitres neigeux des Pyrénées. En guise de clôture pour ce long service, l’Airelles Express se prépare à entrer en scène, fruit d’un investissement d’Altiservice de 13,2 millions d’euros pour ce joyau de technologie.

Nouvelle télécabine des Airelles Express

Prévue pour éblouir les regards dès décembre 2023, cette télécabine de nouvelle génération promet de réécrire les règles de l’ascension. En son cœur, une promesse de capacité triplée, accueillant jusqu’à 2400 personnes éprises de montagnes chaque heure – un bond narratif depuis les 750 de l’ancien temps. Ce vaisseau moderne, reliant le village de Font-Romeu au plateau des Airelles, atteint l’espace de 1700 mètres en moins de cinq minutes, un exploit qui laisse l’accès en voiture dans un sillage de poudreuse.

Avec un débit horaire final pouvant accueillir 2400 personnes par heure, chaque usager de la télécabine Airelles Express devient un protagoniste de cette histoire de mobilité en montagne. Ce ballet mécanique se joue tant sous le firmament hivernal qu’en plein cœur de l’été, assurant que chaque saison soit un tome ouvert à l’aventure et au récit sans fin de Font-Romeu.

Mais l’Airelles Express n’est pas qu’une question de vitesse ; c’est aussi une odyssée visuelle. À bord de ses cabines panoramiques de dix places, les passagers composeront avec la splendeur des cimes, confortablement installés, avec en prime la possibilité d’embarquer les équipements de leurs aventures – poussettes, vélos – et l’assurance d’une accessibilité totale pour les personnes à mobilité réduite.

Et pour accueillir ce bijou, deux nouveaux écrins !

En plein cœur de Font-Romeu, la nouvelle gare de départ se love contre le parking couvert Borell, une alliance stratégique qui s’inscrit avec élégance dans la trame de la modernisation du centre-ville orchestrée par la Mairie. Ce choix vise à ancrer la télécabine dans le quotidien des quatre saisons et à inviter la population à composer avec ce moyen de transport, dans l’espoir de réduire les véhicules motorisés voguant vers le secteur des Airelles. La mobilité douce y est narrée comme une épopée écologique, promue par des offres combinées – billets et stationnement – disponibles tant sous le soleil estival qu’au cœur de l’hiver pyrénéen.

Quant au secteur des Airelles, la nouvelle gare d’arrivée, par sa réduction de l’emprise au sol, dévoile un nouvel espace de glisse de 1300 m². Un chapitre dédié aux familles, aux apprentis des pistes et aux enfants, leur offrant un théâtre de neige pour leurs premières aventures.

Dès leur sortie de la télécabine, une passerelle de 28 mètres de long enjambant le parking et la route mène les usagers directement sur le front de neige.

230 consignes à ski pour faciliter la vie des usagers

Avec 230 consignes à skis chauffées, de 3 à 5 places, réparties dans les deux gares, les usagers pourront aisément déposer leur matériel et se déplacer dans le centre-ville sans être encombrés.

Ces casiers, véritables coffres de l’aventure hivernale, recèlent une astuce écologique. Ils seront chauffés par la chaleur issue du moteur de la télécabine, une symbiose ingénieuse entre confort et responsabilité environnementale. Tout comme l’eau chaude du bâtiment et des toilettes publiques.

Une passerelle pour une arrivée triomphale

Avec l’inauguration de la passerelle unissant la piste du Levant au Col del Pam à la piste Fornells, les skieurs pourront désormais glisser entre Font-Romeu et Pyrénées 2000 sans jamais quitter leurs skis, comme un récit qui se déroule sans interruption.

Cette innovation apporte une autre bonne nouvelle dans son sillage : depuis la Gallinera, les skieurs peuvent rejoindre Pyrénées 2000 en empruntant la piste la plus longue du domaine, la piste Fornells. Cette piste verte, parsemée de touches ludiques, offre une épopée de 3,6 kilomètres, telle une prose sinueuse qui se déploie à travers les mélèzes. L’ambiance y est bucolique, une invitation à une balade poétique sur les neiges, où chaque virage est un vers et chaque descente un couplet dans l’ode de l’hiver.



Vente aux enchères des « Œufs » et inauguration de la télécabine Airelles Express

Le dernier week-end de janvier 2024 sera festif et solidaire sur le domaine skiable de Font-Romeu Pyrénées 2000.

Au programme, deux temps forts : l’inauguration officielle de la télécabine Airelles Express et la vente aux enchères des mythiques oeufs de Font- Romeu. Seulement 15 cabines POMA sur 60, de véritables trésors vintage datant de 1975, seront vendues au profit de l’oeuvre des pupilles des Sapeurs-Pompiers. Ces reliques, encore vibrantes d’audace et d’histoires, attendent d’être adoptées par des collectionneurs et des amoureux de Font-Romeu.

Ce 27 janvier sera une chasse aux œufs réinventée, un Pâques avant l’heure, où la magie du passé rencontre la générosité du présent.

Ski sur Font Romeu Pyrénées 2000

Ce chapitre s’inspire du succès vécu à Saint-Lary l’hiver précédent, où dix anciennes cabines, après 45 ans de loyaux services, ont été adjugées à des prix défiant toute attente. Débutant à 500 euros, elles ont rapidement trouvé acheteurs, certaines montant à plus de 3 000 euros. L’épilogue de cette vente, incluant les cabines, une œuvre de l’artiste Aiiroh, et une collecte en ligne, s’est clôturé par un don généreux de 42 000 euros à l’association «Les Petits Princes », un conte de fées moderne pour les enfants malades.

Un succès qu’Altiservice entend bien remporter à nouveau cet hiver avec la vente aux enchères des cabines de Font-Romeu Pyrénées 2000 programmée pour le 27 janvier 2024 et dont les fonds seront reversés à l’association Œuvre des Pupilles Orphelins et Fonds d’Entraide des Sapeurs-Pompiers.

Le snowpark de Font-Romeu Pyrénées 2000 : un véritable best-seller des pistes

Perché dans les hauteurs de la Calme, à plus de 2000 mètres d’altitude, ce havre des freestylers, du novice au rider de renom international, s’inscrit désormais dans les annales des destinations incontournables. Sa réputation, jadis confinée aux récits locaux, franchit désormais les frontières avec une audace spectaculaire.

Cette saison, le park entre dans la légende en confiant ses lignes à l’américain Charles Beckinsale, ancien rider professionnel métamorphosé en maestro du shape. Avec un portefeuille de créations éblouissantes – Palisades en Californie – Whistler au Canada, Perisher en Australie, Saas-Fee en Suisse – chaque œuvre de Charles est un chapitre que les freestylers du monde entier rêvent de parcourir.

Snowpark de Font Romeu Pyrénées 2000

Et maintenant, Font-Romeu Pyrénées 2000 s’ajoute à cette bibliothèque prestigieuse. Chaque saut, chaque rail, chaque module que Charles façonne promet d’être une ligne de prose freestyle que les riders s’empresseront de déchiffrer avec leurs skis et snowboards.

Le ticket d’entrée dans ce récit d’aventure et de style ? Un forfait journée au Snowpark, proposé à 33,50 €, offrant un accès illimité à ce nouveau chapitre de l’épopée de Font-Romeu Pyrénées 2000.

Les premières lignes du nouveau tome hivernal de Font Romeu Pyrénées 2000 sont en train de s’écrire. Cette station mythique des Pyrénées, promet à ses visiteurs non seulement des aventures palpitantes mais aussi des souvenirs indélébiles, gravés dans les pages blanches de leurs hivers.


A lire aussi…

Face to face Jacques ALVAREZ