Durant le premier week-end d’ouverture de la saison de ski, les 2 et 3 décembre, l’Alpe d’Huez a connu une affluence remarquable avec la venue de 14 500 skieurs, majoritairement originaires de la région Rhône-Alpes.

Cet engouement souligne la popularité constante des stations de ski emblématiques comme destinations hivernales. Sur cette période, 55% des pistes étaient accessibles. Les remontées mécaniques gérées par SATA GROUP-AEON ont enregistré plus de 140 000 passages, surpassant de 40 000 le nombre de l’année précédente. Les skieurs ont pu profiter de la piste légendaire de la Sarenne, partant du Pic Blanc et reconnue comme la plus longue d’Europe.

Côté enneigement, les conditions de neige étaient optimales, offrant un large choix de pistes dès l’ouverture de la saison. La présence de nombreux touristes espagnols et italiens, parmi d’autres nationalités, témoigne de l’attraction internationale de l’Alpe d’Huez, qui continue de renforcer sa réputation en tant que destination de choix pour les amateurs de ski tant français qu’internationaux.

L’engouement d’une clientèle urbaine pour l’expérience “montagne” lors de l’ouverture de la station de l’Alpe d’Huez 

Le début de cette saison de ski a mis en évidence une tendance croissante : l’intérêt grandissant des vacanciers urbains pour l’expérience « montagne ». Ces visiteurs, souvent moins expérimentés en sports d’hiver et en séjours en altitude, sont de plus en plus nombreux à choisir la montagne comme destination de vacances.

alpe-dhuez-soleil
meteo-alpe-dhuez

Leur intérêt principal réside dans l’appréciation globale de l’environnement montagnard, plutôt que dans la pratique spécifique du ski. Cette évolution marque un changement significatif dans la composition des visiteurs des domaines skiables, qui étaient auparavant dominés en grande majorité par des skieurs.

Un intérêt croissant pour la montagne

L’intérêt croissant des vacanciers urbains pour l’expérience « montagne » trouve ses racines dans plusieurs facteurs. D’une part, la vie urbaine moderne s’accompagne d’un rythme rapide et un environnement dense. Elle crée une soif de nature et d’évasion chez de nombreux citadins. Les montagnes offrent un contraste saisissant avec les villes. Elles proposent un environnement paisible, une beauté naturelle à couper le souffle et un air pur, loin de la pollution et du bruit urbains.

D’autre part, les changements sociaux et culturels ont contribué à cette tendance. Avec l’augmentation de la sensibilisation à l’importance de la santé et du bien-être, ainsi que l’envie de se déconnecter de la technologie omniprésente, les gens cherchent des activités qui les reconnectent avec la nature et leur offrent une forme de détente physique et mentale. La montagne est perçue comme un lieu où l’on peut vivre des expériences authentiques et enrichissantes. Cela se traduit par des activités sportives, la découverte de la culture locale ou simplement le plaisir de se retrouver dans un cadre hors du commun.

Cette diversification du public indique une évolution des attentes et des désirs des touristes. Aujourd’hui, les stations de montagne comme l’Alpe d’Huez s’adaptent pour accueillir un éventail plus large de visiteurs. La station propose des activités et des services plus variés, allant au-delà du ski traditionnel. Elle met en avant des expériences uniques et enrichissantes adaptées à tous les goûts, contribuant ainsi à élargir leur attrait et à renforcer leur position en tant que destinations de vacances privilégiées.


SATA Group : l’avenir des stations encapsulé dans un label moderne