Peyragudes, domaine à cheval entre la Haute-Garonne et les Hautes-Pyrénées, s’est engagé depuis près de 10 ans dans la préservation de son environnement et l’accueil des familles, et ce dans un cadre naturel exceptionnel. Cet engagement s’est concrétisé à travers un plan d’actions ambitieux initié il y a cinq ans, qui permet aujourd’hui à la station d’accueillir des visiteurs tout au long de l’année. Peyragudes est ainsi devenu un modèle pour de nombreux autres domaines skiables, pour un ski plus blanc, plus vert et plus durable.

“En 2017, notre vision était de construire, avec anticipation, un schéma directeur pour la station. Cela impliquait de formuler des hypothèses pour le développement des activités à la fois en lien avec le ski et au-delà. Ce plan est le fil conducteur de nos actions. L’ère post-COVID nous a incités à accélérer ce processus.

C’est ainsi que nous avons augmenté les jours d’ouverture de la télécabine Skyvall à plus de 100 jours en été de mi-mai à fin septembre. Cette initiative vient enrichir notre offre estivale en la complétant avec le centre thermoludique en eau thermale Balnéa et d’autres attractions touristiques de la vallée”, explique Laurent Garcia, Directeur de la station de Peyragudes et de l’Office du Tourisme de la Haute Vallée du Louron.

Ski sur la station de Peyragudes. ®CMJN

Les résultats de cette initiative sont manifestes et impressionnants. Par exemple, le chiffre d’affaires généré du printemps à l’automne a connu une forte augmentation, passant de 100 000 euros avant l’ère Skyvall à plus de 700 000 euros en 2023. Cette croissance signifie que la saison estivale représente désormais 7% du chiffre d’affaires global de la station.

Malgré l’objectif ambitieux d’augmenter la part des activités non liées au ski à 30 % d’ici la fin de cette décennie, Peyragudes continue d’investir pour assurer que le ski reste synonyme de plaisir et de qualité. Cette stratégie montre l’engagement de la station à diversifier ses offres et à garantir une expérience touristique durable et enrichissante toute l’année.

Station de Peyragudes, la garantie d’un enneigement optimal

Durant la saison dernière, Peyragudes a su faire preuve d’une résilience remarquable avec 398 000 journées ski réparties sur 107 jours d’ouverture consécutifs, l’équivalent de la saison précédente, malgré un hiver peu enneigé. Cette performance s’explique par le travail exceptionnel, main dans la main, des équipes qu’il s’agisse des pisteurs, dameurs et des nivoculteurs.

Tous ensemble, ils bénéficient du système Snowsat qui leur permet de partager des données précises sur l’épaisseur de la neige et de définir la meilleure stratégie d’enneigement. Depuis 12 ans, notre station investit de manière continue dans la neige de culture. Au cours des 5 dernières années, nous avons particulièrement renforcé les retours vers la station notamment en équipant de systèmes d’enneigement performants trois pistes de retour (versant Peyresourde côté Privilège et Sérias, et versant Agudes). Nous avons également équipé les espaces dédiés aux débutants et aux zones de luge.

Cette année, notre attention se porte davantage sur les parties intermédiaires du domaine skiable. Un tiers des enneigeurs est renouvelé dans ces zones avec un focus particulier sur les liaisons entre Peyresourde et Agudes ou encore l’accès au téléski des 1000. Nous avons intégré une dizaine de nouveaux producteurs de neige dits basse pression, dont certains mobiles afin de faire un travail ciblé en fonction des besoins, de manière chirurgicale.

Ces équipements nouveaux nous permettent de débuter la production de neige à des températures plus marginales, dès -2 ou -2,5 degrés Celsius.

En combinant ces avancées avec l’optimisation apportée par le système Snowsat, nous améliorons la performance et la répartition de la production de neige. Snowsat est devenu un outil crucial non seulement pour connaître la hauteur de neige, mais aussi pour optimiser la skiabilité et la qualité client proposées par le domaine skiable. Il nous aide à prendre des décisions stratégiques selon la situation du moment, qui peuvent aller du renforcement du manteau neigeux de pistes ouvertes, de la préparation de nouvelles pistes, de l’élargissement des pistes ouvertes ou voire, dans certains cas, de l’abandon de certaines pistes…

 

PIstes damées sur la station de Peyragudes. ®Paul Quintana

Grâce à l’étude ClimSnow en 2020, nous adaptons aussi notre stratégie d’organisation du domaine géré par la SPL Peyragudes, pour l’hiver et l’été, en prévision des 30 prochaines années. Les investissements ciblés d’aujourd’hui visent d’une part à consolider les acquis qui resteront pertinents en saison hivernale pour maintenir une expérience ski de qualité. D’autre part, nous aménageons progressivement notre espace naturel afin de développer de nouvelles activités dites 4 saisons», explique Laurent Garcia.

 

Peyragudes, un domaine qui se réinvente au quotidien pour répondre à toutes les envies

Portant fièrement le label Famille Plus, la station de Peyragudes s’attache constamment à se réinventer pour satisfaire tous ses visiteurs, qu’ils soient skieurs débutants, confirmés ou même non-skieurs. La station offre une diversité d’activités adaptées à chaque profil : des pistes méticuleusement damées, des zones dédiées au freeride et trois espaces freestyle, chacun conçu pour différents niveaux de compétence.

Cette année, les skieurs pourront profiter d’une expérience unique avec l’Altibar 007, situé à l’intersection des versants Agudes/Peyresourde. Ce site propose un rooftop à 2 200 mètres d’altitude offrant une vue époustouflante. L’établissement accueillera des performances musicales live et mettra en avant des produits locaux et responsables dans son offre culinaire.

« Nous avons enrichi l’expérience de l’Altibar 007 avec une magnifique terrasse donnant sur la piste des Aigles qui permet en même temps de créer une zone de stockage technique pour le service des pistes. Ce Rooftop de 12 mètres de longueur se marie avec une ambiance musicale, tout en renforçant notre engagement à offrir des produits locaux, incluant des sodas et des boissons énergétiques à base de plantes, tous 100% français”, nous confie Laurent Garcia.

Terrasse de l’Altibar 007. ®Paul Quintana

Autre innovation notable : une navette bus électrique transportera les visiteurs entre Balestas et le pied des pistes sur le village de Peyresourde. « Il était nécessaire que la mobilité évolue sur notre station, la télécabine Skyvall nous ayant permis de diminuer autour de 50 000 véhicules par an sur la route de la station. Grâce au plan « Avenir Montagne Mobilité », nous avons eu le soutien d’un bureau d’études spécialisé dans le transport public basé à Bordeaux. Après avoir étudié différentes solutions, nous avons opté pour des bus 100% électriques en location pour un premier hiver test, d’une capacité de 90 passagers à Peyresourde, en cohérence avec notre objectif de zéro émission carbone à l’horizon 2037 (Éco Engagements Domaines Skiables de France).

Aussi simple que cela puisse paraître, c’est une complexe et difficile équation à réaliser avec un coût bien supérieur, environ 50% plus cher qu’une même prestation avec un bus thermique. Mais cette initiative revêt une importance expérimentale qui sera suivie de près par les acteurs institutionnels et les autres stations, explique Laurent Garcia.

Piste de luge sur la station de Peyragudes. ®tristanbuchot CMJN

La station ne manque pas d’activités variées : tyroliennes, espaces de luge, airboard, snake gliss, Snooc, traîneaux à chiens, Fatscoot, trottinettes de neige ainsi que deux nouveaux terrains de padel. Les visiteurs peuvent également se détendre en famille à Balnéa avec ses bains intérieurs et extérieurs et son nouveau Bassin Olympien de nage, descendre les pistes en VTT, regarder les enfants s’amuser en skateboard sur l’une des trois Pumptracks ou simplement se promener autour du Lac de Génos Loudenvielle ou sur les nombreux sentiers de randonnée. Toutes ces activités font de Peyragudes une destination idéale pour satisfaire toutes les envies.

Nature et aventure dans le respect de l’environnement à Peyragudes

Depuis cinq ans, Peyragudes et les acteurs de la Vallée du Louron s’engagent activement dans le développement d’activités et d’animations axées sur la nature et l’aventure. Leur but est d’attirer un public diversifié tout au long de l’année afin de diminuer la dépendance à la saison hivernale. Toutefois, ce développement est mené de manière réfléchie, dans le souci constant de préserver la beauté sauvage de cette vallée.

Côté Luchonnais, implantée dans la vallée du Larboust aux Agudes, la SPL Peyragudes se positionne avec les acteurs économiques du territoire pour préfigurer l’arrivée en 2025 du train Toulouse-Luchon qui fonctionnera à hydrogène ouvrant ainsi des perspectives nouvelles pour convertir des mobilités thermiques dans plusieurs domaines.

skuvall-peyragudes
Ascenseur valléen Skyvall

Des mesures sont prises pour réduire l’empreinte carbone comme la réduction de l’usage des voitures grâce à l’ascenseur valléen Skyvall, la rénovation des hébergements, l’optimisation de la consommation d’électricité et d’eau, l’éclairage public ainsi que la formation du personnel aux éco-gestes.

Dans sa quête d’un impact environnemental encore plus faible, Peyragudes envisage de produire sa propre énergie renouvelable. Le projet inclut l’installation de panneaux photovoltaïques et le micro-turbinage des réserves d’eau présentes sur le domaine. Des études sont actuellement en cours en collaboration avec des partenaires dévoués, notamment le Syndicat Départemental d’Energie des Hautes-Pyrénées (SDE 65), le SIVAL (Syndicat de la Vallée du Louron) et EDF. L’objectif est de réaliser une première phase du programme en 2024, marquant ainsi un pas de plus vers un développement plus durable et respectueux de l’environnement.

Laurent Garcia revient avec nous sur ce projet : « Depuis plusieurs années, nous explorons des pistes de réflexion innovantes. Une de ces idées consiste à turbiner l’eau des retenues collinaires, à des moments précis où EDF requiert de l’électricité, et à remonter l’eau durant les heures creuses. Nous envisageons également d’installer des panneaux photovoltaïques et des bornes de recharge électrique couvertes par des ombrières photovoltaïques ».

peyragudes-station-de-ski-pyrenees
Station de ski de Peyragudes

Les engagements de la station de Peyragudes ne s’arrêtent pas là. Laurent Garcia nous explique les prochaines étapes de ce ski plus vert et plus durable : “Nous sommes engagés à tous les niveaux mais il est vrai que la direction joue un rôle clé dans cette démarche. À ce jour, nous avons réalisé un bilan carbone grâce auquel nous comprenons notre impact sur les écosystèmes. Auparavant nous avons adopté une approche BIOM privilégiant le sourcing local à plus de 70%. Avec les stations partenaires au sein de la Compagnie des Pyrénées, nous sommes en train de préparer notre charte RSE qui sera suivie de l’élaboration d’une feuille de route, d’objectifs précis et mesurables.

Ensemble, nous avons été sélectionnés dans le cadre d’un appel à projets national (ACT) bénéficiant ainsi d’un accompagnement pour imaginer la montagne de demain et construire des outils méthodologiques. Il est essentiel que cette démarche se reflète dans notre projet d’entreprise et requiert une véritable mobilisation. Il est crucial que le personnel encadrant nous soutienne dans cette initiative.

Entre-village-et-station
© France Montagnes

Nous sommes convaincus d’avancer dans la bonne direction en cheminant vers un modèle économique revisité et stimulant pour la vie dans nos vallées. Nous nous efforçons de conserver une longueur d’avance en matière de transition énergétique, notamment en ce qui concerne l’éclairage et les navettes. Notre objectif est de nous inscrire dans une démarche durable. Chacune de ces initiatives s’inscrit dans une démarche résolument volontariste et cohérente”.