Depuis le 19 juillet 2022, la station de Grandvalira voit les choses en grand. Le domaine skiable de Vallnord Pal Arinsal a officiellement rejoint Grandvalira et fait d’elle la plus grande station de ski d’Europe. Un forfait de ski unique permettra aux skieurs du monde entier de profiter de plus de 300 kilomètres de pistes.

Ce 19 juillet 2022 restera sans doute dans les mémoires andorranes. Le domaine skiable de Grandvalira Resort, en s’associant à celui de Pal Arinsal, est devenu le plus grand d’Europe.

La station de Grandvalira s’était déjà largement agrandie en 2018 grâce à sa fusion avec le domaine d’Ordino Arcalis, créant ainsi Grandvalira Resorts. Aujourd’hui le domaine skiable souhaite encore gagner en terrain et s’offre, avec cette seconde alliance, de nouvelles dimensions. En effet, à compter de la saison prochaine, les skieurs auront accès à 303 kilomètres de pistes dédiées aux sports d’hiver, faisant ainsi de l’Andorre l’une des premières destinations européennes en surface skiable. L’offre de l’Andorre en tant que pays de neige et de loisirs de montagne grandit donc considérablement.

Domaine skiable de Grandvalira

Pal Arinsal et Grandvalira ensemble pour faire grandir le ski andorran

Comme le souligne Francesc Camp, président du conseil d’administration de Grandvalira, l’accord signé le 19 juillet 2022 jette les bases de l’avenir de la neige en Andorre. Il explique également que le secteur des sports d’hiver se développe un peu plus chaque année et devient même compétitif au niveau international. Selon lui, la pandémie actuelle à notamment contribué à rendre ce secteur plus agressif. Il s’agit alors, pour les domaines skiables européens

« d’investir massivement dans la rénovation de leurs installations pour les rendre de plus en plus attrayantes ».

Avec ce nouveau projet, l’Andorre renforce sa présence dans le secteur de la neige.

Si la station de Grandvalira était déjà le paradis de bon nombre de skieurs, elle ne fait aujourd’hui qu’agrandir sa notoriété. En effet, ses 200 kilomètres de pistes interconnectées faisaient déjà d’elle la plus grosse station des Pyrénées, accessibles directement depuis le village du Pas-de-la-Case (frontière française), jusqu’au village d’Encamp (proche d’Andorre-la-Vieille). Aujourd’hui, les diverses alliances de Grandvalira devraient en faire, selon Juan Ramon Moreno, Directeur de la station, le cinquième ou sixième plus grand domaine skiable au monde.

Bien que coutant quelques 36 millions d’euros, l’agrandissement de la station s’annonce plus que bénéfique pour le domaine skiable andorran. De nombreux changements sont annoncés, de nouvelles pistes vont être créées et les divers aménagements et équipements prévus devraient ravir les skieurs et autres amateurs de glisse.

Domaine skiable de Grandvalira – secteur Pas de la Casa

Une nouvelle stratégie commerciale

L’alliance des deux stations donnera naissance à un nouveau forfait national, donnant accès aux 303 kilomètres de pistes skiables. Ce forfait, utilisable en été comme en hiver permettra de profiter de la montagne 365 jours par an. Initiée il y a quelques années par la station de Pal Arinsal, notamment avec la promotion du VTT, cette stratégie de désaisonnalisation s’impose comme l’un des principaux atouts de l’alliance entre les deux stations. « Nous sommes convaincus que cet accord donnera un nouvel élan à Grandvalira« , a déclaré Olga Molné, consul-maire du Comú de La Massana.

Une alliance Pal Arinsal – Grandvalira qui met tout le monde d’accord

Les nombreux acteurs gravitant autour de ce projet sont tous convaincus de l’apport d’une telle alliance.

En effet, si la fusion des stations de Pal Arinsal et Grandvalira est perçue comme une aubaine, c’est notamment parce qu’elle devrait redynamiser un secteur largement affaibli par deux années de crise sans précédent. Xavier Cornella, directeur exécutif et PDG de Crèdit Andorrà, est convaincu que

« cet accord contribuera à dynamiser le développement du secteur des activités de loisirs de neige et de montagne tout au long de l’année, et nous permettra d’être plus forts pour relever les défis de la durabilité et du changement climatique. Tout cela renforcera l’économie du pays. »

Le chef du gouvernement andorran, Xavier Espot, a, lui aussi montré son enthousiasme quant au projet. Selon lui,

« c’est l’une des meilleures nouvelles que nous ayons eues ces derniers temps pour le tourisme et le pays dans son ensemble ».

« Le fait que toutes les entreprises qui exploitent des domaines skiables aient désormais une stratégie commune pour le pays renforce considérablement la position d’Andorre en tant que destination de neige », poursuit-il.

Cette alliance s’annonce donc comme l’une des plus grandes de l’année pour le secteur des sports d’hiver. Elle permettra d’améliorer les aspects technologiques, marketing et communicationnels des deux stations grâce aux atouts de chacune d’entre elles. La fusion de Grandvalira et de Pal Arinsal devrait redynamiser le ski andorran et en faire une référence mondiale.