Le volcan du Teide est le plus haut sommet d’Espagne avec une altitude de 3715m au-dessus du niveau de la mer. Par ailleurs, ce n’est pas seulement un sommet, mais aussi un volcan et plus précisément un stratovolcan. Il s’agit du troisième volcan le plus élevé, après le Mauna Kea et le Mauna Loa.

Il est situé sur l’île de Tenerife, qui fait partie de l’archipel des îles Canaries. Un groupe d’îles situées au nord-ouest de l’Afrique et qui constituent une partie importante de l’histoire et de la géographie espagnole. En effet, non seulement pour leur emplacement, mais aussi pour des raisons culturelles, politiques et sociales.

L’histoire du volcan du Teide

A l’origine, le Teide a été formé par 3 volcans qui sont aujourd’hui érodés. Il s’agit des volcans d’Anaga, de Teno et d’Adeje, actifs pendant des années. ils ont contribué à former diverses structures telles que des ravins, des séries basaltiques et des massifs.

Ce grand volcan, qui est encore actif aujourd’hui, est considéré comme le troisième volcan le plus dangereux d’Europe et a un âge approximatif compris entre 3,5 et 2,7 millions d’années

Le Teide, une montagne sacrée

Dès ses débuts, le Teide a été considéré comme un volcan sacré, vénéré par diverses cultures. Certaines le considérait comme un lieu mythologique, lié aux dieux des différentes cultures.

Un exemple de cela peut être trouvé dans la culture Guanche, qui croyait que l’esprit du mal, connu sous le nom de Guayota, vivait à l’intérieur du Teide. En outre, le volcan a été la scène et le témoin d’exploits mythologiques entre dieux, comme l’affrontement entre Guayota et Achamán, le dieu suprême

Vue générale du volcan Teide avec la végétation typique du Parc National. @ILoveSki

De plus, diverses peintures rupestres et des outils utilisés par les tribus qui ont habité l’île pendant des décennies ont été découverts. En effet, de nombreuses cachettes, grottes et abris dans le parc naturel du Teide ont permis de conservé puis de découvrir ses trésors cachés. Il convient également de mentionner que ces croyances, qui font partie d’une culture, n’appartenaient pas seulement à l’île de Tenerife. Des références au volcan, aux dieux et à diverses histoires liées au Teide ont été trouvées notamment à la Grande Canarie, La Gomera et El Hierro.

Le volcan est également lié à d’autres cultures et croyances mythologiques telles que la culture grecque. Plusieurs historiens affirment que le Teide est le volcan mentionné dans la mythologie grecque que le héros Ulysse aperçoit lors de son voyage vers le sud. Il est également possible que le volcan soit la fameuse Atlantide, une énorme montagne atteignant le ciel selon la mythologie grecque.

L’Atlantide – ® cienciahistorica

Au cours des périodes ultérieures de l’humanité, de nombreuses tentatives ont été faites, pour relier le groupe d’îles qui composent l’archipel aux vestiges de l’Atlantide, la cité perdue. Cela est dû en partie à la relation entre la description du Mont Atlas et celle du Mont Teide.

Histoire récente du Teide

Les premières données sur l’altitude du volcan et l’étendue de l’île ont été obtenues au milieu du XVIIIème siècle grâce aux Français. Ces données ont été obtenues suite à de nombreuses expéditions pour découvrir et cartographier l’ensemble de l’île. Le Teide suscitait un intérêt fort dans toute l’Europe, grâce a sa hauteur impressionnante

Santiago del Teide
Santiago del Teide : Don Tomás Gorrín Pérez (16e-17e siècle), gardien du port de Santiago – @octaviordelgado

C’est pourquoi, pendant de nombreuses années, une croyance c’est installée surtout en Europe centrale, disant que le Teide était la montagne la plus haute du monde. Le coût élevé des expéditions n’a pas eu de réel intérêt à explorer ce volcan. la France, quant à elle, a participé à l’aventure en envoyant des expéditions scientifiques sur l’île.

Il est intéressant de noter qu’une mesure précise et fidèle à la réalité n’a été obtenue qu’en 1776, grâce au scientifique français Jean Charles de Borda. Après la tentative ratée de Louis Éconches Feuillée, il a réussi à trouver l’altitude de 3713m.

Parc national du Teide

Le parc national du Teide est l’un des plus anciens d’Espagne et l’un des plus grands. Considéré comme un parc national depuis 1954 et avec une extension de 190 Km2, il est considéré comme le plus grand et le plus ancien de l’archipel

Teide
Parc national du Teide

De plus, il est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2007. Son intérêt volcanique, mais aussi la flore et la faune qui peuplent ce lieu, comptant plus de 70 espèces animales endémiques à cette zone.

Quant à la flore, elle bénéficie d’un climat unique et assez extrême, ce qui signifie qu’elle possède des espèces uniques et résistantes telles que la violette du Teide, le chardon argenté et l’herbe à lapin.

fleur Teide
Violette du Teide

En ce qui concerne la faune, ce volcan abrite des espèces uniques telles que la chauve-souris à longues oreilles, le lézard à oreilles noires et le hérisson brun. Il existe également des espèces plus génériques comme le lapin et de nombreuses espèces de lézards et d’invertébrés. Il convient également de mentionner la présence du mouflon. c’est un animal non indigène qui a été introduit dans les années 1970 à des fins de chasse et de contrôle de la faune et de la flore.

Comment visiter le volcan du Teide ?

Il existe plusieurs façons de visiter le Teide, de la montée en voiture ou en bus (appelé guagua à Tenerife) au téléphérique. I Love Ski vous présente différentes façons de gravir le Teide, leurs avantages, leurs inconvénients et leurs limites.

Le Teide de nuit – @anariasislasafortunadas

Il est important de mentionner que monter au sommet du volcan n’est pas une tâche facile. Vous aurez besoin d’un permis que vous devrez demander des mois à l’avance et qui n’est pas si facile à obtenir. Pourtant, ne soyez pas déçu car il n’y a pas une grande différence entre les paysages du sommet et ceux qui sont facilement accessibles. C’est pourquoi elle reste une visite incontournable avec ou sans permis.

Comment s’y rendre en voiture ou en bus

C’est le moyen le plus confortable, le plus rapide et le plus économique de visiter le volcan et ses environs. Pour le trajet, il suffit de suivre la route qui monte le long du volcan jusqu’à la station de base. Vous y trouverez un restaurant pour faire une petite pause, vous reposer et manger un morceau avant de poursuivre votre aventure. Vous pourrez visiter le centre d’interprétation du Parc National du Teide et découvrir une exposition sur le volcan, la faune et la flore.

Tout d’abord, pour le trajet en bus, I Love Ski vous recommande de partir de la ville de Tenerife car elle propose différent point de départ. Ensuite, il suffit de vérifier lequel est le plus proche de chez vous. La destination du bus est la même que l’accès en voiture, vous pourrez donc profiter du téléphérique.

Vue sur le téléphérique du volcan du Teide. Source: ILOVESKI®

Téléphérique vers le plus haut sommet d’Espagne

À la base du volcan, vous trouverez le téléphérique, qui vous emmènera jusqu’à la station supérieure, qui se trouve à une altitude de 3 555m. Le téléphérique a une capacité de 44 personnes et le parking est gratuit à la station de base.

Gare de départ du téléphérique du Teide. ®ILoveSki

L’ascension dure 8 minutes et coûte 37 € par personne. Là haut, à plus de 3 555m au-dessus du niveau de la mer, la vue est à couper le souffle aussi bien sur le Parc National du  Teide lui-même, mais aussi sur l’océan et les Îles Canaries.