La saison du Freeride World Tour (FWT22) est lancée avec la toute première étape qui a eu lieu ce samedi 22 janvier à Baqueira Beret. Les meilleurs freeriders du monde s’étaient donné rendez-vous au sommet du Baciver, une montagne mythique qui domine depuis ses 2644m le domaine skiable de la station de Baqueira Beret.

Descente de la face du Pic du Baciver. Freeride World Tour (FWT22). Photo : ILoveSki®

Des conditions de rêve pour le FWT22 à Baqueira Beret

Pour cette première édition du Freeride World Tour en Espagne, les conditions étaient exceptionnelles. Des chutes de neige durant les jours précédents la compétition ont permis au riders de profiter d’une couche de neige poudreuse sur une face quasiment vierge, et de 385m de dénivelé. Le public venu nombreux pour ce premier évènement sur la station avait pris position dès l’arrivée du télésiège de La Reina. Lunettes de soleil, crème solaire, ballets d’hélicoptères et de drones, et descentes spectaculaires… étaient le cocktail gagnant de ce jour.

Public admirant les prouesses des freeriders du FWT22 – Baqueira Beret.
Photo : ILoveSki®

Parmi les 44 riders sélectionnés pour concourir, 4 étaient locaux : Núria Castán et Pau Riba (Snowboard) et Aymar Navarro et Abel Moga (ski). Deux d’entre eux ont particulièrement fait honneur à leur participation en terminant sur la deuxième place du podium.

Nuria Castan, en snowboard, Ambassadrice du Freeride World Tour pour le Développement Durable, termine deuxième avec 67 points, juste derrière l’américaine Erika Vikander qui cumule 74 points. La française Tiphanie Perrotin termine à la troisième place du podium avec 65 points.

BackFlip sur le Freeride World Tour (FWT22) – Baqueira Beret. Photo : ILoveSki®

L’ambiance était à son comble durant tout l’évènement, et les 4.500 personnes présentes ont vibré lorsque les 2 skieurs espagnols ont pris le départ. Le premier « local de l’étape » à s’engager était Abel Moga.

Après avoir retenu son souffle, le public s’est déchaîné lorsque l’aranais de 21 ans a enchaîné courbes et sauts dans un style particulièrement épuré. Avec 93.33 points, il termine à la deuxième place derrière le skieur des Arcs, Max Palm, qui a démontré tout son talent avec le tout premier double backflip sur la face du Baciver. Du jamais vu sur le Freeride World Tour ! Cette figure a été suivie de plusieurs autres éléments de freestyle de la part du suédois Max Palm, le tout dans un style solide et énergique du sommet à l’arrivée.

Freeride-world-tour-abel-moga
Aymar Navarro et Abel Moga lors du premier Freeride World Tour organisé en Espagne (Baqueira Beret) avec Virginie Viau et Rafael Díaz Muñoz. ILoveSki®.

Baqueira Beret se positionne comme la Mecque du freeride en Espagne

En recevant pour la première fois de l’histoire du ski espagnol le Freeride World Tour (FWT22), la station de Baqueira Beret franchit une nouvelle étape. Celle d’implanter durablement la pratique sportive du freeride qui se réalise en pleine montagne, loin du cadre formel des pistes balisées.

Cette pratique tout droit venue des Etats-Unis fait de plus en plus d’adeptes chez les jeunes et les très jeunes, et connaît son apogée actuellement. Pour preuve, la session d’autographes lors de la cérémonie d’inauguration de cet évènement de notoriété mondiale qui a mobilisé de nombreux jeunes de la vallée, avides de repartir avec l’affiche signée par leur idole.

Sessions d’autographes lors de la cérémonie d’inauguration du Freeride World Tour 2022. Photo : ILoveSki®

Recevoir le Freeride World Tour (FWT22) à Baqueira Beret est une suite logique aux actions menées par la station pour ancrer la pratique du freeride sur son territoire, et devenir au fil des saisons la Mecque du freeride en Espagne.