La France possède plus de 230 stations de ski, dont quelques un des plus grands et des plus réputés domaines skiables du monde.  De ce fait, chaque hiver, près de sept millions de Français pratique le ski. Toutes les stations sont réparties sur les massifs montagneux français. Les montagnes occupent près de 30% du territoire, et celle-ci attirent les visiteurs en quête de nature et de beaux paysages, classant ainsi la France en tant que première destination touristique mondiale.

animation-stations-de-ski-france

Stations de ski en France par massif

La France compte six massifs, montagneux : les Alpes (du nord et du sud), les Pyrénées, le Jura, le Massif Central, les Vosges et la Corse.

La collectivité territoriale de la Corse s’étend sur  8 680 km², à 12 kilomètres au nord de la Sardaigne. Elle dispose d’un climat méditerranéen sur ses littoraux et d’un climat montagnard et alpin sur dans ses massifs montagneux. Elle abrite en tout trois petites stations  de ski, situées entre 1 400 et 1 870 mètres d’altitude.

stations de ski france corseSitué en Europe occidentale, le massif du Jura mesure 340 kilomètres et se trouve au nord-ouest de la chaîne des Alpes, le long de la frontière entre la France et la Suisse. Son point culminant se trouve à 1 720 mètres d’altitude, au sommet du crêt de la Neige. Son climat est montagnard et semi-continental. Le massif du Jura est connu pour ses courses de ski de fond (Transjurassienne). stations de ski france juraLe Massif central est le massif le plus vaste de France. Il s’étend sur 85 000 km², et occupe la moitié sud de la France métropolitaine, soit 15 % du territoire. Le sommet volcanique du puy de Sancy est le point culminant du massif, à 1 885 mètres d’altitude. En plus d’abriter XX stations de ski, il abrite aussi la majorité des volcans de la métropole français. On retrouve plusieurs climats, océanique, continental, « intramontagnard » et méditerranéen.

Les Vosges se situent au nord-est de la France, elles séparent la plaine d’Alsace et le plateau lorrain. Le Grand Ballon, à 1 423 mètres d’altitude est le point culminant du massif. Il se divise en trois parties : les Basses Vosges gréseuses, les Hautes Vosges gréseuses et les Hautes Vosges cristallines. Il dispose d’un climat frais toute l’année. Le massif des Alpes se divise en deux espaces distincts : Les Alpes du Nord et Les Alpes du Sud. Les Alpes du Nord se situent principalement en région Auvergne-Rhône Alpe et cumulent 66 stations de ski.
Elles ont un climat montagnard à tendance océanique, subissent des hivers marqués, un printemps pluvieux, un été chaud et un automne sec. Parmi ses 66 stations de ski, elles comptent 11 des 15 des plus grands domaines skiables français.

stations de ski france alpes du nordDe leur côté, les Alpes du Sud sont principalement situés dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et comptabilisent 24 stations de ski. Elles bénéficient d’un climat montagnard avec une forte influence méditerranéenne : des températures plus élevées que dans les Alpes du Nord, beaucoup d’ensoleillement et peu d’humidité.

stations de ski france alpes du sudLes Pyrénées se situent au sud-ouest de l’Europe et s’étendent depuis la mer méditerranée jusqu’au golfe de Gascogne, sur environ 430 kilomètres. Le pic d’Aneto est le point culminant du massif, à 3 404 mètres d’altitude.

La chaîne des Pyrénées sépare l’Espagne (péninsule ibérique) de l’Europe continentale. Elle se divise en trois parties, selon son altitude : Les Pyrénées Atlantiques (basses Pyrénées), les Pyrénées centrales et Les Pyrénées orientales (Pyrénées catalanes). Elle dispose de deux climats différend, à l’ouest et au nord un climat océanique et au sud et à l’est, un climat continental et méditerranéen. Les stations de ski des Pyrénées sont au nombre de 35.

Les stations de sports d’hiver françaises : Plan Neige

La première station de ski française a vu le jour au début du XXᵉ siècle à Megève, puis c’est à partir de 1960 que va s’étendre le projet de création de station de sports d’hiver.
En effet, en 1961, la météo affirme qu’il n’y aura pas de neige à moyenne altitude, il faut donc aller en chercher plus haut.
De 1964 à 1977 vont être décidés en France, les Plans Neige, dans le but de créer et aménager des stations de ski en haute montagne. Mis à part la création de plusieurs stations, l’objectif était aussi de construire 350 000 lits en montagne, de créer une filière de sports d’hiver en France et d’assurer la renommée internationale des stations, notamment grâce au Xe Jeux Olympiques d’hiver de Grenoble (1968).

Finalement, 150 000 lits seront construits et 23 nouvelles stations auront vu le jour (Avoriaz, Isola 2000, Tignes …) Or, à la fin des années 70, le plan neige est critiqué par la politique du président de la république Valery Giscard d’Estaing, qui met fin aux plans neige, à cause de ses conséquences environnementales. Il promeut un tourisme plus « respectueux des sites et des paysages ».

La hiérarchisation des stations de ski en France

Les plus de 230 stations de ski comptabilisées par la France sont classées par générations. Cette hiérarchisation repose sur l’évolution historique des stations et leur montée en altitude. En tout, nous comptons quatre générations.

Les stations de première génération. Comme indiquée, ce sont les premières stations créées dans les années 1930/1940. Elles sont  situées entre 900 et 1 200 mètres d’altitude. Elles se développent autour d’un village préexistant. Parmi ces stations, nous retrouvons Chamonix, Megève ou encore Val d’Isère.

La deuxième génération de station a été construite après la deuxième guerre mondiale, afin de répondre à la demande croissante des sports d’hiver. Les stations de deuxième génération se trouvent entre 1 600 et 1 800 mètres d’altitude, sur des espaces vierges, totalement aménagés pour les stations. On retrouve par exemple Courchevel, l’Alpe d’Huez et Méribel.

Les stations de troisième génération font leur apparition suite au Plan Neige, dans les années 1960/1970. Elles se situent entre 1800 et 2000 mètres d’altitude. Elles ont une réputation “d’usines à ski”, peu respectueuses de l’environnement, même si elles essaient maintenant de redorer leurs images. Avoriaz, Tignes et Val Thorens font partie des stations de troisième génération.

Enfin, pour terminer : les stations de quatrième génération. Celles-ci sont créées au milieu des années 70 et début des années 80. Elles essaient de mélanger au mieux tradition et modernité : le charme d’une station de montagne qui respecte l’environnement. Elles tentent de s’intégrer aux mieux dans le paysage (chalet) pour garder une ambiance de petit village montagnard. Valfréjus et Valmorel sont des stations de quatrième génération.

Continuer à skier : le plan Avenir Montagnes

Suite à la crise sanitaire, le premier ministre Jean Castex a annoncé le jeudi 27 mai 2021, en Savoie, la mise en place du plan Avenir Montagne, dans le but d’accompagner les territoires de montagnes vers une offre touristique durable, adapté à chaque massif. Ce plan est accompagné d’aides massives de près de 5.4 milliards d’euros et a trois principaux buts (repartis en 14 mesures clés)

  • Avancer dans la transformation écologique des massifs (en valorisant la biodiversité)
  • Diversifier l’offre touristique pour atteindre une nouvelle clientèle
  • Dynamiser l’immobilier de loisirs.

Le plan Avenir Montagne souhaite accompagner les stations de ski dans leur transition vers un tourisme durable, en les aidant à avoir une meilleure empreinte environnementale, mais aussi à les rendre attractives toute l’année (les 4 saisons).

En résumé, le plan Avenir Montagne concerne : 9 massifs, 8 617 communes et 10 millions d’habitants (soit 15% de la population française)

© Gouvernement