Écologie, respect de l’environnement, sauvegarde de la planète… Comment concilier aujourd’hui activité économique et sociale sans mettre en péril l’équilibre naturel de la planète et plus particulièrement de la montagne ?

La durabilité est une notion qui a fait son apparition dans le rapport Brundtland rédigé en 1987 et qui décrit le développement durable comme un mode de développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre les capacités des générations futures à répondre aux leurs. Ce rapport met en évidence la nécessité de regarder vers l’avenir, et la relation entre trois dimensions : la dimension économique, la dimension sociale et la dimension écologique.

Cette approche tridimensionnelle met en évidence les liens qui les unissent. Les acteurs tant privés que publics ne doivent jamais agir de manière isolée et unilatérale, mais doivent toujours prendre en compte les interférences des trois dimensions de l’environnement, de la société et de l’économie.

A l’échelle de la montagne, le développement durable a une portée plus vaste que la seule protection de l’environnement. Pour satisfaire leurs besoins matériels et immatériels, les hommes et les femmes qui y vivent ont besoin d’une économie prospère et d’une société solidaire basée sur des activités pérennes telles que le tourisme ou la pratique des sports d’hiver. Dans ce contexte, le ski occupe une place totalement légitime, en tant que générateur de richesses pour le territoire. Faut-il encore rappeler que 1€ dépensé dans les remontées mécaniques génère entre 6 et 7€ sur le territoire ?

Regards croisés de femmes de la montagne

Pour illustrer cette notion, et mettre en avant les enjeux de demain, ILoveSki a souhaité donner la parole à des femmes. Des femmes qui vivent, qui travaillent et qui agissent pour une montagne plus durable. Elles partagent avec nous leur vision et leur sensibilité sur leur place dans cet écosystème et leur rôle pour maintenir, préserver et cultiver l’attractivité de cet espace si précieux aux yeux de beaucoup d’entre nous.

Deux questions simples, mais fortes de sens, leur ont été posées :

  • Pour vous, qu’est-ce qu’une « montagne durable » ?
  • Quelle est la place des femmes dans cette montagne durable ?

Le développement durable exige des changements structurels à long terme de notre système économique et dans notre société. Cela passe bien évidemment par la baisse de consommation des ressources à un niveau supportable à long terme, mais également par une économie performante et une société solidaire où les femmes ont chaque jour un peu plus leur place.

Paroles de femmes pour une montagne durable : découvrez les interviews

Découvrez l’ensemble des interviews en cliquant sur les liens suivants :

Sylve Antoine,

Claire-Anne Bourgois, Créatrice du bureau d’études Damoé, acteur opérationnel de la transition environnementale des acteurs de montagne.

Stéphanie Brunon, Consultante en tourisme, elle crée des aménagements et des dispositifs de découverte pour des Grands sites de France ou des petits sites méconnus. Elle imagine des sentiers ludiques et artistiques distinguant pour développer l’offre touristique des territoires ruraux

Marion Douarche, Géographe travaillant pour les territoires de montagne en accompagnant leurs projets de développement sur les thématiques eau & énergie

Anne Marty, Directrice adjointe du groupe Altiservice

Blandine Tridon, Directrice adjointe du groupe LaBelleMontagne