Coronavirus Espagne – Baqueira et le groupe Aramon annoncent leur fermeture

La station de ski de Baqueira et les stations de ski du Groupe Aramón annoncent la fermeture de leurs stations à partir du 14 mars en raison de la situation créée par le coronavirus.

Malgré des conditions d’enneigement plus que favorables, dans un souci d’engagement sociétal face au coronavirus, les stations de ski du groupe aragonais et la station du Val d’Aran ont pris l’initiative de fermer leurs stations de ski. Une décision lourde de conséquences, qui se prend dans une situation d’inquiétude généralisée non seulement pour la santé de l’ensemble de la population, mais aussi pour l’économie. La population espagnol craint en effet de tomber dans une crise identique à celle de 2008.

En Espagne, 3.000 cas de personnes infectées par le coronavirus ont été enregistrées, dont 2.000 à Madrid.

Cette annonce de fermeture semble se faire de manière totalement individuelle de la part des stations de ski, et en l’absence de consensus général. A l’heure actuelle, la station de Sierra Nevada ou d’Astún n’ont toujours pas pris de décision officielle pour annoncer leur éventuelle cessation de leurs activités hivernales.

 

Une décision prise par les stations de ski aux vues de l’évolution du coronavirus en Espagne


Du côté du groupe Aramon, les stations de ski de Cerler, Formigal-Panticosa et Valdelinares clôturent la saison, faisant valoir leur décision comme:

« la décision la plus responsable et conforme aux recommandations de santé publique« 

Du côté de Baqueira, après la rencontre avec le Conselh Generau d’Aran et les autorités sanitaires, Baqueira Beret annonce la fermeture de la station ce vendredi 13, clôturant la saison 2019-2020, pour éviter la propagation de Covid-19 et faire passer la santé publique avant toute autre considération.

Cette mesure exceptionnelle est conforme aux recommandations formulées par le ministère de la Santé du gouvernement espagnol et également par le ministère de la Santé de la Generalitat de Catalunya pour éviter les déplacements et les rassemblements de foules à un moment où la maladie, selon des sources officielles, s’étend sur le territoire espagnol.

« Pour cette raison, des mesures exceptionnelles doivent être appliquées pour protéger la santé des clients, des travailleurs et de la population en général »

Dans leur bref communiqué de presse, les stations du Groupe Aramon ont annoncé avec regret cette actualité qui influence directement des milliers de travailleurs très dépendants de la saison hivernale, ainsi que des skieurs qui prévoyaient de profiter des stations de ski durant les vacances de Pâques. L’inquiétude grandit, aggravée par l’incertitude quant à la durée possible de la crise sanitaire. Le coronavirus secoue l’industrie du ski en cette fin de saison atypique, où il y aura de la neige mais pas de skieurs.