Solidarité inter stations – Alors que pour certains, les montagnes représentent des barrières naturelles, pour d’autres, elles représentent des opportunités de rapprochement. Conscient que l’avenir du ski se jour de manière collective, et pas exclusivement à l’échelle nationale, le domaine skiable de Val Cenis, en Haute-Maurienne (Savoie) vient de s’engager dans une démarche solidaire inter-stations, avec sa voisine italienne de Chiomonte-Frais.

 

Les élus et responsables des deux stations se sont retrouvés ce mercredi 30 octobre pour finaliser les modalités de leur collaboration solidaire. Jacques Arnoux – Maire de Val Cenis, Paul Chevallier – Président de la SEM de Val Cenis et Maire Délégué, Yves Dimier – Directeur de Val Cenis avaient fait le déplacement. Ils ont rencontré leurs homologues italiens, et notamment Roberto Garbati, Maire de la commune de Chiomonte.

La station de ski de Chiomonte-Frais se situe dans la Haute Vallée de Suse (Piémont – Italie), dans un environnement naturel privilégié, à quelques minutes de la frontière franco-italienne. La Vallée de Suse a toujours entretenu des relations privilégiées avec la France, notamment via le Col du Mont Cenis.

L’économie de la Haute Vallée de Suse s’appuie principalement sur le tourisme hivernal et sur l’activité des stations de sports d’hiver, et ce depuis le début du XXème siècle. La Haute Vallée de Suse a d’ailleurs accueilli les XXe Jeux olympiques d’hiver en 2006.

Carte de la Haute Vallée de Suse. Elle est directement connectée avec la France par le Tunnel du Fréjus, le Col du Mont Cenis, et le Col de Montgenèvre.

 

Solidarité inter stations by I Love Ski : une première en Europe

 

Une initiative solidaire insolite, et unique en son genre, développée par I Love Ski, dont les valeurs sont partagées par la station de Val Cenis. Au travers de cette démarche de solidarité inter stations, le domaine skiable de Val Cenis contribue au développement économique et durable de la montagne, et à la démocratisation de la pratique du ski.

« En soutenant une « petite » station comme Chiomonte-Frais, considérée comme une pouponnière de skieurs, nous reconnaissons le rôle fondamental que jouent les petites stations dans l’apprentissage du ski. De nombreux skieurs font leurs débuts dans des stations de petite taille avant de s’aventurer sur des domaines skiables plus grands comme celui de Val Cenis », précise Yves Dimier, Directeur de la station de Val Cenis.

En plus d’être directeur de la station de Val Cenis, Yves Dimier est Président de la commission Communication Economie de Domaines Skiables de France. Une double casquette qui démontre son intérêt pour le travail collectif et participatif. L’expression « tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin » prend ici tout son sens. Le rapprochement avec la station de ski voisine de Chiomonte est une complémentarité évidente qui favorise l’apprentissage du ski, et promeut des montagnes sans frontières.

« De son côté, I Love Ski se chargera de communiquer sur ces deux domaines, ainsi que sur le rapprochement de ces deux stations. Cette communication se fera à l’échelle internationale, auprès des marchés francophones, hispanophones et anglophones. Grâce à cette initiative, Val Cenis devient la première station française à mettre en place un dispositif de communication solidaire à l’échelle internationale », indique Virginie Viau, CEO I love Ski.

Photo : rencontre entre les différents acteurs – 30 octobre 2019 – Mairie de Chiomonte (Italie)

 

Solidarité inter station : un rendez-vous au sommet

Pour sceller ce rapprochement, les élus des deux communes se sont donnés rendez-vous ce mercredi 30 octobre sur la station de Chiomonte Frais, sur le versant italien. Une manière conviviale de resserrer les liens entre ces deux stations, situées de chaque côté du Col du Mont Cenis.

« Le domaine skiable de Val Cenis va soutenir Chiomonte-Frais grâce à une assistance technique dans un premier temps. Nous souhaitons par la suite développer ces réflexions pour aller plus loin dans la démarche de solidarité inter-station. », indique Jacques Arnoux, Maire de Val-Cenis (France).

Et à Paul Chevallier, Président Directeur Général de la SEM du Mont Cenis d’ajouter : « Nos deux stations et nos deux territoires sont étroitement liés par nos montagnes, mais aussi par l’histoire. Nous souhaitons, grâce au développement de la pratique du ski, maintenir et tisser de nouveaux liens »

« Notre collaboration avec le domaine skiable de Val Cenis va nous apporter une expertise. Tant au niveau des élus que des techniciens. Notre station est adaptée à l’apprentissage du ski. Nous créons ainsi chaque année de nouveaux skieurs qui pourront par la suite profiter du domaine skiable de Val Cenis grâce à nos accords », conclut Roberto Garbati, Maire de la commune de Chiomonte (Italie).Photo : Solidarité inter stations. 30 octobre 2019 – Commune de Chiomonte (Italie)