Vous trouverez ci-dessous des conseils de base pour louer au mieux votre équipement de ski alpin en ligne.
Sans aucun doute, la location de matériel en ligne est très pratique et économique, mais un certain nombre de points importants sont à prendre en compte pour ne pas être déçus au moment de récupérer son matériel. I love Ski vous en fait un bref résumé.

LES CHAUSSURES :

Les chaussures de ski font partie des éléments de base de la location de matériel, et il est fondamental de procéder à un bon choix. Un mauvais choix de chaussures peut en effet causer des douleurs aiguës, et transformer la pratique du ski en une véritable torture. Par conséquent, une attention particulière doit être portée au choix des chaussures de location, ces dernières étant certainement l’équipement le plus délicat.Il est très important de maintenir les pieds et les chevilles bien fixés afin d’éviter toute blessure. Le pied ne doit pas bouger et il faut ressentir une pression modérée et homogène sur toutes les zones du pied.

Le meilleur moyen de savoir si une chaussure convient à notre pied consiste à adopter la position du ski, avec les chevilles fléchies et les genoux légèrement projetés vers l’avant, ce qui permet de charger le poids dans la région du tibia.

Cette position facilite le « recul » du pied, permettant de vérifier qu’il n’y ait pas de pression excessive de la chaussure sur certaines parties du pied.

Chaque fabricant est unique et a sa technique pour fabriquer des chaussures de ski. Il vous faudra donc essayer plusieurs modèles et plusieurs marques pour trouver chaussure à votre pied, et pouvoir dévaler les pistes avec contrôle, sécurité et confort.
Lors du choix des chaussures, il est important de prendre en compte votre niveau de ski, la taille et la largeur du pied.
En ce qui concerne la rigidité : les débutants devront choisir des chaussures peu rigides, c’est-à-dire avec un indice Flex 60 ou inférieur. Si vous avez un niveau moyen, une dureté comprise entre 70 et 90 est conseillée. Plus le niveau est élevé, plus la rigidité est grande, car elle offre une plus grande précision lors du transfert des pressions dans la chaussure au ski.

En ce qui concerne la pointure : pour les chaussures de ski, la taille est mesurée en « Mondopoints », un système basé sur la longueur (en centimètres) du pied. Gardez à l’esprit que nos pieds, à gauche et à droite, ne sont pas exactement les mêmes, il est donc important de prendre la mesure du plus grand des deux.

Choisissez une paire de chaussures avec une pointure largement supérieure à celle que vous avez l’habitude d’utiliser sans perdre à l’esprit qu’elle tenir correctement le pied. L’astuce pour savoir si vous avez choisi la bonne pointure est de vérifier que vous ne pouvez pas lever ni le talon ni plier les orteils.

LES FIXATIONS :

De nos jours, de nombreux skis proviennent directement de l’usine avec leurs fixations, mais vous aurez également la possibilité d’acquérir les skis d’un côté et les fixations de l’autre en fonction de vos goûts et de vos objectifs.
Les fixations, qui relient les chaussures aux skis, dépendent également du niveau technique, de la condition physique, des mensurations, du poids, de l’âge et du risque de blessure. Il est important d’augmenter la pression par rapport au poids.
En outre, plus votre niveau technique, votre condition physique et l’état de la neige seront élevés et exigeants, plus un réglage des fixations s’impose, d’une manière ou d’une autre.
Au moment de la location du matériel, les fixations ne doivent pas être l’un des points les plus décisifs pour choisir une paire de skis. Toutes les fixations modernes sont très sûres et elles réservent généralement peu de mauvaises surprises.
Le plus important est d’adapter la pression du « ressort » interne des fixations à nos caractéristiques (taille, poids, niveau, etc.) avant de retirer le matériel du magasin, bien que, dans tous les cas, les stations de ski sont généralement équipées de tournevis à usage public pour pouvoir ajuster les fixations avant d’emprunter les remontées mécaniques.
Pour des questions évidentes de logistiques, plusieurs locations de matériel proposent des skis équipés de systèmes de fixation spéciaux qui permettent de les déplacer sur un axe, en modifiant la distance entre la pointe et le talon sans avoir besoin d’outils.

LES SKIS :

Encore une fois, les skis que vous choisirez dépendront de votre niveau de ski. Il existe cinq niveaux de skieurs, classés de A à F. Il est important de faire de l’autocritique. Une façon de connaître votre niveau est de savoir quel type de pistes vous pouvez descendre et avec quelle technique.
Il faudra également prendre en compte votre manière de skier, plutôt calme ou agressive, etc.
Le type de ski dépend entièrement de ce que vous souhaitez faire : skier sur les pistes balisées, freeride, slalom avec des virages courts, carving avec des virages plus larges …
Il également important de choisir un type de ski ou un autre en fonction de la neige.
Pour les débutants, il est préférable de choisir un ski polyvalent qui convient à tous les types de neige.
En ce qui concerne la taille des skis, vous pourrez commencer par prendre en compte votre propre taille ou la réduire d’environ 10 – 15 cm. Ensuite, la taille des skis variera en fonction de ce que vous souhaiterez en faire.
En règle générale, une taille plus petite facilite les manœuvres et une taille plus grande permet une plus grande stabilité à grande vitesse.
La longueur du ski dépend de votre niveau et du type de ski que vous allez pratiquer. Pour les débutants, les skis plus courts qui permettent de tourner facilement sont préférables, alors qu’un skieur plus expérimenté pourra rechercher des skis plus longs.
La longueur des skis sera également déterminée en fonction du type de ski que vous allez pratiquer: pour le freeride, des skis assez long, augmentant ainsi la base de soutien avec des côtes de patin larges, pour le slalom des skis plutôt courts …
La torsion du ski est également un facteur important, mais nous y reviendrons dans un prochain article dans lequel approfondirons ce sujet. La largeur du ski est mesurée au niveau du patin, qui est la partie centrale où les fixations sont installées.
A titre de référence, un ski plus large est préférable pour le hors piste; pour les pistes balisées bien bien damées, un patin plus étroit facilite les transitions rapides d’un virage à l’autre.
Si vous ne savez pas où louer votre matériel de ski, alpinresorts.com est la plus grande plate-forme de location de matériel de ski en ligne en Europe.