Photo : HPTE – Pauline Vigneau
Le département des Hautes-Pyrénées a fait le choix de se différencier des autres territoires en créant sa propre Boutique, un espace de commercialisation qui bénéficie du statut d’agence de voyages. Les 5 conseillères vacances grand publics oeuvrent chaque jour pour répondre au mieux aux nouvelles aspirations des touristes. Un point fort qui différencie la destination, notamment à l’heure où les clients recherchent des offres et des produits sur mesure et totalement adaptés à leurs attentes.

Uber des montagnes: création de séjours sur mesure personnalisés

« Pour bien préparer ses vacances, il est important d’avoir des idées d’offres de séjour. Pour cela nous avons créé plusieurs idées séjours par thématique, et des indications de prix par personne, par famille, ou par couple. Les clients intéressés par un séjour nous contactent et nous l’adaptons à leurs attentes avec les services qu’il souhaitent réserver » indique Corinne Rixens, responsable de la communication de Hautes-Pyrénées Tourisme Environnement.
Forfait-saison-gavarnie
Hébergement, forfaits de ski, location de matériel, restaurants, pass  pour les centres balnéo, massages, accompagnateurs en montagne, activités, etc. Grâce à la boutique des Hautes-Pyrénées, il est possible de réserver tous ces services en une seule fois. Les bons d’échange arrivent directement à domicile par mail, et il ne reste plus qu’à les mettre dans sa valise et partir au ski.
« Notre objectif est de faire gagner du temps au client et lui simplifier l’organisation de ses vacances au ski. Il s’agit aussi d’un moyen efficace de planifier son budget, puisque tout est réglé d’avance », précise Corinne Rixens.
Photo : Boutique HPTE – conseillères voyage

Service de voiturier : le nouveau Uber des montagnes ?

Les clients qui réservent leur séjour via la Boutique peuvent également louer une voiture et même disposer d’un service de voiturier. Un service inédit en montagne qui s’adapte au territoire et à la configuration géographique des vallées de montagne du département des Hautes-Pyrénées. « Nous avons des domaines skiables moins grands que dans les Alpes mais nous avons des petites vallées où on peut se déplacer facilement. Les Hautes-Pyrénées proposent deux multi domaines : Pyrénées 2 Vallées avec les stations de Saint-Lary, Peyragudes, Piau Engaly et Val Louron, et les vallées de Gavarnie avec les stations de Luz, Cauterets, Grand Tourmalet et Gavarnie ».
Ces territoires travaillent conjointement pour proposer une offre commune et des moyens de transports entre les différents domaines.
« Nous avons souhaité aller jusqu’au bout du service, en proposant un service de transport personnalisé, et permettre à chaque client de se déplacer durant son séjour au rythme qu’il souhaite ». Le service de voiturier est proposé systématiquement pour toute réservation de séjour via la Boutique, à un prix très abordable.
 « Nous avons des domaines skiables moins grands que dans les Alpes mais nous avons des petites vallées où on peut se déplacer facilement »
Ce service est encore embryonnaire du côté des vallées de Gavarnie, mais il prend tout son sens lorsque le camp de base du client est situé à Luz ou à Saint Lary ou que les clients n’osent pas s’aventurer sur les routes de montagne.
« Il faut faire évoluer les mentalités. Nous avons essayé de créer des séjours qui correspondent ces nouvelles façons de consommer la montagne. Nous proposons par exemple de produit Pyrénées Ski sans frontières, qui inclut une excursion à Baqueira, une manière originale de découvrir un autre pays et une autre ambiance ».

Une politique globale de transport touristique

Ces services individualisés s’inscrivent dans une politique globale de transport touristique mise en place depuis 4 ans par le département.
Des navettes récupèrent les voyageurs de la compagnie Hop, depuis l’aéroport  Tarbes-Lourdes-Pyrénées, et les amènent directement dans les stations de ski. Quelle que soit la station, le tarif est de  30€ aller/retour pour les adultes et 15€ les enfants.
Un service dont la fréquentation est en constante progression, puisque 533 personnes ont emprunté ces navettes durant la saison 2017-2018, contre 390 personnes lors de son lancement en 2014-2015, soit un taux de progression de +36% en 4 ans.