Photo : freepik.es

La version « Montagne » des villes intelligentes 

L’opérateur Orange est déjà connu pour avoir déployé des dispositifs de connexions dans les villes, au travers des villes intelligentes (Smart City) et aujourd’hui elle adapte son concept, grandeur nature, à la montagne. « Nous avons créé un cahier des charges en nous basant sur les souhaits du tissu économique et des acteurs du tourisme du territoire, et pas uniquement du village » explique François Veauléger, directeur de l’Office du Tourisme (OT) de Montgenèvre, à l’association nationale des Maires des Stations de montagne de France. Concrètement, devenir la première station de montagne intelligente se traduit par la mise en place du Wi-Fi gratuit grâce à l’installation de 31 hotspots qui s’ajoutent à la 4G. Au delà de ces simples équipements, la station de Montgenèvre, dans les Alpes du Sud, a souhaité aller plus loin et offrir un service intégral via le développement d’une Application.

Une application mobile « Montgenèvre » 

Disponible depuis cette saison, l’application était sans aucun doute la cerise sur le gâteau de ce dispositif de « Montagne Intelligente ». Elle permet d’accéder, en temps réel aux informations sur les remontées mécaniques, les ouvertures des pistes ou du golf au printemps, les prévisions météo, le bulletin d’enneigement, les alertes d’avalanches, et recevoir en temps réel des images du domaine grâce aux webcams. Une carte interactive disponible via l’application permet également d’explorer l’ensemble du domaine skiable en 3D haute résolution avec l’itinéraire des pistes tracées et détaillées, des infos détaillées sur la route, la pente, la longueur et la difficulté. Disponible sur iOS et Android, en français, anglais et italien, elle s’adresse aussi bien aux résidents qu’aux visiteurs. En effet, cette application s’inscrit dans une triple logique de développement : satisfaire la population locale, satisfaire la population de passage, et récupérer des données pour pouvoir faire évoluer l’offre touristique.

Vers un écosystème digital 

Petite ville de 500 habitants, Montgenèvre voit sa population exploser pendant la période hivernale, chacun avec des contraintes et des exigences particulières. L’application «Ma ville dans ma poche » a servi de base de réflexion à cette application, développée dans un souci de satisfaire les attentes et les besoins des touristes mais aussi des habitants de la station, grâce à un enrichissement permanent et en temps réel de l’inforamtion. « Nous disposions déjà de beaucoup d’indicateurs », précise François Veauleger, directeur de l’office de tourisme de la commune. « Nous voulons capitaliser sur ces données, en ajouter de nouvelles, les rassembler et les croiser pour proposer de nouveaux services et faire évoluer nos métiers », ajoute-t-il. Plateforme totalement évolutive, elle « est ouverte et permet ce type de collaborations », indique Delphine Woussen, responsable de la smart city chez Orange. « De nouveaux micro-services peuvent être développées localement ; nous pourront les proposer à d’autres villes si le test est concluant ».

Photo: Thibaut Durand/OT Montgenevre – Montgenevre village

 
 

Une meilleure connaissance des clients pour une offre mieux adaptée

Petite ville de 500 habitants, Montgenèvre voit sa population exploser pendant la période hivernale, chacun avec des contraintes et des exigences particulières. Il est donc primordial pour elle de pouvoir allier l’activité touristique et le bien-être de ses habitants. « L’application concerne à la fois la vie publique quotidienne des citoyens – comment refaire sa carte d’identité, par exemple – et le touriste – quelles pistes sont ouvertes, par exemple » indique François Veauléger. Dotée d’une capacité d’hébergement de 12 000 lits, la station de Montgenèvre peut accueillir jusqu’à 25 000 personnes par jour lors des vacances d’hiver. « Nous sommes une station frontalière, tout près de l’Italie, donc il est important de savoir d’où viennent les visiteurs, quel est leur parcours, pour calibrer notre offre. Nous utilisons ces données temps réel pour gérer la circulation et le stationnement », explique de nouveau François Veaugeler. L’application permet de savoir en temps réel le nombre de personnes, leurs nationalités, l’utilisation des équipements publics… Ces flux sont ensuite agrégés à ceux de la mairie et des professionnels du tourisme (état de la chaussée, météo des neiges, horaires d’ouverture, événementiel…) afin de proposer une réponse adaptée aux utilisateurs : « Si une partie du domaine est fermée pour cause de tempête, l’application va non seulement prévenir l’utilisateur, mais aussi proposer de se rendre plutôt au centre de balnéothérapie et charger un billet directement ».

La montagne connectée de Montgenèvre n’en est qu’à ses débuts : elle devrait au fil du temps et des saisons optimiser son offre grâce aux informations compilées, agglomérées et traitées pour offrir un meilleur service à la clientèle et aux habitants. Un véritable enjeu pour les stations de montagne qui souhaitent préserver et apporter du service à leurs habitants, mais qui dépendent aussi presque intégralement de l’activité touristique.