La France est plongée depuis plusieurs heures dans des conditions hivernales particulièrement marquées avec du froid, des précipitations et de la neige en plaine. Plusieurs départements ont d’ailleurs été placés en vigilance orange par Météo France.

Les hivers se suivent et ne se ressemblent pas

On se souviendra de l’hiver 2016-2017 comme d’un hiver sans précipitations, avec un début de saison très morose et une faible activité dans les stations de sports d’hiver durant la période des vacances de Noël.

L’hiver 2017-2018 prend une tout autre tournure et les dépressions s’enchaînent laissant derrière elles des précipitations importantes sur tous les massifs. Les hauteurs de neige annoncées par certaines stations françaises feraient rougir les stations les plus enneigées de la planète : sur le site www.hauteurdeneige.com, les stations de Saint Martin de Belleville et Les Ménuires annoncent ni plus ni moins que 204 cm de neige cumulée en haut des pistes.

Les Menuires. Photo: G.Lasnlard

Les Alpes du Sud retrouvent le sourire

En ce début de saison, les stations de ski des Alpes du Sud avaient été moins gâtées que les autres et l’or blanc se faisait attendre. C’est chose faite ! La station du Val d’Allos a enregistré par exemple près de 80cm de neige fraîche en bas des pistes. Une très bonne nouvelle pour les vacances de Noël qui s’annoncent particulièrement bonnes, avec des réservations qui vont bon train pour la station de l’Espace Lumière.

Les Pyrénées se préparent à une très bonne saison

De nombreuses stations avaient ouvert leurs pistes tôt dans la saison, comme par exemple les stations de ski de Peyragudes et de Luchon le 02 décembre dernier. Les précipitations liées à la dépression Ana ont conforté l’enneigement de ces stations malgré les fortes rafales de vent qui ont obligé certaines stations comme Luz Ardiden à fermer temporairement son domaine.

chatel linga
Photo : Châtel – secteur Linga/Pré la joux et du télésiège du Gabelou

Compte tenu de toutes ces précipitations neigeuses, le risque d’avalanches est actuellement élevé sur les Alpes.

Selon Météo France, les quantités de neige fraîche attendues d’ici la fin des précipitations, au dessus de 2000 m, sont supérieures à 1 m ( jusqu’à 1,6 m localement) pour les massifs des Alpes du Sud, plutôt de l’ordre du mètre pour la Haute-Savoie, l’Isère et la Savoie. Les vents forts en altitude aggravent quant à eux le risque d’avalanches, en provoquant des accumulations conséquentes.