Du côté des stations situées au nord de Vancouver, l’ouverture précoce des stations de ski Cypresse et Grouse est à marquer d’une pierre blanche, tellement la saison a débuté tôt : le porte-parole de Cypress, Joffrey Koeman, affirme que c’est le troisième début de saison le plus tôt de l’histoire de la station.
La montagne a reçu 30 cm de neige début novembre. Depuis, des températures froides ont permis aux équipes d’utiliser les canons à neige pour recouvrir les pistes.

La montagne Grouse n’avait pas commencé une saison de ski aussi tôt en 40 ans.

De son côté, la montagne Grouse n’avait pas commencé une saison de ski aussi tôt en 40 ans. L’hiver est arrivé historiquement tôt dans le nord de la région de Vancouver et les stations ont le sourire avec un tel début de saison.
En Colombie-britannique, plusieurs stations ont également ouvert leurs pistes : Sun Peaks (le 18 novembre), Whistler Blackcomb, Silverstar, Big White (le 23 novembre), Fernie (le 1er décembre), Revelstoke (le 2 décembre). Cette fin de semaine, de nouvelles ouvertures sont prévues : Mont Washington, Kicking Horse, Panorama, Whitewater (le 8 décembre), Kimberley et Red Mountain (le 9 décembre).
Les conditions sont actuellement hivernales, avec une belle période ensoleillée et des températures fraîches qui permettent aux stations de produire de la neige de culture.
Prévisions météorologiques Whistler – 14 jours

Dans l’Est du Canada, la saison d’hiver va elle-aussi bon train

Avec près de 75 stations dans la province et un chiffre d’affaires annuel de 800 millions de dollars, une hausse de 16% de leur clientèle la saison dernière, le secteur de la neige se porte plutôt bien.
La première station de ski a avoir ouvert ses pistes est la station du Sommet Saint-Sauveur, dans les Laurentides.
Là bas aussi, la neige de culture devient un enjeu majeur, notamment du fait du changement climatique qui oblige les stations à toujours investir plus  dans des installations capables de produire dans des conditions marginales de froid.
Source : ICI Radio Canada