Le domaine du Grand Tourmalet poursuit sa modernisation et pour nous détailler l’ensemble de ces travaux, I Love Ski a rencontré Bernard Malus, responsable des projets du SIVU (Syndicat Intercommunal à Vocation Unique) du Tourmalet.

Composé d’une part du versant La Mongie (avec la Communauté de Communes de la Hautes-Bigorre : Bagnères de Bigorre, et Campan en particulier) et d’autre part du versant Barèges (avec les communes de Barèges et de Sers).

Priorité donnée au confort des skieurs – 2 millions d’euros investis

31 remontées mécaniques se répartissent sur les 67 pistes que compte le domaine, avec des secteurs toujours très prisés tels que Les 4 Termes, le Pain de sucre, le Col du Tourmalet et la piste Panoramic, etc.

Le secteur du Pain de sucre, côté La Mongie, a été totalement relooké la saison dernière, avec le démontage du téléski du même nom, et l’installation du télésiège des Sapins, un télésiège à pinces fixes 4 places permettant un meilleur débit (2 400 personnes par heure) et surtout un plus grand confort pour les skieurs. Des travaux de pistes avaient également permis d’améliorer la skiabilité sur ce secteur.

Photo : SIVU Tourmalet

Durant cet été 2017, de nouveaux travaux de terrassements ont été réalisés depuis l’arrivée de ce nouveau télésiège, en direction du Col du Tourmalet, avec la fin de l’aménagement de la piste bleue des Sapins permettant la jonction entre les deux secteurs, et l’accès aux remontées du Pourteilh, de l’Espade et du Béarnais, pour un montant total de 1 million d’euros. L’enneigement de cette nouvelle piste bleue  avec l’installation de 29 enneigeurs supplémentaires, correspondant à un investissement total de 1 million d’euros. 

Optimisation du réseau de neige de culture

Le premier réseau de neige de culture installé sur le domaine du Tourmalet date de 2001. L’évolution de la technologie, le réchauffement climatique et les besoins en neige de culture ont conduit à une optimisation du réseau existant, débutée en 2016 : à cette occasion, une première phase de travaux a conduit au remplacement d’enneigeurs, pour un total de 300.000€.
La station entre aujourd’hui dans la deuxième phase de ce chantier avec une optimisation de la puissance de charge et une augmentation de la puissance des pompes installées. L’investissement pour cette saison 2017.2018 avoisine les 500.000€.

Les débutants et la famille au cœur des projets à venir

Bernard Malus nous confie quelles seront les futures priorités pour le Grand Tourmalet. Et ces dernières passent par une restructuration du secteur débutant de La Mongie, avec l‘installation de système de protection des 3 tapis, le démontage du télésiège de La Chapelle (pour une installation future aux 4 Termes), des travaux de terrassement de pistes et des équipements en neige de culture.

Ces travaux, dont les études sont aujourd’hui très avancées, sont en attente de financement et devraient voir le jour prochainement .
Sur le versant Barèges, les projets à venir se concentreront sur l’optimisation des pistes bleues  familiales qui unissent le Col du Tourmalet à la station de Barèges.
Le domaine skiable du Grand Tourmalet poursuit aujourd’hui une dynamique d’investissements qui devrait lui permettre de renforcer sa position de leadership au niveau des journées skieurs sur le territoire national. Avec 517.852 journées/ ski en 2016-2017, le Grand Tourmalet se situe en effet à la 28ème place au niveau national et à la première place dans les Pyrénées (source : classement Montagne Leaders – septembre/octobre 2017).
Photo : SIVU Tourmalet