Le voyage commence par un trajet Eurostar entre Londres et Bruxelles. Puis changement de voie pour emprunter un train Thalys ou ICE de Bruxelles à Cologne. Dernière étape à bord d’un train couchette ÖBB NightJet, voyageant toute la nuit pour arriver au cœur du Tyrol vers 8h30 le lendemain matin.Ce service, totalement nouveau, fonctionnera tous les jours de la saison d’hiver, dans les deux sens.

Rien de plus facile que d’aller skier en Autriche… en train !

En empruntant cet itinéraire, les skieurs britanniques pourront voyager confortablement, et se réveiller à quelques minutes des villages et des stations de sports d’hiver de la région du Tyrol. Le train arrivera d’abord en gare de Kufstein – puis à partir de là, il faudra compter 30 minutes en bus ou en taxi pour se rendre dans les stations de ski de l’immense domaine skiable de SkiWelt, telles que Söll, Scheffau, Ellmau et Going.
Dix minutes plus tard, le train fera un arrêt à Wörgl, station proche des stations telles que Hopfgarten, Westendorf, Kitzbühel-Kirchberg et St. Johann dans le Tyrol. Ensuite, à Kufstein, les skieurs anglais pourront descendre et prendre la direction des stations de la région de Ski Juwel telles que Alpbach et Niederau ainsi que celles de la vallée de Zillertal, qui comprennent Mayrhofen et Hochzillertal.
Ce train de nuit s’arrêtera enfin à Innsbruck, capitale du Tyrol situé à l’ouest de l’Autriche. 

«Nous sommes ravis de savoir que les skieurs britanniques ont maintenant l’option de se rendre en train dans leurs stations de ski préférée, depuis le Royaume-Uni. Nous sommes donc très satisfaits de ce nouveau service Nightjet via Bruxelles et Cologne avec l’Eurostar et l’ÖBB»

indique Holger Gassler, responsable Marketing de l’Office du tourisme du Tyrol. « Nous espérons à l’avenir établir un service direct à partir de Bruxelles, qui rendra le voyage en train encore plus facile pour les skieurs britanniques. »

 

Établir un service direct à partir de Bruxelles, qui rendra le voyage en train encore plus facile pour les skieurs britanniques

À bord du NightJet, les skieurs pourront choisir entre des compartiments de six couchettes et des compartiments de quatre couchettes, ou bien même des compartiments de deux couchettes équipés de leurs propres douches et lavabos. Les voyageurs recevront un petit-déjeuner léger avec du thé ou du café.

Le tarif pour un trajet aller/retour de Londres au Tyrol débute à £ 215 (241€ environ) pour un adulte dans un compartiment de six couchettes.

Compartiment 6 couchettes – crédit photo : Marek Knopp/Öbb

A contrario, une mauvaise nouvelle pour les skieurs britannique intéressés par les Alpes françaises. Eurostar, l’entreprise ferroviaire de droit franco-britannique, qui exploite depuis 1994 les trains à grande vitesse reliant Paris et Bruxelles au sud de l’Angleterre (Kent) et à Londres, empruntant le tunnel sous la Manche, a annoncé qu’il ne reconduirait pas son service Londres-Lyon pour l’hiver prochain.

C’est un véritable coup dur pour tous ceux qui souhaitaient se rendre dans les stations de ski des Alpes françaises. D’autant que le marché britannique représente un marché étranger important pour de nombreuses stations de sports d’hiver qui tentent d’attirer chaque saison toujours plus de touristes britanniques.

Une des raisons pour lesquelles Eurostar a abandonné ce service cette saison est notamment une demande limitée, de la part de la clientèle britannique, bien que la société Eurostar n’exclut pas sa remise en service dans les années à venir. Un service offerts aux skieurs britanniques, via Lyon, qui avait été particulièrement utile pour des stations telles que Les Gets, Avoriaz, Saint Gervais, l’Alpe d’Huez et La Clusaz.

Source : Telegraph