Le succès indéniable de l’installation « Le pas dans le vide », sur le site de l’Aiguille du Midi – Chamonix, inaugurée en décembre 2013, a certainement été le déclencheur des nouvelles installations qu’offrira la montagne française dès cet hiver 2017-2018.

Aiguille du Midi : 1000 mètres de vide sous les pieds

Créé à l’origine pour palier les effets du vent fort, de la neige, cet espace panoramique abrité avait pour vocation de rendre possible la contemplation quelque soient les conditions météorologiques.
Située sur une partie de la terrasse sommitale, cette armature en métal est composée de 5 plaques de verre. Elle comporte 3 couches de verre trempé de 12mm d’épaisseur, offre une vue imprenable sur le Mont Blanc.
Depuis son ouverture, la Compagnie du Mont Blanc, chargée de la construction et de l’exploitation du Pas dans le vide, considérée comme la « plus haute attraction d’Europe », reçoit chaque année des milliers de touristes, avides de sensations fortes avec 1.000 mètres de vide sous les pieds !

Elle même inspirée par le «Skywalk», une immense passerelle de verre qui surplombe le Grand Canyon en Arizona, le Pas dans le Vide de l’Aiguille du Midi a fait mouche.  Aujourd’hui, ce type d’installation est de plus en plus populaire.

Pic du Midi de Bigorre : une passerelle dans le vide

Le Pic du Midi de Bigorre, site sensiblement similaire à l’Aiguille du Midi, dans les Pyrénées va s´équiper dès cet hiver d’une passerelle qui permettra de s’avancer au-dessus du vide sur la face nord-est.
Située à 2877 mètres d’alitude, cet hyperbelvédère permettra de s’avancer sur une douzaine de mètres en plein air, à partir de la terrasse nord-est. Elle surplombera le couloir bien connu des freeriders sur une hauteur de 1.000 mètres. Il offrira un panorama sur la chaîne pyrénéenne avec des sensations totalement inédites.

«Le but, c’est de créer quelque chose qu’on ne trouve pas ailleurs, hormis peut-être à l’Aiguille du Midi dans les Alpes

détaille Daniel Soucaze, le directeur du pic du Midi.

Il s’agira d’avancer sur ce couloir nord-est, au-dessus du vide. Les clients apprécieront le panorama tout autour. Ils pourront contempler le pic du Midi et ses coupoles avec un point de vue inédit et une montée d’adrénaline inévitable. C’est un nouvel ouvrage qui va faire parler de nous. Cette nouveauté s’intègre dans le cheminement que nous souhaitons proposer au public, avec un accompagnement à la visite basé sur l’utilisation de tablettes et le recours à la réalité augmentée. L’hyper-belvédère fait partie de cette histoire qu’on veut raconter, dans ce cadre unique.»
Cette passerelle sera également accessible aux personnes à mobilité réduite.
Ouverture prévue en décembre 2017.

Les stations s’offrent des « Pas dans le vide »

A une autre échelle, les stations de sports d’hiver se lancent elles-aussi dans l’aventure des sensations fortes et des installation « Pas dans le vide ».
La station de La Rosière-Espace San Bernardo lancera dès cet hiver la Panoramic Experience. Une passerelle installée au sommet du télésiège de Fort Express qui offrira une vue époustouflante sur le Mont Blanc. Elle proposera un panorama à 360° entre France et Italie.
Un Photo Point, avec déclenchement à distance en mode “selfie” sera également installé. Il permettra aux promeneurs et aux skieurs d’immortaliser ce moment via leur smartphone ou leur forfait de ski.

Photo : Le Dauphiné

La station de ski de Lans en Vercors propose quant à elle le Vertige des Cimes. Passerelle positionnée au sommet du Téléski de La Combe des Virets et facilement accessible en toutes saisons, elle offre une vue à 360 degrés. Un panorama de la Chartreuse au Mont Blanc, de la ville de Grenoble aux massifs de Belledonne, Oisans, Taillefer, Dévoluy (Hautes Alpes), etc.

D’une avancée dans le vide de 2.1 m, l’attraction du Vertige des Cimes est totalement gratuite. Elle permet aux randonneurs et aux skieurs de profiter de ce point de vue que seul Lans en Vercors est susceptible d’offrir.
Composé de caillebotis en acier, le sol de la passerelle offre cette sensation de pas dans le vide, si prisée aujourd’hui.

Chaque réalisation de ce type est une véritable prouesse technique et on ne saurait que rendre hommage ici aux équipes techniques qui conçoivent et installent ces installations, dans des situations parfois très périlleuses.
A l’heure actuelle, le record est détenu par la Chine qui a installé la plus longue passerelle du monde au dessus du vide, entièrement soutenue par des câbles, et qui permet de cheminer sur près de 123 mètres.
De quoi tester si vous avez réellement le vertige !