La France a la particularité européenne d’être répartie en 3 zones distinctes permettant ainsi d’échelonner les départs en vacances et prolonger l’activité touristique du territoire.
Noël à la montagne est toujours très sollicité par les vacanciers et de nombreux pays se retrouvent ensemble en vacances.
Sur cette première semaine de vacances, une grande majorité de pays européens seront également en vacances : Allemagne, Belgique, Danemark, Espagne, Grande Bretagne, Italie, Pays-Bas, Pologne, République Tchèque, Suède, Suisse.
Cette année par exemple, le massif des Pyrénées, qui accueille de nombreux skieurs espagnols, devra concilier les vacances scolaires françaises et les vacances scolaires espagnoles qui, toutes deux, débutent le 23 décembre jusqu’au 06 janvier 2018.
Avec des dates de vacances scolaires tardives en France, les deux pays se retrouvent en vacances en même temps… et sur les pistes aussi.
Une nouvelle plutôt négative pour les skieurs des deux côtés des Pyrénées qui vont voir s’envoler les prix sur ces deux semaines, avec une fréquentation importante sur les domaines skiables pyrénéens. Du côté des professionnels aussi, un manque à gagner important puisque la période de Noël et des Rois Mages va se réduire de presque trois à deux semaines.

 

Vous désirez partir au ski mais n’aimez pas trop la foule sur les pistes ?

La période de janvier reste encore et toujours l’une des meilleures pour partir en vacances à la montagne. Si vous n’êtes pas contraint par les vacances scolaires, alors n’hésitez plus ! La semaine du 06 au 13 janvier vous attend : aucun pays européen n’est en vacances à cette période où les pistes de ski sont généralement bien enneigées avec des périodes de froid importantes.

Jusqu’au 03 février, la tendance est sensiblement la même avec uniquement la Pologne en vacances à partir du 13 janvier.

Les vacances de février ont toujours la côte

A partir du 10 février 2018, la fréquentation des stations devrait à nouveau s’accélérer avec le début des vacances françaises, et plusieurs pays européens en vacances : Allemagne, Pays Bas, Belgique, Danemark, Pologne, République. Tchèque, Suisse, Suède, Grande Bretagne.

Les nuits raccourcissent, la température s’adoucit et il devient agréable de passer la journée dans la neige, même lorsque vous êtes débutant. D’autant que les dernières saisons ont démontré que la neige était particulièrement présente sur ces périodes là.
Mais faut-il privilégier une petite ou une grande station ? De moyenne ou de très haute altitude ?

Les grandes stations de ski françaises effectuent un travail important pour attirer ces clientèles européennes qui sont également séduites par la Suisse, l’Italie, l’Autriche. Choisir une grande station n’est en aucun cas une mauvaise solution sur ces dates car elles sont organisées pour l’accueil de ces publics et disposent d’une étendue de domaine skiable et d’une capacité d’hébergement importantes.

A l’inverse, une petite station de moyenne altitude offre un service plus personnalisé, avec généralement une clientèle plus nationale.

Sans oublier le printemps à la montagne !

Depuis plusieurs années, des efforts sont menés par les stations pour développer l’attractivité des massifs montagneux durant les vacances de printemps très concurrencées par le littoral et la campagne. Vous trouverez de nombreuses offres  de séjour très attractives, et la possibilité de pratiquer d’autres activités complémentaires au ski.