De manière générale, lorsque l’on évoque les sports d’hiver, plusieurs images nous viennent à l’esprit : la montagne, les étendues de neige vierge, les chalets en pierre et en bois, les chiens de traîneux, un chocolat chaud au coin du feu, etc.

L’activité touristique et les vacances à la montagne sont en effet un secteur particulièrement propice à la communication visuelle, d’autant que l’une de ses priorités est de faire rêver, et aider les individus à transformer leur rêve en réalité.

Le monde du ski n’échappe pas à cette règle, et les professionnels de la communication oeuvrent d’ingéniosité pour faire rêver les futurs skieurs et transformer les prospects d’aujourd’hui en clients de demain.

Et pour y parvenir, il faut d’abord savoir quoi dire ! La formulation du message est fondamentale:

  • Quel message les stations de ski souhaitent-elles transmettre ?
  • Comment affirmer ses différences par rapport aux autres stations concurrentes ?
  • Sur quel ton le message peut-il être passé ?

Les techniques évoluent régulièrement et parmi celles choisies par les professionnels du secteur Marketing Sport d’hiver

Sur ce dernier point, les techniques évoluent régulièrement et parmi celles choisies par les professionnels du secteur Marketing Sport d’hiver, on retiendra l’humour, l’ironie, l’ambiguïté, l’affectif qui donnent une valeur particulière et exclusive à la campagne menée.

Les agences de communication qui se spécialisent dans les sports d’hiver développent de véritables départements créatifs chargés d’inventer le meilleur message et le meilleur visuel pour attirer les futurs skieurs. Selon certains professionnels, les visuels vont jusqu’à être comparés au « DressCode » de la stratégie de communication. Le visuel habille le message et renforce le discours. Il est donc primordial d’y accorder une attention toute particulière.

Dans les campagnes de communication menées par les stations de sports d’hiver, le visuel répond à trois priorités majeures : valoriser de la station, attirer l’attention du skieur et faciliter la compréhension du message.

L’attention de l’internaute est en permanence sollicitée

A l’heure du numérique et de la sur consommation d’images et vidéos, l’attention de l’internaute est en permanence sollicitée. Selon plusieurs études menées par des géants comme Yahoo, Forbes ou Hasai, les individus disposent aujourd’hui d’un temps d’attention de plus en plus réduit : 2 à 4 secondes suffisent pour décider si un contenu est intéressant ou non.

Il est donc primordial d’être concis et concret pour attirer l’attention du skieur et ne pas passer « inaperçu » dans la manne de visuels publicitaires, d’autant que de nombreuses stations de ski portent le même message.  Elles se doivent de jouer d’ingéniosité pour se différencier de la concurrence.

I Love Ski a donc souhaité s’intéresser à ce passionnant travail de l’ombre, qui propulse les stations sur le devant de la scène. Plusieurs agences de communication ont été contactées pour nous aider à déterminer quels avaient été les visuels les plus « remarqués » la saison dernière, en attendant le nouveau cru 2017-2018.

Voici notre classement pour la saison 2016-2017 :

Les meilleurs visuels de communication de l’hiver

Troisième position : CITY ZEN SKI

La troisième place de ce classement est une communication très travaillée pour la station pyrénéenne de Peyragudes, réalisée par l’agence de communication KUDETA. Une manière élégante et moderne de mettre en avant le ski, les activités de montagne mais aussi le positionnement bien-être de cette destination, avec son centre thermo-ludique en pied de pistes.

L’utilisation d’un personnage haut en couleurs donne du peps à ce visuel et attire très vite le regard du lecteur ou de l’internaute. Associé à un message simple et clair, le résultat est particulièrement réussi pour cette station de taille moyenne qui se différencie sur les pistes mais aussi dans sa prise de parole.

Deuxième position : SNOWMANIAC

La deuxième place de ce classement est encore un travail réalisé par l’agence KUDETA pour le compte des stations de sports d’hiver des Hautes-Pyrénées (HPTE : Hautes Pyrénées Tourisme Environnement). Une déclinaison de la famille passionnée de ski, avec Edouard le Papa Boule, Marie la Zen Mère, Sébastien le fils boaderline, Jules, le petit bonhomme, Baptiste le tonton skieur, et Neige la belle fille canon.

Une communication originale sur le ton de l’humour et mettant en avant de nombreuses valeurs, chères à tous les skieurs : les vacances à la montagne, l’esprit de famille, le jeu, la détente et la relaxation, le ski et le snowboard, les chiens de traîneaux… Une manière délicate et subtile de s’adresser à tous les publics avec un seul et même visuel où chacun trouvera une réponse à ses besoins.

Première position : AVATAR

La première place de ce classement revient incontestablement à l’agence Kern, basée sur Annecy, pour son travail sur le territoire de la nouvelle marque Grand Massif (qui regroupe 5 stations de Haute-Savoie : Flaine, Les Carroz d’Arâches, Morillon, Samoëns et Sixt-Fer-à-Cheval). Guillaume Raillard, fondateur et associé de l’agence Kern nous explique sa démarche créative, et la nécessité préalable de créer une marque : « Il ne pouvait pas y avoir de prise de parole en image sans ce travail préalable [de création de marque] ».

«Ce sont les clients qui nous le disent, ce qui plait ici c’est la surprise. Celle de découvrir un sommet derrière un autre sommet, par exemple… Celle des ambiances différentes qu’on trouve dans chaque station, très complémentaires ».

Et pour cela, il fallait pouvoir se différencier de ses concurrents, nombreux, en créant un effet de surprise : «Ce sont les clients qui nous le disent, ce qui plait ici c’est la surprise. Celle de découvrir un sommet derrière un autre sommet, par exemple… Celle des ambiances différentes qu’on trouve dans chaque station, très complémentaires ». Le message « Meet the unexpected » (Laissez vous surprendre, en français) coulait donc de source. Et la traduction visuelle est remarquable. Utilisant la technique de matte painting qui consiste techniquement, et subtilement, à transporter le spectateur dans un décor fictif mais surtout de rester au plus près du réalisme.

Et la station de Flaine a été l’inspiratrice de ce visuel « Avatar », qui reprend les codes et concepts des falaises volantes du film éponyme: « c’est l’architecture de Flaine, totalement en dehors des clous parmi les stations de montagne qui m’a inspiré l’idée. L’ambiance y est un peu surréaliste ». Une manière originale et efficace de capitaliser sur la notoriété du film.