Un début de saison difficile avec peu de précipitations neigeuses, un calendrier peu favorable pour les vacances de Noël, sont quelques unes des raisons qui font que la saison 2016-2017 sera une bonne année mais loin derrière les excellentes saisons qu’ont pu connaître les Pyréneés.

Le domaine du Grand Tourmalet devient la 1ère destination « ski » des Pyrénées françaises

Concrètement, le domaine du Grand Tourmalet (La Mongie-BarègesPic du Midi) devient la première destination « ski » des Pyrénées françaises, avec 557 000 journées/skieurs (-4% sur la saison 2015–2016), et un chiffre d’affaires de 14,7 millions d’euros (-5%). Sa rivale Saint-Lary cumule 520 000 journées, et un excellent chiffre d’affaires de 14,5 millions d’euros.

Du côté des Pyrénées Atlantiques, la station de Gourette enregistre 256 000 journées/skieurs et la station de La Pierre Saint-Martin 148 600 journées/skieurs, soit une forte progression par rapport à la saison précédente, respectivement de +25% (Gourette) et +30% (La Pierre Saint Martin). Les investissements importants réalisés dans la petite, mais charmante, station de La Pierre Saint Martin, il y a trois ans (24 millions d’euros) portent leurs fruits et consolident le positionnement de cette station sur le marché des Pyrénées Atlantiques et de la Navarre (Espagne).
La petite station de sports d’hiver d’Artouste, accumule quant à elle un chiffre d’affaires de 400 000 euros.

Très bonnes vacances de février

Dans les Pyrénées centrales, la station de Peyragudes annonce 340.000 journées/skieurs.
De son côté, la station de ski de Piau-Engaly, la plus haute des Pyrénées affiche le sourire, car elle a vécu sa meilleure saison depuis dix-sept ans avec 237.000 journées/skieurs. Le bon enneigement de la station a permis d’attirer un grand nombre de skieurs, notamment ceux provenant de Saint-Lary en début de saison. La station de Luz-Ardiden accumule 140 000 journées/skieurs, soit une progression de 6% de son activité.

Non loin de là, la station de sports d’hiver de Gavarnie-Gèdre  a enregistré 55 650 journées/skieurs sur l’hiver et 1 million d’euros de chiffre d’affaires : un résultat très satisfaisant pour la station mythique des Pyrénées qui réalise une saison historique compte tenu du nombre de journées d’ouverture (85).

gran tourmalet

Enfin, la station de Hautacam, située à proximité de la ville de Lourdes, affiche un chiffre d’affaires remontées mécaniques de 320 000 euros et 22 000 journées/ skieurs.

Malgré un début de saison compliqué, la plupart des stations de sports d’hiver des Pyrénées termineront la saison de manière équivalente à celle de l’année dernière grâce aux très bonnes vacances de février qui ont permis à beaucoup d’entre elles de pouvoir « récupérer » le manque de fréquentation et de chiffre d’affaires des vacances de Noël.
Le groupe Altiservice (Saint-Lary, Font-Romeu Pyrénées 2000, Guzet et Artouste) annonce en effet « un bilan globalement stable », avec une période de Noël compliquée mais une hausse de fréquentation de +13,4%. Sur l’ensemble de la saison, les 4 stations du groupe comptabilisent 1,1 million de journées skieurs et un CA de près de 28 millions d’euros.