Accrochés à plusieurs centaines de mètres de hauteur, les techniciens sont de véritables voltigeurs de l’extrême. Effectuant des opérations techniques vertigineuses, dans des conditions impressionnantes, ces derniers contrôlent l’installation afin de garantir la sécurité de tous les utilisateurs, en préparation de la saison d’été.
Ces opérations sont indispensables, aussi bien au printemps qu’à l’automne, pour assurer le transport du public, unique moyen moteur pour se rendre depuis La Mongie au sommet à 2877m.
© Daniel LAQUET

De nombreux investissements pour l’été

En 2015, le Pic du Midi lançait une étude pour définir un synopsis de visite et une stratégie d’ambiance sur lesquels s’appuyer pour moderniser le parcours de visite. Le Bureau d’Etudes Implicite qui a notamment travaillé sur la rénovation de l’Aiguille du Midi, a rendu un projet ambitieux. Il a pour vocation de faire vivre aux visiteurs une expérience inoubliable, créer une véritable émotion, enclencher le processus de fidélité et déclencher la revisite. Le projet a été rendu. Il nécessite un investissement de 4,5 M€.
 
Ce projet fera des lieux de visite les supports d’une expérience inédite de découverte du Pic du Midi. L’ambiance du site serait donc faite d’empathie, de simplicité´ et de modernité´. Des lignes claires, fluides, colorées créeront le cadre d’une aventure hors normes où le visiteur est accompagné´ dans sa démarche. Il sera immergé dans un voyage interactif grâce à une modernisation de l’espace d’interprétation, des terrasses, de la boutique, des restaurants et des galeries, qui deviendront les chapitres d’un parcours ludique.
 
Concrètement, ce projet verra l’installation de nouveaux outils d’animation tels qu’un planétarium, des expériences de réalité´ augmentée, des expériences uniques à vivre à l’image du « Pas dans le vide » proposée à l’Aiguille du Midi et la réalisation d’une stratégie d’ambiance.
 
En 2016, le Pic du Midi investit 700 000 € dont une partie pour maintenir ses installations à niveau. Pour lancer le projet, 300 000 € vont permettre la réalisation d’un planétarium qui sera installé dans la Coupole Baillaud, seule coupole qui se visite actuellement en journée. Il comprendra 50 places assises. Les consultations sont lancées, l’objectif étant de le mettre en service à la fin de l’été 2016.
 
En parallèle, 70 000€ sont investis dans le réaménagement temporaire de l’espace muséographique. Il sera totalement repensé en espace d’interprétation sur des thématiques diverses : histoire de la construction du Pic du Midi, paysage nocturne céleste, la science au Pic du Midi aujourd’hui… Sa mise en fonction est prévue pour la réouverture du Pic le 28 mai.