Grâce au succès de la candidature de la Chine pour accueillir les Jeux Olympiques d’hiver en 2022, la région de Chong Li a vécu sa première véritable saison d’hiver. En recevant plus de 2 millions de skieurs, le montant total des recettes à Chong Li a atteint les 140 millions de yuans, soit une augmentation de 30% en comparaison avec la saison précédente
Les habitants de la région ont largement profité de cette explosion de la fréquentation et ces derniers accumulent de nouvelles expériences dans l’accueil des skieurs qui devraient venir en nombre à l’occasion de ce rendez-vous mondial que sont les Jeux Olympiques. 
En février 2016, Chong Li a d’ailleurs lancé une véritable stratégie de développement touristique permettant au tourisme de devenir un véritable moteur de l’activité économique de la région.
Des changements fondamentaux…

Les jeux Olympiques représentent un véritable levier pour l’économie du ski en Chine. Grâce aux retombées médiatiques de l’annonce des Jeux Olympiques et des efforts menés pour l’organisation de cet événement, la saison 2015-2016 a permis à de nombreux chinois d’avoir un premier contact avec la neige ; un grand nombre d’entre eux n’avaient d’ailleurs jamais vu la neige avant d’arriver à Chong Li ! Leur objectif était d’être sur le lieu des prochaines Olympiades. 
Selon les dernières statistiques officielles, Chong Li a reçu 2 millions 50 milles skieurs, dont la panier moyen avoisine les 700 yuans (équivalent à 100 euros), et le montant des recette générées avoisine les 140 millions de yuans, soit une progression de 30% par rapport à la saison précédente (une augmentation 2 fois plus rapide qu’avant). Cette augmentation est principalement due aux touristes venus à Chong Li pour vivre leur première expérience au ski.
Les professionnels du ski (moniteurs) travaillaient difficilement à temps plein dans les stations de ski. Aujourd’hui, la situation a évolué de manière positive pour ces acteurs du ski qui peuvent prétendre maintenir leur activité tout au long de la saison d’hiver.
La station de ski de Wan Long a d’ailleurs créé une école de ski afin de former les habitants de la région à la pratique du ski et à ses techniques. Grâce à ses formations prévues sur plusieurs saisons, de nombreux habitants ont obtenu ou pourront obtenir un diplôme professionnel permettant d’améliorer le niveau technique de l’enseignement.
Actuellement, la station de ski de Wan Long compte 260 moniteurs, dont plus de 90% sont des habitants de la région. Les moniteurs de ski bénéficient aujourd’hui d’un salaire relativement élevé, et être moniteur est devenu un métier de plus en plus prisé par les habitants. 
Le Directeur de l’office de tourisme de la station de Wan Long précise que la station concentre ses efforts sur la formation des moniteurs de ski mais pas uniquement : la station insiste sur la nécessité de professionnaliser tous les métiers du secteur du ski.
Pour atteindre cet objectif ambitieux, la station de ski de Wan Long collabore avec plusieurs universités de Beijing, et invite des professionnels des universités à former les différents personnels, notamment en ce qui concerne le milieu de la montagne et la gestion d’une structure (administration, etc.). Le groupe gestionnaire de la station Wan Long a d’ailleurs visité à plusieurs reprises de grandes stations de sports d’hiver d’Europe, de Corée et du Japon afin d’apprendre leur modes de gestion avancé.
Enfin, la station veille à améliorer la qualité des matériels proposés à la location, en se rapprochant de grandes marques de matériel technique, permettant d’améliorer considérablement la qualité de l’offre et l’image de marque pour les consommateurs.
Les Jeux Olympiques ont réellement mis en lumière la région de Chong Li, surtout lors de cette toute première saison d’hiver après l’annonce du succès de la candidature de la Chine. Le nombre de skieurs a augmenté de 80% sur la station de ski de Wan Long avec plus de 500.000 skieurs cette saison
En février 2016, la station a vécu sa plus forte journée de fréquentation depuis son inauguration avec près de 8400 visiteurs et 2300 véhicules stationnés sur la station.
Un employé de la station de Wan Long précise que de nombreux visiteurs proviennent des provinces de Guangdong, Hunan, et pour un grand nombre d’entre eux il s’agissait de la première fois qu’ils voyaient la neige. Beaucoup ne savaient pas skier mais étaient attirés para la curiosité des Jeux Olympiques.
Afin de s’adapter au développement rapide de la fréquentation, la station de Wan Long a projeté d’offrir 60 nouvelles pistes, en se basant sur les 24 pistes déjà existantes, sans oublier la construction et restructuration de zones de services, hôtels et restaurants.
Le tourisme va devenir le nouveau moteur de l’économie de Chong Li et Chong Li souhaite favoriser l’accueil d’investissements étrangers permettant le développement de l’industrie du ski, la production de matériel de ski, l’entretien, afin de devenir un véritable référent du ski en Chine. 
Chong Li planifie actuellement sa collaboration avec plusieurs sociétés proposant des dispositifs techniques permettant de mesurer concrètement le nombre de skieurs sur la station, les flux de skieurs afin d’améliorer de manière scientifique l’aménagement de la station.
Grâce au développement du tourisme, de plus en plus d’étrangers à la zone viennent s’installer et les habitants de Chong Li souhaitent dorénavant prendre leur développement économique en mains et bénéficier directement des retombées générées par cette activité.