Une avalanche est survenue dans la nuit de dimanche à lundi dans la station de Isola 2000, sur les coups de 1h15. La route qui dessert la station de sports d’hiver est fermée. 

Heureusement, cet incident est survenu la nuit, et donc n’a causé aucun blessé. Cependant, c’est une mauvaise nouvelle pour la station car cette avalanche intervient en pleine période de vacances scolaires de Créteil, Paris, Versailles, Toulouse et Montpellier. 
Ce n’était pas une surprise pour la station Isola 2000 car Météo France avait placé les départements de la Savoie et des Alpes-Maritimes en alerte orange avalanche pour « activité avalancheuse ». 
L’accès de la RD97 qui mène à la station est pour l’instant fermé, une autre route permet de rejoindre le sommet par l’Italie. Mais le maire Jean-Marie Bogini tient à apporter des précisions pour ne pas dramatiser la situation : « Une avalanche, ce sont d’importantes quantités de neige sur la route, avec des rochers, des arbres, etc…Donc, là, ce sont simplement des couloirs qui se sont purgés. Mais vu le peu de visibilité dû au vents et aux petites coulées, on a préféré, au niveau de la sécurité, fermer la route et procéder à la purge des couloirs. 
Le maire refuse toutefois de parler de « station bloquée » car les visiteurs ont pu partir et arriver normalement samedi. « Ils sont en ce moment à 2.000 ou 2.500 mètres dans la station. Ils ne sont donc pas bloqués puisqu’ils sont là à la semaine. »
Le risque d’avalanche est de 5/5 pendant encore plusieurs jours dans les Alpes-Maritimes. Le plus dangereux est dans l’Est du département car c’est là qu’ont eu lieu les plus importantes précipitations neigeuses. Il faut seulement attendre que le manteau neigeux se stabilise. 
La prudence est donc plus que jamais d’actualité sur les pistes : nous vous rappelons les principaux conseils à suivre pour skier en toute sécurité. 
Ces fortes chutes de neige ont également privé 7500 foyers d’électricité dans l’arrière-pays niçois dimanche dernier aux alentours de 7h selon l’ERDF. La coupure de courant concerne plusieurs communes du Var et des Alpes-Maritimes, comme Saint-Raphaël, Draguignan et les stations de ski de Valberg et de Gréolières. Une centaine de techniciens tentent de rétablir le courant.