Le Congrès est une initiative de 7 communes (municipalités) d’Andorre, du Gouvernement d’Andorre, et de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), qui montrent ici leur volonté d’évoquer l’avenir du tourisme de la neige et de la montagne.
On constate en effet une préoccupation de plus en plus grande pour l’avenir des stations de sports d’hiver, dans de nombreux domaines skiables d’Europe. L’organisation de ce Congrès, d’envergure internationale, démontre une forte volonté de réduire la saisonnalité et d’offrir une montagne plus attractive et plus dynamique.
La présentation de ce Congrès a débuté avec la prise de parole de Taleb Rifai, secrétaire général de l’OMT, qui indique que l’“Andorra est un exemple dans l’accueil de touristes étrangers » et que « ses stations font partie des meilleures stations du monde”. 

Les éloges faits au petit « Pays des Pyrénées » démontrent la bonne entente et la symbiose qui existe entre les representants des différentes institutions présentes. Par la suite, ce fut Francesc Camp, Ministre Andorran du Turismo qui prit la parole, en précisant que le tourisme est un moteur incontestable de l’économie andorrane et « qu’il représente à lui-seul 50% du PIB de l’Andorre”.
Organisé tous les deux ans, ce congrès fut un “concept pionnier au départ” nous commente Francesc Camp. “Il est important de dynamiser le tourisme de montagne tout au long de l’année et de capter un public objectif : ce n’est pas une chose facile car la montagne est confrontée à une forte concurrence de la plage et de la côte”. 
Cette rencontre sera un véritable moment d’échange et de dialogue sur l’avenir et le développement durable des zones de montagne.

Depuis sa création en 1998, le tourisme de montagne de montagne a beaucoup évolué, « tous les efforts se sont concentrés au départ sur la neige, et l’Andorre a d’ailleurs conforté son Leadership sur le marché ; elle souhaite maintenant le faire sur l’été” nous précise le ministre Francesc Camp. 
Les évènements sportifs de notoriété mondiale sont un “levier très important pour l’image de marque d’une destination » commente le Ministre, pour mettre en avant les évènements organisés par son pays: “l’Andorre a organisé cette saison la première étape du Freeride World Tour, et organisera prochainement une épreuve de la Coupe du Monde de ski féminin. Cet été, elle accueillera une Etape du Tour de France, avec une arrivée, un jour de repos, et un départ.
Enfin, elle projette d’organiser en 2012 une finale de la Coupe du Monde de Ski Alpin”.

Esencan Teszibasoglu, Responsable des Destinations touristiques au sein de l’OMT, nous indique que 33 experts viendront s’exprimer à ce Congrès, et que celui-ci s’organisera autour de plusieurs thématiques : les outils Marketing utilisés dans le Tourisme actuel, le tourisme des stations de sports d’hiver, Authenticité et Artifices en montagne, le “consommateur” et ses attentes toujours plus sophistiquées, le rôle des sportifs de haut niveau comme témoin d’une destination, et la Randonnée comme l’activité phare en montagne pendant l’été. 

Plusieurs pays seront représentés à ce Congrès, notamment des référents dans le secteur du tourisme de montagne en Europe tels que la Suisse, la FranceEspaña, … mais aussi des pays tels que la République de Corée, le Pérou et l’Argentina, soucieux de développer eux-aussi leur tourisme de montagne.
Un débat important aura lieu entre la nécessité de maintenir notre nature préservée, authentique, et peu développée, et la création de parcs thématiques totalement artificiels. 
Une autre préoccupation majeure est l’effet du changement climatique sur l' »industrie de la neige », notamment en faisant référence à cet hiver dont les conditions d’enneigement sont particulièrement préoccupantes pour l’avenir.
Au jour d’aujourd’hui, l’objectif est de pouvoir introduire des practiques innovantes pour réduire la saisonnalité des stations de ski, et s’adapter aux nouveaux modes de consommation, styles de vie. Ces changements passent par la diversification de l’offre mais aussi par l’amélioration des infrastructures des destinations de montagne. 
Pour cette neuvième édition, le Congreso Mundial sobre Turismo de Nieve y de Montaña aspire une fois de plus à servir de plateforme d’échanges sur les modes de développement à adopter et les mesures à prendre pour optimiser au mieux le potentiel des zones de montagne tout au long de l’année. Pour tous ceux qui sont intéressés par le programme de ce congrès, il est consultable en cliquant sur : programa del Congreso.
Plusieurs cas de réussite suite à des initiatives publiques mais aussi privées seront présentés. Une attention particulière sera portée aux nouvelles attentes du marché en relation avec des styles de vie plus sains et plus actifs.
De nouveaux outils Marketing seront également présentés dans lesquels le consommateur devient prescripteur, et nous découvrirons comment une activité ancestrale comme la randonnée revient à la mode et contribue au développement de produits, de marques et de destinations touristiques.
Pour toutes ces raisons, le Congreso Mundial de Turismo de Nieve y de Montaña d’Andorra est devenu un référent international sur l’échange de 
connaissances et de bonnes pratiques pour le développement de nos chères montagnes.