Le restaurant Le P’tit Polyte (en mémoire du grand-père qui se prénommait Hyppolyte) est le restaurant gastronomique du Chalet Mounier (hôtel 4 étoiles), situé sur la station des Deux Alpes.

Après avoir perdu son unique étoile Michelin en février 2015, ce dernier venait de reconquérir le coeur et la bouche de l’élitiste guide français.
Pour fêter cet évènement, les salariés avaient décidé de se retrouver pour boire un verre après le travail.
Une soirée, peut-être trop arrosée, qui a coûté la vie à un jeune saisonnier de 18 ans, originaire de l’Hérault alors qu’il descendait une piste rouge sur un matelas de protection de pylônes.
La luge improvisée aurait terminé sa course dans un bosquet de bouleaux, au niveau du front de neige de la station des Deux Alpes.
Ce dernier était accompagné de 4 autres personnes, et 2 des passagers ont réussi à s’éjecter avant la collision.
Les deux jeunes femmes restées sur la luge improvisée, ont également été blessées dans l’accident : l’une est originaire de Marseille et l’autre de la Bretagne. Toutes deux sont grièvement blessées et ont été transportées par hélicoptère au CHU de Grenoble-La Tronche.
Selon les sources officielles, l’une d’entre elle souffrirait de multiples fractures, notamment à la colonne vertébrale. L’autre jeune femme âgée d’à peine 21 ans, a été victime d’un traumatisme crânien. Ses jours sont en danger.
Un dépistage d’alcoolémie effectué sur les 2 personnes s’étant éjecté du matelas, s’est révélé négatif. « Rien ne permet pour l’instant de dire que les trois victimes étaient ivres. Et les auditions des rescapés laissent penser qu’ils auraient bu un ou deux verres dans la soirée. Les analyses toxicologiques sont en cours », explique l’adjudant-chef Christophe Batard, de la brigade des Deux Alpes.
Photos : Le Dauphiné
Ces drames nous rappellent que la fête en altitude doit avant-tout rester un plaisir, et que certaines règles de sécurité doivent être respectées, sans oublier que les effets de l’alcool ne doivent en aucun cas être sous-estimés.