C’est notamment le cas en Autriche. Dans ce petit pays, « l’après-ski » est une véritable institution. C’est même ici, que le terme a été inventé ! 

Il désigne le fait de faire la fête, de danser, de boire, de chanter, et plus largement de s’amuser après avoir skier toute la journée. Il est surtout populaire dans les Alpes grâce aux nombreux bars, restaurants et discothèques. « L’après-ski » peut débuter dès 14h sur les pistes pour se prolonger toute la nuit dans la station. 

Durant la saison hivernale, il s’agit d’une véritable tradition, reconnue internationalement. 
Et surtout pas besoin de rentrer se changer, le but est de faire la fête en vêtements de ski. Combinaisons, polaires, cache oreilles, tout est accepté ! 
Les meilleurs après-ski sur les pistes : 

Ischgl, cette station située dans le Tyrol, dans la vallée de Paznaun, ne dort jamais. Son slogan « Relax if you can » annonce clairement la couleur. Il y a encore une soixantaine d’années Ischgl n’était qu’une simple petite station montagnarde sans artifice. 
Son véritable essor a débuté grâce à la construction de son téléphérique en 1963. Depuis, la station s’est développée pour arriver à la renommée qu’elle possède aujourd’hui. La station est d’ailleurs souvent comparée à Ibiza pour la fête. Elle s’affiche donc en opposition avec le tourisme tyrolien tel que nous le connaissons, qui prône une ambiance familiale, calme et relaxante. A Ischgl, c’est tout le contraire ! Avec un domaine skiable de plus de 240 kilomètres de pistes baptisé Silvretta Arena et le plus grand snowpark des Alpes, les conditions de glisses sont excellentes. Mais le plus important à Ischgl c’est « l’après-ski » alors direction les nombreux bars de la station pour se défouler sur la piste de danse cette fois-ci. 

L’équipe I LOVE SKI vous suggère d’aller faire un tour dans les lieux mythiques de la station comme le Trofana Alm et le Kuhstall. Dans une ambiance festive, vous pourrez danser au rythme de la musique jusqu’au bout de la nuit. La station accueille également chaque année le célèbre « Top of the Mountain Festival ». Débuté en 1995 avec le concert d’Eton John, chaque année, de grandes stars mondialement connues se produisent sur le plateau de l’Idalp deux fois dans l’année.

Si vous vous laissez tenter par la station de St Anton am Arlberg, vous serez obligé de passer par le Mooserwitt. Véritable institution, ce bar est ouvert de 16h00 à 20h00 et peut délivrer jusque 5000 litres de bière par jour. L’ambiance y est inégalable, bon moment garanti.

La France n’est pas la dernière lorsqu’il s’agit de faire la fête. Concernant la fête en altitude, La Folie Douce est LA référence française. Créée en 1980 par Luc Reversade dans la station de Val d’Isère/Tignes, ce concept alliant gastronomie, shows, clubbing et lounge s’étend dans de nombreuses stations françaises. 

Fort de son succès auprès de la population jeune, La Folie Douce s’est exportée dans les stations de Val-Thorens, Méribel/Courchevel, Alpes d’Huez et plus récemment Saint Gervais/Megève. En 10 ans, le Folie Douce a accueilli 1,4 millions de visiteurs avec 800 000 personnes juste pour la station de Val d’Isère. 
La Folie Douce est ouverte tous les jours pendant la saison de 9h à 17h. N’hésitez pas, faîte une pause au soleil, l’ambiance est top, vous en redemanderez.

L’Espagne, réputée pour être fêtarde en général, ne possède que très peu d’après-ski. Le meilleur de tous les Pyrénées se situe dans la station de Formigal appartenant au groupe Aramón. Avec 137 kilomètres de pistes, il s’agit du plus grand domaine skiable d’Espagne. En plus de sa grande qualité en matière de ski, la station est connue pour ces festivités. I LOVE SKI vous recommande le Marchica. Ce bar/après-ski vous accueille tous les jours à partir de 15h aux pieds des pistes, dans la zone de Sextas, Ouvert en 2009, Le Marchica est reconnu au niveau national. Comprenant une très grande salle ainsi qu’une énorme terrasse, l’ambiance y est très festive à l’image du pays.

Pour l’Italie, la station de ski de Livigno est connue pour deux choses. Son shopping car le village montagnard est détaxé (les prix sont sans TVA). Mais surtout sa vie nocturne. En effet, la station des Alpes possède de très nombreux bars et cafés, de quoi se divertir après une journée de ski (surtout que le prix de l’alcool y est très avantageux). 
Le Tea Del Vidal, et l’hôtel Alegra sont de véritables «après-ski». La fête se poursuit également à l’Echo Pub, le Gulliver Pub où encore au Jpioca. Et si vous voulez continuer la soirée jusqu’au petit matin, allez à la discothèque le Kokodi. 
(Hors Europe) 
La station de ski d’Aspen est réputée comme étant très festive. En plus de ces bars et restaurants, Aspen accueille chaque année les «Winter X Games» qui est une compétition de sports extrêmes. Les jeux proposent également des concerts, ce qui rend la station très festive. Le même concept est proposé en Europe dans la station de Tignes
La station de Killington, dans le Vermont est également réputée pour ces soirées notamment au Wobbly Barn et au Pickel Barrel. 
Le Canada suit le même concept que les Etats-Unis avec de très nombreux bars pour s’amuser une fois la journée de ski terminée. La station de Mont-Tremblant possède des bars très sympas notamment le Petit Caribou. Situé en plein cœur de Mont-Tremblant, ce bar est une référence dans la vie nocturne de la station. Ouvert jusqu’à 3h du matin, vous y passerez une soirée inoubliable. 
Petit rappel concernant les effets de l’altitude. 
En altitude, la pression atmosphérique diminue ce qui entraîne une diminution de l’apport en oxygène. Les effets de l’alcool sont donc considérablement amplifiés car le corps ne reçoit plus assez d’oxygène. 
Le froid ainsi que la pratique du ski augmentent également les effets de l’alcool sur votre corps. Les drogues voient également leurs effets décupler avec l’altitude. 
Alors si vous voulez faire un «après-ski» digne de ce nom, n’hésitez plus mais consommez raisonnablement !