Les attentats terroristes du vendredi 13 novembre ont endeuillé la capitale, au point d’annuler plusieurs rassemblements prévus (manifestations sportives, concerts, etc.), ainsi que la 4ème édition de Saint Germain des Neiges.

Michel Giraudy, président de France Montagnes, en accord avec Charles-Ange Ginésy, président de l’Association Nationale des Maires de Stations de Montagne (ANMSM) ; Pierre Lestas, président de Domaines Skiables de France (DSF) et Gilles Chabert, président du Syndicat National des Moniteurs du Ski Français (SNMSF), ont en effet pris la décision d’annuler la manifestation festive Saint-Germain des Neiges initialement prévu du 19 au 22 novembre. 
C’était sans compter sur le Club Med qui a maintenu sur les mêmes dates, du 19 au 25 novembre, sa grande opération Neige, et qui a installé, ni plus ni moins, une véritable station de ski ! Seule grande absente de ce rendez-vous : la neige. Sinon, tout le reste y était, chalet en bois, remontée mécanique, tenues de ski, …
 
En seulement quelques heures, le géant français des Clubs de vacances a pris possession de la Gare de Lyon, véritable point névralgique lors des grands départs en vacances au ski des franciliens, et l’a transformée en une véritable station de ski éphémère : 8 télécabines ont même été suspendues sur les hauteurs de la gare. 
Pas besoin d’avoir froid, de s’enrhumer, et d’empiler les couches de vêtements pour partir à la rencontre de la montagne. 
Afin de promouvoir ses clubs en montagne, le Club Med a en effet décidé de recréer l’ambiance d’une véritable station de ski en plein cœur de Paris. Grâce à Oculus Rift ou au Google Cardboard, les passants ont pu s’installer confortablement sur le télésiège installé pour l’occasion, découvrir le Club Med Val Thorens Sensation et descendre les pistes comme s’ils y étaient.
Deux casques de réalité virtuelle permettaient en effet de vivre la vie d’une station de ski, visiter un Club Med de montagne, et dévaler des pistes, sans les inconvénients du froid, de l’altitude et des chutes !
 
Le Club Med qualifie cette opération de « très positive, fun et décalée ». Près de 17.000 personnes (voyageurs et parisiens) ont été comptabilisées sur l’opération, sur la base des flyers distribués par le groupe. 
Un véritable succès pour cette première année, comparée aux 52.000 visiteurs reçus lors de la dernière édition de Saint Germain des Neiges en 2014. 
De quoi satisfaire le Club Med qui précise néanmoins qu’il « est encore trop tôt pour savoir si cette opération sera reconduite l’année prochaine ».