Trois médailles qui font de la « Terre de Champions » haut-savoyarde, la station française la plus récompensée à Sotchi.

Jamais Le Grand-Bornand n’avait mieux mérité son surnom de “Terre de Champions”… car après les médailles de bronze et d’argent superbement remportées par Ivan Perrillat-Boiteux lors du relais hommes de dimanche, et au  terme d’une deuxième manche épique par le slalomeur – héros discret du ski alpin français – Steve Missillier hier, c’est au tour de Jonathan Midol de faire honneur à sa station en décrochant le bronze, à l’issue de l’épreuve  de skicross…

Une juste récompense pour “Jo”, comme on l’appelle au Grand-Bornand, par ailleurs frère aîné du vice-champion du monde de la discipline, Bastien, blessé en début de saison et qui avait été contraint de se déclarer forfait pour les JO.

Le Grand-Bornand devient la station de ski la plus récompensée de ces Olympiades

Le Grand-Bornand devient donc LA station la plus récompensée de ces Olympiades, après avoir brillé tout l’hiver, déjà forte du statut de station française la plus représentée sur le circuit Coupe du monde avec 11 champions  représentant la plupart des disciplines du grand cirque blanc.

Soirée “retour des médaillés” au Grand-Bornand Mardi 25 février à 19h15 – centre-village Une soirée placée sous le thème de l’Olympisme et son histoire au Grand- Bornand, à travers des images d’archives projetées sur écran géant en présence également des premiers sélectionnés bornandins aux JO, retransmission commentée des courses et arrivée spectaculaire des médaillés,“happenings” divers par les membres du Fan-Club et du Ski-Club, feux d’artifice… en présence également de Tessa Worley.

Bravo le Grand Bornand !