L’entreprise française la Compagnie des Alpes, crée en 1989 et basée à Paris, vient d’annoncer une augmentation de capital de 231 millions d’euros. La Compagnie des Alpes est un gestionnaire de domaines skiables des Alpes françaises et est le premier exploitant de remontées mécaniques au monde. Elle est la tête de 10 domaines skiables : La Plagne, Les Arcs, Peisey-Vallandry, Tignes, Val d’Isère, Les Menuires, Méribel, Serre Chevalier, Flaine, et Samoëns – Morillon.

Depuis 2002 elle a diversifié ses activités, et elle est aujourd’hui quatrième opérateur européen de parcs de loisirs. Elle en détient 13, notamment le Futuroscope et le Parc Astérix.

L’environnement, au coeur des missions de la Compagnie des Alpes 

Les missions clairement affichées de la Compagnie des Alpes sontd’intervenir dans les domaines de montagnes et participer au développement de l’attractivité du territoire, sur le plan économique, social ou encore sociétal.

A ce titre, l’environnement est un point clé de leur mission. La Compagnie des Alpes imagine et aménage les espaces naturels afin de proposer des expériences d’altitude tout en préservant l’environnement et en participant à la réduction de l’impact environnemental des stations de ski. 

Photo: Les Ménuires – G.Lasnlard

Le succès de la Compagnie des Alpes

Le 28 juin 2021, la Compagnie des Alpes a annoncé dans un communiqué le succès de son augmentation de capital (avec maintien du droit préférentiel de souscription) d’un montant d’environ 231 millions d’euros.

À ce propos, le directeur général Dominique Thillaud remercie ses actionnaires :” nous sommes également très heureux d’accueillir à cette occasion de nouveaux investisseurs à notre capital. C’est une marque de confiance forte dans les axes de développement stratégiques. Alors que son activité s’apprête à rebondir avec la réouverture de ses sites, la Compagnie des Alpes dispose désormais des marges de manœuvre nécessaires pour mettre en œuvre sa stratégie de croissance et d’attractivité à la fois créatrice de valeur, respectueuse de l’environnement et moteur du déploiement des territoires. »

© Tignes

Pourquoi cette augmentation de capital ?

Suite à la réouverture des parcs, le 9 juin 2021, la Compagnie des Alpes veut anticiper le regain d’activité. Pour ce faire, elle souhaite augmenter son capital, pour ainsi renforcer ses fonds et soutenir le financement de son plan d’affaire, qui inclus différents projets d’attractivité de ses sites.

Affronter ses futurs projets lui permettrait notamment d’accélérer la transition écologique grâce à son action “Triple Zéro“. Cette dernière consiste à atteindre la neutralité en matière d’émission carbone, le zéro déchet et un impact positif sur la biodiversité. En résumé, grâce à l’augmentation de son capital, la société pourrait financer de nouveaux projets de développement. Ces financements concernent l’enveloppe d’investissements de 140 millions d’euros pour l’exercice 2020/2021 et l’enveloppe de 200 millions d’euros par an en moyenne à compter de l’exercice 2021/2022.

Les résultats de l’augmentation du capital de la Compagnie des Alpes

Le montant brut de l’Augmentation de Capital de la Compagnie des Alpes s’élève à 230.896.439,40 euros, soit 24.563.451 nouvelles actions (9.40 l’unité). Le 28 juin 2021 s’est terminée la période de souscription. La demande totale s’est élevée à environ 268 millions d’euros soit un taux de 116 %.

Pour pouvoir augmenter son capital, la démarche a été conduite par un syndicat bancaire : BNP Paribas, Crédit Agricole Corporate and Investment Bank, Natixis, Société Générale, Chefs de File et Teneurs de Livre Associés, Berenberg, CIC, la Compagnie Financière du Lion, Allen & Overy LLP, Jones Day et OPRG Financial.

Suite à cette augmentation, le capital social de la Compagnie des Alpes s’élève à 49.126.902 actions et le droit le vote à 24.563.451 euros.
Pour ce qui est de la période d’abstention, la Compagnie des Alpes dispose de 180 jours à compter la date d’approbation par l’Autorité des marchés financiers (« AMF »).