La station de ski de Métabief, située dans le département du Doubs, s’affiche comme un « opérateur de station de montagne responsable ». Une responsabilité que la station et le Syndicat Mixte du Mont d’Or déclinent au niveau environnemental, social et économique.

Métabief, un opérateur responsable d’un point de vue environnemental

C’est en 2014 que la station de Métabief a décidé de créer un Observatoire environnemental. Durant 4 années, plusieurs prospections naturalistes ont été réalisées, permettant d’inventorier les habitats naturels, la flore et la faune du domaine skiable. Libellules (odonates), papillons de jour (lépidoptères), amphibiens, reptiles, oiseaux (oiseaux diurnes et rapaces nocturnes), chauves-souris, et mammifères terrestres ont fait l’objet d’une observation entre 2014 et 2019.

Ces relevés ont été retranscrits au travers d’une cartographie des habitats naturels et des inventaires précise des espèces protégées et/ou menacées d’extinction en région Franche-Comté.

L’objectif de cet observatoire est de compléter et actualiser l’état des connaissances relatives à la biodiversité du domaine skiable de Métabief.

Sylvain Philippe, Directeur de la station confirme l’intérêt de cet observatoire :

“Grâce à cette vision globale des sensibilités écologiques du domaine skiable, il est plus facile de les anticiper et les intégrer dans le cadre des futurs projets d’aménagement”.

Ce suivi de l’évolution de la biodiversité (habitats, flore, faune) du domaine skiable permet de promouvoir les richesses écologiques du domaine skiable.

Des outils et des moyens

Plusieurs inventaires naturalistes de terrain ont été réalisés avec un pointage GPS des observations réalisées. Ces informations ont ensuite été cartographiées et archivées numériquement grâce à un Système d’Information Géographique (SIG)

Une restitution annuelle des observations est réalisée auprès du SMMO et, le cas échéant, auprès des services de l’Etat en charge de la préservation de l’environnement. Un budget entre 15 000 et 20 000 €/an TTC y est consacré.

Image : domaine skiable de Métabief

Responsabilité sociale

Depuis de nombreuses années, le Syndicat Mixte du Mont d’Or oriente une partie de sa politique Ressources Humaines vers l’insertion. C’est donc naturellement qu’elle s’est tournée vers l’ADDSEA (Association Départementales du Doubs pour la Sauvegarde de l’Enfant à l’Adulte).

Cette association, reconnue d’utilité sociale, s’est fixée, parmi d’autres missions d’accompagnements et d’aides sociales, de porter des actions d’insertions, permettant à des jeunes « en grande difficulté », âgés de 17 à 25 ans, d’exercer une activité formatrice, pouvant déboucher sur un métier et un projet de vie.

“Nous avons donc proposé que ces jeunes effectuent des prises de postes d’agent d’exploitation affecté aux remontées mécaniques”

, précise Sylvain Philiipe, Directeur de la station de Métabief.

Image : remontée mécanique de la station de Métabief

C’est avec une volonté commune de proposer de nouvelles perspectives à ces jeunes gens, qu’un véritable partenariat s’est construit entre l’association et l’opérateur du domaine skiable. Encadrés par un binôme constitué d’un éducateur technique et d’un référent sein de la station, c’est donc une dizaine de jeunes par saison, qui viennent découvrir les métiers de la montagne et pour certain, voir naitre une vocation qu’il n’aurait certainement pas connu sans ce partenariat.

Métabief, un opérateur responsable d’un point de vue économique

Par nature, le Syndicat Mixte du Mont d’Or est un outil DU Territoire, POUR le Territoire.

« DU Territoire » car ses membres constitutifs sont, le Conseil Départemental du Doubs (CD25) et la Communautés de Communes des Lacs et Montagne du Haut-Doubs (CCLMHD).

« POUR le Territoire » car la stratégie et les investissements qui en découlent, largement soutenus par le CD25, visent à maintenir l’attractivité de la station de Métabief, avec que le tissu socio-économique local continue de vivre et de prospérer, quelques soient les saisons et les évolutions climatiques.

Image : Domaine skiable de Métabief

L’Espace Naturel Sensible du Mont d’Or

Les Espaces Naturels Sensibles (ENS) sont des sites remarquables par leur diversité biologique et paysagère. La création de ces ENS est née de la volonté du Département de compenser le reboisement, l’urbanisation, les activités humaines. Seuls des sites remarqués pour leur patrimoine environnemental (des paysages, une faune, une flore rare ou représentative de notre région) et ouverts au public (excepté en cas d’extrême fragilité du milieu) peuvent être considérés comme Espaces Naturels Sensibles (ENS).

Le site du Mont d’Or est un site majeur au niveau régional. Son patrimoine naturel connu depuis le 18ième siècle le démontre, avec le premier inventaire floristique majeur daté de 1717. De plus, le Massif du Mont d’Or est une montagne vivante où l’homme exerce des activités depuis l’Âge du bronze. Il a été un lieu de vie, lieu de vénération, lieu de passage, lieu de loisir,…

METABIEF_Hiver2018©Thuria

Ainsi, les habitants du Doubs et les touristes pourront découvrir la richesse et la qualité de ces milieux naturels. » (Conseil Départemental du Doubs., 2016)

Une montagne en mutation constante, mais des milieux naturels qui s’adaptent et qui offrent aujourd’hui une mosaïque environnementale exceptionnelle en Franche-Comté. Pour mieux appréhender et concilier biodiversité, tourisme et activités agricoles et sylvicoles sur ce site, le Syndicat Mixte du Mont d’Or s’est engagé aux côtés du Département du Doubs dans la mise en place d’un Espace Naturel Sensible.