Focus sur la station de ski suisse de Verbier. Dans un contexte sanitaire jamais vécu jusqu’alors, la Suisse a subi, comme ses voisins européens, une période de confinement au printemps dernier. L’incertitude sur l’activité touristique estivale a plané jusqu’au dernier moment mais la saison d’été a été globalement satisfaisante. I Love Ski a échangé avec Simon Wiget, Directeur de l’Office de Tourisme de Verbier.

@verbier.ch

Verbier (Suisse) – Une activité estivale globalement satisfaisante

Avec un démarrage de saison lent, l’activité estivale a enregistré « une baisse modérée des nuitées par rapport à l’an dernier, malgré l’annulation du festival international de Verbier qui monopolise un budget de près de 10 millions d’euros. Nous avons notamment saisi l’opportunité de développer des mini-festivals électro avec 300 personnes maximum sur 5-6 week-ends durant l’été, avec traçage et prise de température. Nous avons également organisé des week-ends E-bike durant tout l’été, grâce à un financement additionnel de la Mairie ».

Malgré la fermeture de plusieurs frontières européennes, la station de Verbier (Suisse) a accueilli durant le mois de juillet près de 40% de clientèle étrangère (français, anglais, habitants du Bénélux et quelques italiens) et 60% de suisses (des suisses allemands ainsi que des suisses possédant une résidence secondaire sur Verbier). « Beaucoup de propriétaires nationaux et étrangers sont restés sur place pour le confinement. Globalement, ce sont les structures hôtelières qui ont le plus souffert durant la période estivale ».

Et cet hiver, alors ?

Lorsque l’on évoque la prochaine saison hivernale sur la station de ski suisse de Verbier, Simon Wiget est très lucide par rapport à la situation sanitaire et les restrictions de déplacement : « Verbier est une station très internationale surtout en hiver. Cette année nous ne recevrons vraisemblablement pas de clientèles over-seas. Les partenaires sont très présents et nous travaillons ensemble sur plusieurs scénarios, avec ouverture ou fermeture totale.

Les protocoles sanitaires sont en cours de réalisation. Nous appliquerons le traçage et les déclarations des visiteurs. Actuellement, chaque client d’un restaurant doit s’identifier. Les acteurs de Verbier sont en train de chercher une application de traçage unique pour tous, afin de faciliter la vie de nos hôtes, étant donné que le traçage sera probablement obligatoire ».

@verbier.ch

Aujourd’hui, la station de Verbier (Suisse) souhaite rassurer ses visiteurs : « nous allons faire un très gros travail de réassurance. Il n’y aura pas d’après-ski festif cet hiver. Nous devons trouver des angles de communication pour faire savoir aux visiteurs que tout sera fait pour assurer du ski en toute sécurité : durant les grosses journées d’affluence, nous accueillons 25.000 personnes maximum et nos remontées mécaniques offre un débit de 50.000 personnes / heure ».

 

Verbier (Suisse) – En offrir plus pour le même prix

Face à cette situation conjoncturelle difficile, la station de ski suisse de Verbier ne souhaite par brader son produit en baissant les prix. « Nous avons un bon taux de réservation, un peu plus faible que l’an dernier mais mieux que ce que l’on avait imaginé. Les hébergements et les remontées mécaniques ont adapté leurs conditions d’annulation.

@verbier.ch

Nous ne souhaitons pas faire de dumping sur les prix, mais il faudra prendre en compte l’évolution de la situation. Nous ne voulons pas déprécier notre produit.

Dans ce contexte, Verbier offrira certainement plus pour le même prix, avec des actions ponctuelles. Nous sommes par exemple en train de regarder des offres particulières pour ceux qui sont venus cet été, en leur proposant des bons pour venir consommer cet hiver ».

 

Communiquer sur le COVID : oui mais pas trop

« Nous avons installé un Pop up sur le site web de Verbier pour annoncer que la station ouvrira bien cet hiver et qu’un portail COVID est en ligne sur le site.

Il est important d’expliquer quelles sont les mesures en place, nous allons diffuser des informations mais nous ne souhaitons pas faire du marketing dessus.

Nous sommes en train de préparer des tutoriels de comportements pour dé diaboliser tout cela », nous confie Simon Wiget.

« Nous préférons mettre en avant les atouts de notre territoire, avec notamment le plus grand domaine skiable de Suisse, les grands espaces, les sorties raquettes, le ski de randonnée… ».

Pour rappel, les mesures de précaution en Suisse ont été (et sont encore) un peu moins strictes qu’ailleurs. Les règles ne sont pas pour autant moins sérieuses mais les suisses sont généralement très respectueux des règles.


 

Quelques chiffres moyens annualisés concernant la répartition de la clientèle étrangère sur Verbier (Suisse) :

  • 22% Suisse
  • 21% Angleterre
  • 9% France
  • 7% Benelux
  • 5% Scandinavie
  • 36% Autres nationalités