Ouverture des stations de ski – Actualisation du 15 novembre 2020

Crise du COVID, confinement jusqu’au 1er décembre, état d’urgence sanitaire, attentats… la société actuelle est accablée de mauvaises nouvelles qui la plongent dans un état de morosité parfois chronique. Heureusement, la France n’a pas renoncé à la vie et les bonnes nouvelles semblent venir de “là haut” : les stations de ski prévoient bien d’ouvrir cet hiver.

Revenons en détail sur la position du Gouvernement par rapport aux stations de ski de l’hexagone. A l’occasion du Congrès National des domaines skiables de France les 1er et 02 octobre dernier, le ministre du tourisme Jean-Baptiste Lemoyne avait affiché son soutien à l’industrie de l’or blanc.

Un peu plus tard le 18 octobre, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, avait affirmé que l’ouverture des stations de ski françaises n’était pas remise en question malgré l’épidémie de coronavirus. Gabriel Attal, s’est montré rassurant en affirmant que le scénario d’une fermeture des stations de ski n’était « pas du tout sur la table ». Il a cependant précisé qu’ « on ne peut jamais rien n’exclure par principe » dans ce contexte de crise sanitaire.

Ce 15 novembre, la ministre de l’emploi Elisabeth Borne, au micro de nos confrères de BFMTV incite les stations de ski à embaucher des saisonniers. Selon elle, il est « trop tôt pour prendre une décision » quant à l’ouverture des stations en décembre. Malgré tout, il importe dès maintenant de « préparer la saison », qui « va durer plusieurs mois », a observé la ministre.

Seul petit bémol aujourd’hui… Les dates d’ouverture ! Les stations de ski françaises ayant prévu d’ouvrir fin novembre devront attendre un peu, mais ne vaut-il mieux pas « reculer pour mieux sauter » ?

La neige en avance dans de nombreux massifs

Cette saison d’automne a connu de nombreux épisodes neigeux rarement enregistrés ces dernières années à la même époque. Alors que l’année dernière nous mangions des châtaignes presque en manches courtes, cette année plusieurs épisodes neigeux ont traversé la France et ont laissé derrière eux le précieux or blanc. Les accumulations ont d’ailleurs été importantes sur certains massifs.

Dans les Alpes, les mythiques glaciers de Tignes et des Deux-Alpes battent leur plein depuis ce début des vacances de la Toussaint. Avec des épaisseurs de plus d’un demi-mètre de neige, cela n’était pas arrivé depuis longtemps. Une excellente nouvelle pour tous les passionnés (et impatients) qui ont pu assouvir leur soif de glisse sur ces pistes d’altitude durant quasiment les deux semaines de vacances scolaires. L’annonce du confinement a anticipé leur fermeture de quelques jours.

Une ouverture des stations de ski dès que possible

Alors que les premières neiges ont déjà fait leur apparition, les domaines skiables se préparent pour accueillir les premiers vacanciers.

Du côté de l’Alpe d’Huez, tout est prêt pour accueillir les futurs skieurs dès le 05 décembre prochain. « Notre objectif est de proposer des vacances à la montagne, sous le signe de la sérénité », indique Anthony Guzman, Directeur Marketing à l’Alpe d’Huez.

Alpe d’Huez

La station de Val Cenis ouvrira quant à elle le 12 décembre prochain. « La station sera ouverte dès le 23 novembre pour des formations et des entraînements des clubs de ski et équipes de compétition. Le domaine skiable et les partenaires de la station se réunissent très souvent ces derniers temps pour affiner les conditions d’accueil de nos clients. Et aujourd’hui, les clients répondent présents ! Nous avons de bons retours sur les ventes de forfaits et les réservations. À date, les réservations de la place de marché de l’Office de tourisme sont en progression de +34%. Les clients ont vraiment envie de partir à la montagne », nous confie Yves Dimier, Directeur de la station de Val Cenis.

Val Cenis

Dans les Alpes du Sud, les domaines skiables du Val d’Allos sont fin prêts pour l’ouverture. « Tout est prêt pour une ouverture le 12 décembre prochain, et si les conditions le permettent, nous envisageons une pré-ouverture le week-end du 05 décembre. Le planning des formations de début de saison sera tenu. Selon les indicateurs de notre vente en ligne, les vacances scolaires devraient être satisfaisantes, notamment grâce à la vente des forfaits 6 jours. Nous enregistrons une baisse de -15% des ventes Primeurs des forfaits Saison mais l’offre est encore valable jusqu’à la fin du mois d’octobre et les réservations se font chaque année à la dernière minute. Les clients ont envie de skier, et l’air et l’espace que nous avons en montagne est incomparable », nous précise Gérard Bracali, Directeur des Domaines Skiables du Val d’Allos.

Domaines skiables du Val d’Allos

Dans les Pyrénées, compte tenu du calendrier scolaire des voisins espagnols, plusieurs stations de ski de la chaîne devraient ouvrir le week-end du 05 décembre : Peyragudes, Saint-Lary, Piau-Engaly, Font Romeu Pyrénées 2000, Luz Ardiden, Cauterets, Gourette, La Pierre Saint-Martin.

« Nous serons prêts pour cette saison d’hiver, avec des dispositifs en cas de COVID : annulation gratuite jusqu’à J-7 avant la date du séjour, reports possibles jusqu’en 2022. Avec ces garanties, nous souhaitons montrer aux clients qu’ils peuvent s’engager en toute sérénité. Cet hiver, nous mettrons en avant des offres particulières pour se ressourcer en montagne. Notre objectif est de séduire ceux qui souhaitent profiter des bienfaits de la montagne et s’initier à la pratique du ski, grâce à des offres Primo pour les débutants. La clientèle de proximité est elle aussi désireuse de skier, comme le démontrer le renouvellement des 70.000 cartes No Souci sur 70000 cette saison. Enfin, il y a des signes encourageants sur la vente des forfaits Saison (qui est actuellement en cours) avec une garantie COVID associée au forfait », nous explique Laurent Garcia, Directeur de la station de Peyragudes.

Peyragudes

Les stations des Angles et du Grand Tourmalet avaient quant à elles prévu d’ouvrir dès le 28 novembre. Leur ouverture devrait donc être retardée de quelques jours.

De l’autre côté des Pyrénées, la situation sanitaire est à l’heure actuelle un peu différente. La station espagnole de Baqueira- Beret se prépare elle aussi à une ouverture le 04 décembre prochain : « A ce jour, nous prévoyons une ouverture complète de notre domaine skiable dès le premier jour, afin que les skieurs puissent se répartir au mieux sur le domaine skiable. Il n’y aura pas de restriction au niveau de la capacité des remontées mécaniques, uniquement dans les zones de restauration et dans les locaux commerciaux ».

« Le port du masque sera obligatoire dans les files d’attente et sur les remontées mécaniques. Nous travaillons actuellement sur l’organisation et le marquage des files d’attente afin que la distance de sécurité soit respectée et bien visible pour le client. Un service de nettoyage spécifique interviendra tous les jours sur les remontées mécaniques. Nous appliquerons scrupuleusement les protocoles établis par ATUDEM et les autorités compétentes de la Generalitat de Catalunya », nous explique Xavi Ubeira, Directeur Marketing de Baqueira Beret.

Baqueira

Le président de Ferrocarrils de la Generalitat de Catalunya, Ricard Font, avait déclaré que la majorité des stations de ski catalanes travaillaient pour ouvrir leurs pistes dès le 1er novembre. Les restrictions actuelles de mobilité ont contraint ces stations de repousser leur date d’ouverture, sans que celle-ci ne soit encore officialisée.

Ouvrir si prématurément était loin d’être une mauvaise idée. Les stations de ski ont subi de lourdes pertes la saison dernière, tout comme l’ensemble des entreprises liées au ski, comme les hôtels, les restaurants et les locations de matériel. Toute initiative permettant d’ouvrir le plus tôt possible et remettre un peu de baume au cœur était une très bonne nouvelle. Offres spéciales, conditions d’annulation assouplies, protocoles sanitaires, tout est mis en oeuvre par les stations pour renouer avec l’ivresse des sommets en toute sérénité.

 

Apprendre à vivre [et à skier] avec le COVID

A quelques semaines de l’ouverture des stations de ski, l’ensemble de la montagne française est mobilisé pour assurer l’accueil des vacanciers dans des conditions sanitaires irréprochables.

« Nous allons devoir vivre avec le COVID” – Jean-Luc BOCH

Concernant le domaine skiable, les mesures sanitaires prises dès l’été 2020 ont permis de tester en réel l’application de ces dernières notamment sur les remontées mécaniques. En appliquant les mesures sanitaires en vigueur à ce jour (port du masque obligatoire dans les files d’attentes et sur les remontées mécaniques à partir de 11 ans, gel hydro-alcoolique à disposition), les flux ne seront pas diminués.

Les membres de l’Association Nationale des Maires des Stations de Montagne travaillent actuellement à l’élaboration d’un protocole sanitaire et de sécurité. L’objectif est de définir, en collaboration avec les autorités, les mesures applicables en cas de contamination. Ce protocole sera prochainement présenté en cellule de crise pour validation définitive.

“En collaboration avec le Préfet de Savoie, coordinateur de l’action nationale, et tous les acteurs de la montagne, nous mettons en place un protocole en cas de contamination. Notre objectif est d’établir des protocoles de sécurité afin d’éviter d’éventuelles fermetures, et permettre une ouverture des stations de ski dans les meilleures conditions. Nous souhaitons montrer à nos clientèles qu’elles pourront skier en toute sécurité cet hiver », précise Jean-Luc Boch, Président de l’ANMSM et de l’association France Montagnes.

 

Skier cet hiver aux Saisies avec I Love Ski

Cette période de confinement sera pour beaucoup d’entre vous l’occasion de préparer votre prochain séjour au ski. En collaboration avec la station des Saisies, I Love Ski vous propose une vente privée, totalement exclusive et 100% adaptée à la situation. L’assurance COVID vous permettra d’être intégralement remboursé en cas de COVID. Alors profitez-en, vous avez jusqu’au 30 novembre pour réserver.

Assurance COVID incluse

I Love Ski vous propose :

  • Hébergement d’une semaine en résidence 4* skis au pied
  • Forfait de ski 6 jours Espace Diamant
  • Premières traces et petit-déjeuner privatif face au Mont Blanc
  • Soirée luge exclusive.
  • A partir de 329€ par personne.