La Commission Européenne a annoncé qu’il n’y aura aucune restriction de voyages entre les pays de l’UE : une bonne nouvelle pour l’industrie du ski.

Fermeture de frontières, confinement, restriction des déplacements internationaux… La crise sanitaire du Covid-19 a entraîné avec elle d’importantes limitations en terme de circulation, et plus particulièrement les voyages. Depuis cet été, il était particulièrement difficile de savoir et de comprendre si un ressortissant d’un pays européen pouvait se rendre dans un autre pays de l’espace Schengen. L’industrie du tourisme a été très affectée par les mesures sanitaires prises un peu partout en Europe. Des mesures différentes d’un État à l’autre qui ont entraîné une certaine cacophonie internationale, à l’heure de se déplacer.

Image : pixabay

Voyages à l’étranger : qui peut aller où ?

Quels sont les pays accessibles ? Tests PCR, risque de quarantaine, etc. ? Difficile de s’y retrouver lorsqu’on parle des pays accessibles depuis le durcissement général des mesures anti-coronavirus. Depuis le vendredi 25 septembre, les choses sont donc plus claires et il n’y aura plus de restriction. La Commission européenne a pris la décision qu’aucun pays européen ne pourra interdire les voyages à un pays ou à une région de l’Union européenne.

Aujourd’hui, cette mesure s’applique non seulement aux pays, mais aussi et surtout aux régions, en raison de la proximité (zones transfrontalières) ou de foyers à forte circulation du virus. Une annonce très forte et très attendue par les expatriés et leur famille, ainsi que pour les personnels frontaliers. Sans oublier bien évidemment tous les acteurs du tourisme hivernal qui attirent chaque hiver de nombreuses clientèles provenant de bassins émetteurs de proximité.

Cela est particulièrement le cas pour les Alpes et le Jura, et leurs voisins suisses et italiens. Sans oublier le massif des Pyrénées très convoité par la clientèle espagnole.

Image : pixabay

Un classement des pays et des régions en 3 couleurs

Il existe désormais un classement des pays et des régions en 3 couleurs : verte, orange et rouge. Ce classement important d’un point de vue sanitaire, n’empêchera en aucun cas de circuler.

Pays et régions en zone verte :
Les voyages sont autorisés; il s’agit de zones où la circulation du virus est pour l’instant faible.

Pays et régions en zone orange :
Les voyages sont autorisés mais la vigilance est recommandée. De retour d’un pays en zone orange, la quarantaine et le dépistage sont recommandés mais non obligatoires.

Pays et régions en zone rouge :
Les voyages ne sont pas interdits mais il est fortement déconseillé de s’y rendre.  Dès le retour d’une zone rouge, il sera fortement conseillé de se mettre en quarantaine pour 14 jours, et de faire un test de dépistage PCR.

Extrait de la consultation du site web re-open – 28 septembre 2020

La Commission européenne vient de lancer le site web Re-open EU qui permet de connaître précisément l’évolution de la situation sanitaire dans chaque pays et région de l’Union Européenne. On ne peut que vous recommander d’être vigilant quant aux mesures individuelles prises par chaque pays, ces derniers rectifiant très souvent leurs recommandations.