Ce samedi 08 février, la France a détecté aux Contamines-Montjoie, cinq nouveaux cas de personnes infectées par le coronavirus de Wuhan (Chine). Il s’agit de citoyens britanniques, dont un garçon de neuf ans, qui se trouvaient dans cette station de ski de Haute-Savoie. Ils ont contracté la maladie en entrant en contact avec un autre Britannique qui revenait de Singapour.

 

5 nouveaux cas de coronavirus en France détectés aux Contamines-Montjoie

L’origine de ce nouveau foyer de personnes contaminées est un citoyen britannique qui a visité la station de ski des Contamines-Montjoie entre le 24 et le 28 janvier.

L’homme provenait de Singapour, où il avait passé trois jours et, apparemment, c’est là qu’il aurait contracté le virus. 11 personnes qui partageaient un chalet avec deux appartements à Contamines-Montjoie – dont cinq avec coronavirus – sont hospitalisées à Lyon, Grenoble et Saint-Étienne.

Dans l’un des appartements, l’enfant infecté, ses deux frères et ses parents résidaient en permanence. La mère voyageait en Angleterre, a déclaré au journal Le Dauphiné Jean-Yves Grall, directeur de l’Agence régionale de santé d’Auvergne-Rhône-Alpes. Dans l’autre appartement, sept amis de cette famille qui ont visité Contamines-Montjoie sont restés quelques jours.

L’attention se porte aujourd’hui sur le garçon de 9 ans qui habite la commune des Contamines-Montjoie et qui fréquente plusieurs écoles différentes. Suite à cette annonce, ces écoles ont été fermées et les enfants sont surveillés pour détecter d’éventuels signes de la maladie. Le garçon avait également fréquenté une école Montessori de la ville de Thonon-les-Bains, à une heure et demie de là, où il avait passé les examens scolaires, à la fin du mois de janvier. 

Des masques de ski : oui. Des masques de protection : non

Une station de ski dont le nom interpelle telle la coïncidence est grande avec l’expansion du virus de Wuhan qui se propage en Europe tandis que la Chine renforce le contrôle et recherche les personnes infectées.

Une coïncidence d’autant plus grande et regrettable qu’il s’agit du début des vacances scolaires de février, et notamment la zone de Paris, l’une des plus importantes en terme de fréquentation mais aussi pour le chiffre d’affaires des stations de montagne.

Encore une coïncidence qu’avec 5 nouveaux cas de coronavirus sur une toute petite zone géographique, aucun cordon sanitaire n’ait été mis en œuvre. Nos collègues de 20 Minutes relatent des faits particulièrement inquiétants comme notamment le refus du pharmacien des Contamines de distribuer des masques à titre préventif. Nous citons : « Eric Paris, le pharmacien du village a eu « beaucoup de demandes de masques » mais refuse d’en distribuer. « Ça fait 14 jours, la période d’incubation est passée. Si tous les gens se promènent avec des masques, vous imaginez la psychose ? » (source : « 20 minutes avec AFP).

Au regard des faits, on peut s’interroger sur de nombreux points : quelle fut la mobilisation sanitaire faite aux Contamines-Monjoie suite aux déclarations de ces nouveaux cas ? Quelle est la réelle prise en compte de la gravité des faits face à la pression économique et touristique imposée par les vacances scolaires de février?

Contamines – Montjoie

DERNIÈRE MINUTE CORONAVIRUS FRANCE :

  • La ministre française de la Santé, Agnès Buzyn, a expliqué ce samedi que “[l’état] clinique [des malades] ne montre aucun signe de sévérité”.
  • De nouveaux cas qui portent à 11 le nombre total de cas en France. Sur les six cas précédemment détectés, un patient chinois de 80 ans admis à Paris – est “toujours dans un état critique”, a indiqué le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, dans des déclarations recueillies par l’agence France Presse. D’autres patients hospitalisés ont connu une nette amélioration et pourraient partir dans les prochains jours.
  • Le nombre de personnes touchées par le coronavirus atteint 34 664, selon les dernières données, et a déjà dépassé 700 décès. Au total, 25 pays enregistrent des infections. En Europe, où les premiers cas étaient connus fin janvier, il y en a 43 – aucun décès – dans neuf pays, dont la France, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne et le Royaume-Uni.
  • Une opération de dépistage a été menée, dimanche 9 février, auprès de plus de cent résidents de la station haut-savoyarde des Contamines-Montjoie après l’annonce, samedi, de la découverte de cinq cas de personnes infectées par le coronavirus, toutes détectées chez des ressortissants britanniques qui y séjournaient.