Le sac à dos est le compagnon indissociable du skieur, que ce soit sur les pistes de ski comme en hors-piste.

Afin de bien préparer sa sortie au ski, on commencera par choisir un bon sac à dos dans lequel on glissera les éléments obligatoires en matière de sécurité ainsi que le matériel technique et vestimentaire nécessaire à la sortie. On pourra fixer les skis sur les systèmes de fixations extérieures, en cas d’accès pédestre à un hors-piste notamment. Pour finir, il pourra également nous servir de protection dorsale en cas de chute.

regalo esquiador

Les marques proposent une large gamme de sac à dos, adapté à toutes les pratiques du ski. Notre choix tiendra compte de divers critères : L’ergonomie (propre à chacun), le confort, le volume utile, le poids, la présence ou non d’un système air bag…

 

Bien choisir la capacité de son sac à dos pour une sortie hors-piste

Concernant le litrage, il sera difficile de descendre en dessous d’un volume utile minimal de 15/20 litres pour une courte sortie hors-piste, à proximité immédiate d’une station de ski, sous peine d’avoir les plus grandes difficultés à fermer son sac lorsque l’on tentera d’y faire contenir (en force !…) un élément vestimentaire quelconque.

Un sac d’une capacité moyenne entre 20 et 35 litres sembler être un volume utile, pour tous types de sorties dites « à la journée ».

Vous aurez compris l’intérêt de choisir judicieusement son sac, en fonction de la sortie et de ses besoins.

Que mettre dans son sac pour une sortie hors-piste?

Le sac à dos sortie hors-piste pourra contenir (liste non exhaustive) :

  • Les éléments de sécurité de base d’un skieur, à savoir : pelle et sonde (le DVA étant positionné directement sur le skieur). De nombreux sacs possèdent un compartiment dédiés spécifiquement à ceux-ci, facilitant leurs accès en cas de recherches en avalanche,
  • Un « fond de sac » avec du matériel technique de rechange : une deuxième paire de gants (perte, gants humides…), des lunettes de soleil adaptées (perte, chute, bris…), du matériel vestimentaire (bonnet, sous couche technique…),
  • Une petite trousse à pharmacie,
  • Crème solaire, stick pour les lèvres,
  • Un kit de réparation : clé multifonctions (type leatherman), scotch/ruban adhésif résistant (possibilité de le coller en bandelette autour du bâton de ski), couteau,
  • Un téléphone portable (chargé !),
  • Papiers d’identités protégés dans une pochette plastifiée,
  • Eau (gourde/thermos),
  • Quelques vivres,
  • Radio de secours (en fonction des massifs),
  • Un peu d’argent (chèque, liquide, CB),
  • Une petite frontale (en cas d’incidents ou de retour tardifs).

Pour les randonneurs à ski/free randonneurs

  • Peaux de phoque
  • Paire de couteaux à neige (adaptés à la largeur du patin des skis)
  • Papier toilette

Pour les plus téméraires, en fonction du niveau technique de la sortie

  • Baudrier
  • Corde
  • Mousquetons
  • Descendeur
  • Piolets
  • Crampons
  • Broches à glace
  • Cordelettes (2/3 mètres en 6/7 mm)

Pour les plus prévoyants

  • Radio type « talkie-walkie » (contact avec entre les membres du groupe en fonction du relief, de la visibilité…)

Le tout dans un sac au volume suffisant pour pouvoir contenir l’ensemble du matériel énuméré dans cet article, ainsi qu’une partie du matériel vestimentaire que l’on porte ce jour-là, et que l’on voudra ranger, tels qu’une veste gore tex, les premières ou deuxièmes couches techniques…