La station du Val d’Allos souhaite « réchauffer ses lits » : mais de quoi parle t-on exactement ? La commercialisation et la (re)mise en marché de l’immobilier de loisirs dans les stations de sports d’hiver est certainement l’une des plus grandes problématiques des territoires de montagne aujourd’hui.

 

Les lits froids : une problématique pour de nombreuses stations de ski

De nombreux programmes immobiliers ont accompagné la création et le développement des stations de ski, et un grand nombre de logements a été vendu à des propriétaires privés qui occupent peu ou pas leur logement. Résultat : des hébergements inoccupés, souvent vides, peu entretenus, et donc « froids ».
Les stations de sports d’hiver, conscientes que le développement de leur chiffre d’affaires et la rentabilité de leurs installations s’appuient sur la commercialisation des lits touristiques, mettent tout en œuvre pour réchauffer ces lits froids.

Dans les Alpes du Sud, la station du Val d’Allos a souhaité prendre le taureau par les cornes et traiter le problème à la base, en travaillant en collaboration directe avec les différents acteurs de la station, et les propriétaires des hébergements peu ou pas commercialisés.

Pour y parvenir, elle s’est appuyée sur l’expertise d’Alpissime, un opérateur fort d’une expérience de plus de 10 ans sur la station des Arcs, dans les Alpes du Nord, qui représente aujourd’hui 15% de parts de marché sur la commune de Bourg Saint Maurice / Les Arcs. « Entre 2016 et 2017, nous avons réalisé aux Arcs 54.000 nuitées, ce qui équivaut à ce qu’a réalisé l’ensemble du circuit hôtelier de la commune de Bourg Saint Maurice sur la même période, soit 13 établissements réunis », nous explique Thomas Di Lorenzo, fondateur d’Alpissime.

« Nous avons créé Alpissime.com à la demande des propriétaires de la station. Nous avons 2 magasins de biens d’équipements de la résidence secondaire en station de sports d’hiver et lorsque les gens nous ont demandé de bien vouloir gérer leurs clés, nous leur avons présenté un service que nous avons construit avec eux. Pour cela nous avons hiérarchisé les demandes de chacun entre 2006 et 2008 pour créer un outil qui corresponde totalement à leurs besoins », ajoute t’il.

 

Réchauffer des lits : 10 ans d’expérience en terme de remise sur le marché de lits touristiques

L’opérateur Alpissime est :

1 • Un interlocuteur unique pour réserver la résidence et l’ensemble des services lies à la pratique du ski (location de matériel, cours et forfaits de ski) et aux autres activités sportives, tous les conseils en matière de loisirs (activités, restauration) et de tourisme (visites, événements locaux).

2 • Une offre complète, claire et de qualité avec toute la transparence nécessaire et la sécurité juridique pour les locataires et les propriétaires.

3 • Des hébergements confortables, bien entretenus, équipés et aménagés avec soin, la garantie de toutes les prestations d’assistance et d’entretien pendant le séjour.

4 • Un accueil sur place 7j/7 et un accompagnement personnalisé des locataires avant, pendant et après leurs vacances.

5 • Toutes les compétences techniques pour intervenir sans délai en cas de problème et gérer au mieux les imprévus lors du séjour.

Le marché de la location entre particuliers est une véritable ressource pour les stations de sports d’hiver. En favorisant la remise sur le marché des lits tièdes et froids, les municipalités peuvent gagner en visibilité. Elles attirent et fidélisent une nouvelle clientèle qui génèrent un chiffre d’affaires additionnel permettant le développement de l’ensemble de l’économie locale.
La professionnalisation de la location de particuliers à particuliers via de nouveaux opérateurs, plateformes et systèmes d’annonces, offre de nouvelles perspectives de croissance de marché, nécessaires pour la progression à terme des stations.
L’accueil, la conciergerie, et une gamme élargie de produits associés, de qualité et à haute valeur ajoutée, séduisent la clientèle et offrent aux propriétaires une meilleure rentabilité.

Dans les Alpes du Sud, la station du Val d’Allos est confrontée à un enjeu majeur, celui de réchauffer ses lits, d’autant que les résidences secondaires occupent une place prépondérante sur la station. D’après Alain Rottino, président de AIRFA, « c’est un important enjeu pour la commune d’Allos où les résidences secondaires représentent 93,5% des lits, et où seulement 16,5% des lits sont commercialisés (chiffres 2016-2017). Nous avons l’espoir de trouver en Alpissime les bons outils pour réchauffer les lits de nos stations. »

Alpissime sera présent sur la station du Val d’Allos dès l’hiver 2019-2020, pour unir les propriétaires autour de ce projet.

Suite à l’enquête auprès des propriétaires du Val d’Allos, menée durant la saison 2018- 2019, à laquelle plus de 800 personnes ont répondu, il est apparu un manque évident d’organisation de la mise en location des biens dans le Val d’Allos. Afin de palier ce manque tout en répondant aux inquiétudes formulées par les propriétaires, la société Alpissime propose une solution adaptée et éprouvée.

Conclu début octobre, le partenariat entre Alpissime et la station du Val d’Allos permet dès à présent aux propriétaires du Val d’Allos de déposer leur annonce de location entre particuliers : les remises de clés et services de conciergerie seront assurés par le point d’accueil Alpissime situé au point info domaine skiable en face du front de neige de l’Aiguille à la Foux d’Allos.

Le Consortium SYNERGIX qui regroupe l’association des propriétaires (AIRFA), l’association des commerçants (ANIMAFOUX), les domaines skiables (Val d’Allos Loisirs Développement), ont donc fait appel à Alpissime. Il s’agit d’une plateforme de location de résidences de vacances entre particuliers et de services aux vacanciers qui participe depuis 10 ans au développement économique des stations par la remise sur le marché de lits diffus.

« Début octobre, nous avons rencontré Gérard Bracali, et l’ouverture du site s’est faite début novembre. Nous espérons, dès la première année sur la station du Val d’Allos, récupérer des parts de marché.

MÊME EN ARRIVANT un peu tard dans la saison, nous espérons une cinquantaine d’hébergements dès la première année.

Nous sommes l’intermédiaire sur place, et le point d’accueil sur la station sert à expliquer la démarche aux propriétaires », précise Thomas Di Lorenzo, fondateur d’Alpissime.

Les lits non commercialisés, une ressource valorisable pour la commune

Le modèle proposé par Alpissime s’inscrit dans ce contexte : propriétaires et locataires bénéficient de la gestion centrale de réservations, de services de conciergerie, de remise des clés, d’états des lieux, de ménages et d’entretien, ainsi que d’une large gamme de produits et services à la carte.

L’évolution d’Alpissime ces dernières années confirme cette tendance : les propriétaires qui ont fait appel aux services d’Alpissime affichent un rendement locatif de 8 semaines en moyenne. Grâce à cette occupation, les hébergements qui n’étaient pas loués se transforment en lits chauds.

Pour les communes, Alpissime est un outil capable de dynamiser le marché de la location en attirant de nouvelles clientèles ainsi qu’un partenaire capable de collecter la taxe de séjour et de fournir des statistiques sur l’occupation des lits.

La remise en marché d’hébergements qui n’étaient pas commercialisés permet aux propriétaires de gagner en pouvoir d’achat, d’entretenir leur hébergement et contribue par extension à l’amélioration globale de la qualité de l’offre locative de la station.

Pour mener ce projet, nous avions besoin d’une structure fédératrice entre les différents acteurs sur la station (Office de tourisme, Mairie, Domaine skiables, Propriétaires).

« Alpissime participe depuis 10 ans au développement économique des stations par la remise sur le marché de lits non commercialisés.
Nous souhaitions nous appuyer sur leur expérience client, leur passion de l’accueil, du service et le goût de la performance » conclut Gérard Bracali, Directeur des Domaines Skiables du Val d’Allos.