La grande nouvelle du jour a été l’annonce par Jesús Ibáñez, Président de l’association ATUDEM (l’Association touristique des stations de ski et de montagne), de l’ouverture de la majorité des stations de ski espagnoles durant ce mois de novembre.

Les conditions d’enneigement des stations espagnoles sont particulièrement favorables pour une ouverture le week-end à venir (comme Sierra Nevada) ou le week-end prochain. Certaines stations de ski espagnoles sont d’ailleurs déjà ouvertes. Des annonces qui sont de très bonne augure pour les prochaines vacances espagnoles prévues au début du mois de décembre (Puente Inmaculada).

Le nombre de Journées ski dans les stations de ski et de montagne espagnoles s’élève à 5,67 millions au cours de la saison 2018-2019, ce qui en fait le deuxième chiffre le plus élevé depuis 2010. C’est l’une des conclusions présentées dans le rapport « Le skieur en Espagne ». Rapport annuel du secteur du ski, publié aujourd’hui par ATUDEM, qui coïncide avec la présentation de la saison de ski 2019-2020.

En ce sens, Jesús Ibáñez, président de l’association, a souligné les bonnes perspectives pour cette nouvelle saison, car :

nous pouvons d’ores et déjà annoncer que la plupart des stations de ski espagnoles ouvriront au cours du mois de novembre avec une qualité de neige exceptionnelle

Graphique : Évolution du nombre de journées ski

Graphique : Répartition des Journées ski par massif

Skier en España 

Bien que le début de la saison 2018-2019 ait été marqué par des conditions météorologiques défavorables (qui se sont rapidement rétablies) et uen ouverte des stations de ski retardée, le rapport confirme les efforts déployés par les stations ATUDEM, à la fois économiques et dévouées, pour attirer les visiteurs. La preuve en est l’augmentation du nombre de visiteurs non skieurs, qui a atteint le chiffre de 386 689 touristes, les meilleures données enregistrées à ce jour (6,8%).

L’évolution des visiteurs se reflète également dans le chiffre d’affaires des stations, qui s’élève à 122,1 millions d’euros, un chiffre qui se rapproche des recettes de la saison précédente avec moins de journées de ski (114).

En ce sens, selon les données de la saison dernière, le prix moyen des stations de ski et de montagne espagnoles s’élève à 22,79 € par visiteur, le chiffre le plus élevé de la dernière décennie.

Conséquence de ces données, pendant la saison 2018-2019, les stations ATUDEM ont employé directement 3 044 personnes, chiffre multiplié par sept pour les emplois indirects, ce qui confirme le rôle des stations en tant que revitalisant puissant de la Petites économies locales.

Radiographie du skieur

Pour la première fois, le rapport publié par ATUDEM comprend une radiographie du skieur sur les pistes espagnoles. Selon les données fournies par les stations elles-mêmes, le profil du skieur espagnol correspond principalement à un homme âgé de 35 à 45 ans, d’origine géographique essentiellement urbaine, principalement de grandes villes, de niveau intermédiaire et de fréquence de pratique modérée et 10 jours de ski).

En ce qui concerne les motivations des skieurs, 4 aspects sont principalement valorisés: l’environnement familial, la proximité et la facilité d’accès, la qualité de la neige et les services proposés, ainsi que la disponibilité de différents niveaux de difficulté au cours d’une même saison.

Le futur du ski

Le rapport reflète un futur prometteur pour le ski espagnol, avec des bases bien établies. Outre les investissements réalisés par les stations, qui montrent un réel intérêt pour l’amélioration des installations, l’Espagne compte un groupe important de jeunes skieurs, avec 28% de skieurs mineurs (moins de 18 ans).

Protection de l’environnement

L’engagement des stations pour un développement durable est un pilier fondamental pour les stations ATUDEM. Le rapport met en avant des initiatives environnementales que les saisons ont initié depuis plusieurs années, parmi lesquelles leur engagement pour une plus grande efficacité énergétique, la réduction de la consommation d’énergie, la gestion des déchets, la protection de la faune et des actions de sensibilisation à l’environnement.

Photo : présentation ATUDEM – Madrid du 19 novembre 2019